• Arc 6 chapitre 4

     

    Chapitre 6.4

     

    L'investissement initial de 50 millions de dollars a été augmenté à 80 millions. De plus, avec le son, l’éclairage, la chorégraphie, la sécurité et d’autres dépenses, le coût final était de plus de 150 millions de dollars. Mais les hauts gradés de Huanya Entertainment Group ne s'étaient pas opposés à cela. Premièrement, Ou Zinan avait un vrai talent, suffisamment pour faire taire chaque personne, et deuxièmement, personne n’osait défier la dignité de Sun Xi Mu.

    Le nouveau passe-temps de Sun Xi Mu était de rendre visite au groupe Huanya tous les jours après le travail. Même si le trajet durait plus d'une heure, il ne le trouvait pas gênant. Il se tenait devant le studio d'enregistrement, regardant par la fenêtre le jeune homme qui pratiquait sa musique. Son expression était sans précédente, concentrée et douce.

    La dernière chanson était tout simplement parfaite. Qin Taihe s'est levé et a applaudi, puis le guitariste, le bassiste, le batteur, l'ingénieur du son…… leur apathie initiale s'était finalement transformée en admiration. Ils avaient complètement reconnu les talents du jeune homme.

    "Tu as vraiment réussi." Qin Taihe a étreint l'homme après avoir quitté le studio et s'est exclamé: "Comparé à ta version, " A cause de toi" de Ge Mengshu est une merde."

    Le jeune homme sourit timidement, ses yeux couleur pêche étaient brillants et éblouissants.

    Les lèvres de Sun Xi Mu s'ouvrirent, il s'approcha des deux hommes et tendit une tasse de lait tiède à Zhou Yun Sheng. Il ouvrit lentement la bouche: "Le concert est dans trois jours. C'est suffisant pour la pratique, prend un peu de repos."

    Zhou Yun Sheng but la tasse de lait et acquiesça docilement.

    Le visage de Sun Xi Mu se radoucit légèrement. "Il y a un banquet ce soir. Je vais t'y amener pour que tu puisses te détendre et rencontrer des gens."

    Je peux donc me faire des contacts pour l’avenir? Zhou Yun Sheng exposa rapidement un regard reconnaissant, acquiesça et remercia.

    Ils ont changé de vêtements et se sont rendus dans un hôtel cinq étoiles. Les organisateurs du banquet les ont personnellement accueillis, leurs paroles et leurs actes étaient très attentifs.

    "Va manger quelque chose, mais pas d'alcool." Sun Xi Mu avait son bras autour du jeune homme, le geste intime était accrocheur. Tout le monde savait que Sun Xi Mu était un maniaque soigné, froid et sérieux. Oubliez les poignées de main et les câlins, il détestait si quelqu'un se tenait trop près de lui.

    C'était sans précédent qu'il tienne quelqu'un si près de lui, même ses yeux étaient exceptionnellement chauds.

    Bien qu'ils ne se connaissaient que depuis peu de temps, Sun Xi Mu connaissait instinctivement tous les passe-temps et habitudes de Zhou Yun Sheng. Il sait qu'il aimait le lait et détestait les poivrons verts. Il savait qu'il aimait la haute technologie. Il savait même qu'il aimait boire du vin, mais perdait ses inhibitions quand il se saoulait…… il savait trop de choses qu'il ne devrait pas savoir. Zhou Yun Sheng était presque certain qu'il était son amant qui n'avait pas de nom mais ne disparaîtrait jamais.

    Donc, il ne refusait jamais les actes intimes de Sun Xi Mu, en fait, il les acceptait comme si c'était son droit.

    "Qu'est-ce que tu veux manger, je vais en chercher pour toi." Zhou Yun Sheng a tiré sur les vêtements de l'homme.

    "Je vais manger ce que tu apportes. Vas-y, Qin Taihe a dit que tu n'avais pas encore dîné. ”Sun Xi Mu était entouré de plusieurs partenaires commerciaux, il ne pouvait pas échapper au cercle, il devait donc laisser le jeune homme partir seul.

    Zhou Yun Sheng hocha la tête et se fraya un chemin à travers la foule jusqu'à le coin repas, puis il commença à choisir ses aliments préférés.

    "… .Zinan, tu es ici?" Une jolie fille s'approcha de lui, l'air abasourdi.

    La fille s'appelait Guo Ai Ni, elle était le nouveau talent de Times Records et avait aussi été un jour le béguin secret d'Ou Zinan. Guo Ai Ni savait qu'il l'aimait, mais elle avait prétendu ne rien remarquer. Elle avait quand même essayé d'utiliser sa relation avec Lin Siqing pour progresser.

    Mais cela semblait être une coïncidence que les deux se soient rencontrés ici.

    Zhou Yun Sheng l'a regardée, puis il a continué à remplir son assiette.

    "Zinan, comment connais-tu le chef Sun? Êtes-vous proches?" Les yeux de la fille pétillèrent d'avidité.

    Zhou Yun Sheng l'ignora, alla à une table et s'assit pour manger.

    La fille était persistante, elle le suivit et lui fit un sourire coquin: "Zinan, comment peux-tu juste m'ignorer? Quoi qu'il en soit, j'ai entendu dire que tu publierais des preuves lors du concert, est-ce vrai? Cette chanson a vraiment été écrite par toi?"

    Zhou Yun Sheng a mangé un morceau de gâteau, puis il s'est essuyé la bouche avec une serviette. Il a froidement dit: "Guo Ai Ni, tu n'as pas besoin de faire autant d'efforts pour avoir des nouvelles pour Lin Siqing. Retourne lui dire: 'Ou Zinan va t'enterrer tellement profondément dans la boue que tu ne pourras jamais t'échapper. Tu resteras là-dedans jusqu'à ce que tu pourrisses.'"

    Une haine forte jaillit des yeux du jeune homme, faisant peur à Guo Ai Ni. Quand le jeune homme a fini sa nourriture et s'est éloigné, elle a rapidement sorti son téléphone et a envoyé les mots d'Ou Zinan à Lin Siqing, mot pour mot.

    Lin Siqing avait demandé à plusieurs reprises à Ou Zinan s'il disposait de copies supplémentaires du manuscrit et Ou Zinan lui avait dit avec confiance que non. C’était la raison pour laquelle il avait laissé, en toute confiance, son courtier l’amener devant les tribunaux. Il avait toujours protégé Ou Zinan, il était son ami le plus fidèle au monde, Ou Zinan ne lui mentirait pas.

    Ainsi, Lin Siqing s'est moqué de la menace, et a également carrément dit à son courtier: "Il pense que monter dans le lit de Sun Xi Mu va renverser la situation, à quel point est-il naïf."

    Le courtier ricana: "Oui, il a même le courage d'organiser un concert et d'inviter cinquante mille personnes. J'espère qu'il se noiera dans tous leurs crachats. "

    Alors que les deux se moquaient, Sun Xi Mu a rencontré Yun Zhiyuan et Ge Mengshu au banquet.

    "Le chef Sun a-t-il déjà mangé? Nous nous dirigions vers les tables, venez avec nous. " Sourit doucement Yun Zhiyuan.

    Sun Xi Mu ne les regarda même pas, il se dirigea directement vers le bar où Ou Zinan buvait un verre.

    "Chef Sun, personne ne connaît Zinan mieux que moi. Quelle que soit la raison pour laquelle vous avez l’intention de l’aider, je dois vous avertir que vous pourriez rencontrer le premier fiasco en investissement de votre carrière. Ce concert de cinquante mille personnes sera une grande farce. Au lieu de jeter tous ces investissements dans l'eau, vous devriez retirer votre main plus tôt. " A averti Yun Zhiyuan avec sincérité.

    Ge Mengshu sourit et jeta un coup d'œil à l'arrière de la tête d'Ou Zinan, ses yeux remplis de ridicule et de mépris.

    Sun Xi Mu s'est finalement arrêté, il s'est tourné vers les deux et a dit lentement: "Parfois, les gens m'appellent le dieu de l'investissement… Je ne déteste pas ce titre. Vous saurez exactement combien Ou Zinan vaut dans trois jours, attendez s'il vous plaît et regardez."

    Les deux ont été assommés par sa forte confiance en soi et ses yeux froids, ils sont restés en place pendant une bonne minute. Quand ils levèrent enfin les yeux, le chef était déjà à côté du jeune homme. Il avait une main enroulée autour de la taille de l'autre homme et prenait le verre de l'homme. Il prit une gorgée dans le verre, puis chuchota à l'oreille de l'homme, ses lèvres semblant toucher involontairement les cheveux noirs et l'oreille blanche du jeune homme. Le contact était très léger.

    Sa façon d'exprimer ses sentiments était modérée et directe, mais on ne pouvait l'ignorer ou y résister. Un homme si fort et si froid était tellement doux et son amour était si évident que de nombreux invités en étaient surpris.

    Ge Mengshu a regardé profondément Ou Zinan, son sourire a montré plus de mépris. S'il vous plaît attendez? Ok alors. Elle attendra patiemment de voir Ou Zinan fondre en larmes sur scène.

    Pssh. Dieu de l'investissement, mon cul!

    ————-

    Zhou Yun Sheng avait de nouveau ajusté les données de son corps. Ainsi, lorsque le jour du concert est arrivé, le personnel était tout excité à cause de son endurance.

    Il était maintenant dans les coulisses et s'habillait. Il portait un pantalon en cuir qui moulait ses jambes minces et ses fesses fermes, sa taille, ses muscles abdominaux ordonnés et sa belle ligne de sirène étaient au centre de l'envie du styliste.

    Sun Xi Mu s'était précipité sur les lieux dès la fin de ses négociations commerciales.

    "Nerveux?" Il posa sans expression son manteau sur les épaules du jeune homme.

    "Pas nerveux, en fait, je suis excité." Zhou Yun Sheng leva les yeux vers lui, ses yeux de pêche étaient brillants d'anticipation, brillants comme les étoiles dans le ciel.

    "C'est bien. Vas-y, je vais te surveiller d'ici." Sun Xi Mu réprima l'envie d'embrasser les yeux du jeune homme et le poussa vers l'ascenseur qui menait à la scène.

    Zhou Yun Sheng a enlevé son manteau, a enfilé une chemise noire ajustée et s'est retourné pour émettre un sourire éclatant.

    Dehors, la foule affluait lentement, entourée de policiers et de forces de sécurité fortement armés, et d'affiches sur le mur disant: Les caméras surveillent, s'il-vous-plaît soyez civiles tout le monde."

    Les anti-fans violents n’avaient eu d’autre choix que de se calmer, ils n’avaient utilisé que leurs mots pour attaquer.

    Le personnel qui distribuait des bâtons fluorescents gratuits était ignoré. Le public disait qu'ils n'auraient jamais assez d'enthousiasme pour allumer des bâtons fluorescents pour Ou Zinan.

    "Prenez-les quand même, même si vous ne les allumez pas, vous pouvez aussi les lancer sur la scène." A plaisanté le personnel.

    Tout le monde avait été fouillé, donc ils n'avaient pas d'armes à projectiles. Les yeux des gens s'illuminèrent immédiatement lorsqu'ils entendirent cela et ils se précipitèrent à la recherche de bâton de lumière, c'était extraordinairement animée.

    Une demi-heure plus tard, les spectateurs étaient tous placés, mais ils ne sont pas calmés en attendant la musique. Ils ont grondé, raillé et crié. Essayant de faire tomber à l'eau le concert.

    La scène était en retard pour le spectacle, il semblait donc que leur méchanceté avait du succès.

    Mais tout à coup, un son aigu retentit dans tout le pavillon, suivi de battements continus de batterie et de sons passionnés de guitare électrique.

    La scène s’alluma instantanément et le beau visage de Ou Zinan apparut sur grand écran. Il a chanté les yeux fermés, il n'y avait pas de paroles, seulement un chant. La mélodie extrême s'est écrasée dans les tympans du public, même l'anti-fan le plus féroce a été réprimé.

    Le son devenait de plus en plus fort, provoquant une ébullition de l'humeur du public. Ils avaient oublié qu'ils étaient supposés être bruyants, ils ont juste regardé le grand écran alors que la voix de l'homme s'élevait, abasourdis.

    De C2 à C, et même C3, C4, C5. La note continua à monter, les yeux fermés, alors que sa haute voix claire atteignit son apogée. La musique d'ambiance fut remplacée par une symphonie plus luxueuse composée de tambours et de guitares électriques.

    Le public a été balayé par le changement de la marée musicale, comme la mer au clair de lune, immensément illimitée, mais aussi comme les étoiles du ciel, sans fin. Même si certaines personnes avaient pensé à se couvrir les oreilles, la musique pénétrait dans leur cerveau, et elles ne pouvaient pas résister à la possibilité de se livrer à ses sons luxueux.

    À la fin de la chanson, les tumultes précédents s'étaient apaisés jusqu'à ce que la chute d'un objet se fasse entendre. Le jeune homme a finalement ouvert les yeux et a regardé dans le noir, il a haleté, " 'Ou Zinan ne peut pas chanter', c'est juste une rumeur. Peu importe la raison pour laquelle vous êtes venu regarder mon concert, je tiens à vous remercier d'être venu. Je vais utiliser ma force pour illuminer le Star Pavilion. "

    Ensuite, il n'a pas laissé le temps aux anti-fans de réagir, il a immédiatement levé son index pour signaler au groupe de jouer la chanson suivante. Il voulait détruire tous leurs nerfs, leur arracher les tympans et faire de ce concert leur souvenir le plus inoubliable.

     

    Chapitre précédent / IndexChapitre suivant



    1
    Lady Tara
    Mercredi 30 Janvier à 22:35

    YEEEAAAAH ZYS !! Merci pour le chap ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :