• Arc 6 chapitre 10

     

    Chapitre 6.10:

     

    "Que comptes-tu faire, Zinan?" Sun Xi Mu alluma un cigare et s'appuya doucement contre son fauteuil.

    "Que voudrais-tu que je fasse?" La porte fut ouverte et le bel homme entra, suivi de son manager. Il s'assit sur le canapé et poursuivit: "Quel journal oserait publier un tel article sans votre consentement, Chef Sun?"

    Le manageur avait des sueurs froides. Le patron était-il vraiment derrière cela? Quelle était son intention? Est-ce qu'il s'ennuyait avec Ou Zinan, alors il voulait le ruiner? Quel homme riche et fou! Ceux qui étaient dans la pièce ne pouvaient s'empêcher de regarder Ou Zinan avec sympathie.

    Sun Xi Mu était effectivement coupable des faits reprochés. Mais il devait le faire, sinon, il aurait toujours un sentiment de peur et d'incertitude. Il avait voulu dire à tout le monde: "Ou Zinan est à moi, vous ne pouvez pas l'avoir". Il ne pouvait pas supporter de voir les regards fanatiques des autres, ne pouvait pas supporter le fait qu'ils se battaient pour poursuivre son ombre, ne pouvait pas supporter les gens en ligne qui fantasmaient sur la façon dont ils voulaient emmener Zinan dans leur lit.

    À chaque instant de la journée, il vivait dans la panique et le tourment, il ne ressentait un moment de paix que quand ils étaient profondément emmêlés. Il voudrait ne jamais se retirer de lui, il voulait juste ne faire qu'un avec lui pour toujours. Tout ça pour qu'il ne puisse pas disparaître subitement, alors il ne pourrait pas aller quelque part où il ne pourrait pas le suivre.

    Mais ces idées étaient inexplicables et folles, Sun Xi Mu ne pouvait pas les dire à Ou Zinan. Alors, quand il avait reçu l'appel du journal, il ne savait pas quoi faire, il a paniqué.
    Maintenant, il attendait avec inquiétude la décision de son amant.

    "Tu peux faire ce que tu veux." Il se dirigea vers le canapé et s'allongea contre l'épaule de son amant.

    Zhou Yun Sheng leva les yeux vers lui, attendant que son visage coupable soit rempli de sueur froide avant de s'ouvrir doucement la bouche: "Je veux tenir une conférence de presse et sortir du placard. Prépare-la. "

    "Sortir du placard? Avec qui?" La voix de Sun Xi Mu était enrouée.

    "Tu demandes avec qui? Je vais annoncer notre relation. J'oserai sortir du placard, puis partir à l'étranger pour déployer mes ailes. Le marché du pays C peut embrasser mes fesses." Ou Zinan a fait un sourire méprisant.

    Lee Li et le directeur ont regardé leur patron, transpirant des sueur froides. Cette proposition était trop audacieuse, leurs cœurs étaient sur le point d'exploser! Le patron ne sera absolument pas d'accord. Un artiste sortant du placard n’était rien, un géant financier sortant du placard ferait baisser les actions de Sun et les pertes se chiffreraient en milliards.

    Mais les deux étaient à nouveau abasourdis, Sun Xi Mu sourit de manière inattendue. Son sourire était détendu et révélait un plaisir infini. Il sortit une boîte de velours noir de la poche de son costume et le tendit au jeune homme.

    Zhou Yun Sheng n'était pas hypocrite, il ouvrit le couvercle et posa la paire de bagues sur leurs annulaires.

    "Dois-je m'agenouiller pour faire une proposition?" Sun Xi Mu retira sa cravate et demanda sérieusement.

    "Si te le souhaites." Zhou Yun Sheng sourit.

    Sun Xi Mu s'est immédiatement agenouillé, il a tenu pieusement la main gauche de son amant et l'a doucement embrassé. L'amour qui débordait de ses yeux était suffocant. Lee Li et le directeur ne pouvaient plus supporter ça, ils ont vite détourné le regard et se sont enfuis.

    Dans l'après-midi, à l'hôtel cinq étoiles de Sun, Ou Zinan a tenu une conférence de presse. Sun Xi Mu et lui étaient côte à côte, vêtus du même style de costume gris argenté et leurs cheveux étaient soigneusement peignés, ils semblaient radieux.

    Personne n'a osé faire pression sur Sun Xi Mu, les questions des journalistes ont donc été très limitées. Quand quelqu'un a demandé si la photo était vraie ou fausse, Zhou Yun Sheng a acquiescé au micro: "La photo est vraie, j'aime les hommes."

    Quelque part dans le pays, quelqu'un insulta l'écran de télévision, quelqu'un s'est mis à pleurer, d'autres se sont sentis mals, mais personne n'a pu l'empêcher de continuer.

    "Et mon amant est maintenant assis à mes côtés." Il posa ses deux mains sur le dessus de la table et sourit avec un sourire satisfait et doux. "Dans ma période la plus impuissante, dans ma tristesse et mon désespoir, quand je me sentais seul, il se tenait à mes côtés et m'a donné une aide désintéressée. Dans ce monde, je ne peux faire confiance à personne, sauf à lui. Je ne peux aimer personne d'autre que lui. Il n'y a pas de règles tacites, pas d'échanges d'intérêts ou de harcèlement. Nous sommes vraiment amoureux. "

    Devant la télévision, le public insatisfait s'est soudainement calmé. Ils se sont souvenus comment Ou Zinan était tombé dans le désespoir. Sans Sun Xi Mu, aurait-il été détruit? Dans une telle situation, il n'avait vraiment aucune raison de ne pas aimer Sun Xi Mu.

    Le cœur de Sun Xi Mu trembla. Il tressaillit sauvagement et faillit éclater de joie, mais son visage ne présentait qu'un faible sourire. Il s'est penché vers le jeune homme et lui a imprimé un baiser sur le front, puis il a ouvert lentement la bouche. "Oui, nous sommes vraiment amoureux et nous allons nous marier. Nous n'avons besoin de l'approbation ou des bénédictions de personne. C'est la fin de la conférence de presse d'aujourd'hui. "

    Il a tiré le jeune homme et s'est éloigné, ignorant les flashs aveuglants des caméras derrière lui.

    Le grand homme et le mince jeune homme enlacés, cela créa une sensation belle et chaleureuse que les gens ne pouvaient supporter de se briser. En ligne, la vague d’opposition s’est soudainement calmée, personne n’avait rien à ajouter.

    Mais l'environnement conservateur dans le pays C a rendu Zhou Yun Sheng très mal à l'aise, alors il a décidé de se rendre dans le pays A pour se développer. L’acceptation de l’homosexualité dans leur industrie du divertissement était assez élevée, ce qui ne ferait donc pas obstacle à sa carrière. Les fans du pays C se sont plaints encore et encore quand ils ont entendu la nouvelle, ils ont vraiment détesté les ennuis que les homophobes avaient causés. Aimer un homme ou une femme, c'était la liberté d'une personne. Pourquoi voulaient-ils s'immiscer dans la vie des autres? Pourquoi les accuser et les attaquer?

    Sans ces attaques irrationnelles, leur idole ne serait jamais partie, découragé.

    Bientôt, la nouvelle c'est répandue que les photos du Zinan avaient été postées sur Internet par l'équipe de Ge Mengshu, dans le but de discréditer Ou Zinan et de les laver.

    Cette nouvelle a provoqué un désastre pour Ge Mengshu. Sa carrière de chanteuse qui redémarrait a subi un coup sans précédent. Les nouvelles ventes d'albums n'étaient que de quelques centaines et les critiques étaient misérables, les internautes lui ont également donné un nouveau surnom – Pute intrigante.

    Plus de nouvelles ont éclaté, elle avait joué sur les deux bords. Elle avait entretenu une relation très inconvenante avec Yun Zhiyuan et Lin Siqing afin de pouvoir grimper rapidement vers la célébrité. Ensuite, des photos d'elle et des deux hommes occupant des positions intimes ont été jointes au courrier. Les photographies ont été agrandies et la résolution était élevée. Il y avait des photos de baisers obscènes, de scène dans son lit, etc. Une image particulièrement accrocheuse était celle d'elle et de Lin Siqing faisant l'amour dans une baignoire.

    Face à l'interrogatoire de Yun Zhiyuan, Ge Mengshu a failli devenir folle, elle a rapidement appelé Lin Siqing dans le pays E pour tout mettre au clair. Lin Siqing était maintenant très misérable, son état psychologique était pitoyable. Il a non seulement clarifié les choses, mais il a également confirmé la véracité des photos, ce qui a rendu Yun Zhiyuan extrêmement furieux. Même lorsque les techniciens ont par la suite déterminé que les photos étaient falsifiées, Yun Zhiyuan refusait toujours de croire Ge Mengshu et l'a qualifiée de tapin.

    Il a mis fin à sa relation avec Ge Mengshu, a annulé ses ressources et s'est rapidement fiancé à une jeune femme mondaine.

    Sans le soutien de l'homme pour l'aider à nettoyer sa réputation salie, Ge Mengshu ne pourrait plus atteindre la gloire qu'elle aurait dû atteindre à l'origine dans ce monde. Elle était devenue une artiste de troisième classe en difficulté et, afin de subvenir à ses besoins, elle a joué un rôle dans de nombreuses émissions de variétés vulgaires, se perdant complètement dans la vie.

    En juin de la même année, la Coupe du monde a eu lieu dans le pays B et Ou Zinan a été invité à se produire lors du concert de clôture.

    Sous les lumières non-stop de feux d'artifice, le jeune homme, peint dans un séduisant maquillage enfumé, montait lentement au centre de la scène. Il portait une veste moulante et un pantalon en cuir noir, mettant en valeur son corps mince mais explosif. Ses cheveux étaient complètement peignés en arrière, révélant les contours profonds et incomparables de son visage et ses lèvres roses complètement peintes en blanc. Tout son portrait ressemblait à un métal froid.

    Il était si beau, comme un éclair, comme une flamme, mais aussi comme du tonnerre, plein de dureté.

    Il a fait signe, et des dizaines de milliers de personnes lui ont fait signe, il a dansé, et des dizaines de milliers de personnes ont suivi sa danse, il a crié, et des dizaines de milliers de personnes ont renvoyé son cri, il a levé les mains haut, et toute la salle a éclaté dans des applaudissements assourdissants. Il donna un sourire satisfait, puis déplaça son doigt sur ses lèvres et se radoucit, faisant signe à tout le monde de se calmer. Le bruit de la chute d'une épingle pourrait être entendu dans le stade.

    Il était leur maître à tous, personne ne pouvait résister à son chant et à son charisme.

    La caméra le suivit et projeta sa beauté incomparable sur un grand écran. Certaines personnes ont pleuré, certaines ont crié, et d'autres se sont évanouies de fatigue, le personnel qualifié disposait d'un ascenseur qui les attendait pour les conduire aux ambulances à l'extérieur du stade.

    Grâce à la contribution de Ou Zinan, cette cérémonie de clôture de la Coupe du monde est devenue l'événement le plus intense et sensationnel de l'année. Ses fans étaient répartis sur tout les continents, avec différentes éthnies et parlant dans différentes langues.

    La caméra en dehors du terrain s'est déplacée au-dessus de la foule et a ciblé des membres du public au hasard. Toute personne dont le visage est apparu à l'écran a crié: "Ou Zinan, je t'aime! Même dans la salle VIP, le président du pays B n'a pas pu s'empêcher de se lever, dansant sur un air de samba, puis il lança un baiser vers la scène.

    Après avoir quitté le pays C, Ou Zinan n'a pas discrètement disparu, comme le prédisaient certains critiques. Non seulement il a tenu bon, mais il est devenu une superstar internationale. Ceux qui avaient présenté son père comme le Roi des chansons s'inclinaient à présent en le voyant, espérant qu'il puisse leur écrire une ou deux chansons un jour.

    Lin Siqing a vécu dans le pays E pendant six mois. Quand son argent a été épuisé, il ne pouvait que quitter son appartement de luxe pour une petite chambre simple. Avec une réputation aussi sale , les annonceurs avaient tous annulé leur contrat et il devait également leur verser une énorme indemnité. Il a vendu sa voiture de luxe et son manoir et avait finalement réuni assez d’argent.

    À présent, il était assis devant la télévision, regardant fixement l'homme brillant à l'écran. Il le regarda manipuler l'humeur du public, le regarda montrer ses aigus, le regarda conduire tout le monde à la folie…. Le regarda descendre de la scène pour enlacer Sun Xi Mu et l'embrasser chaleureusement.

    Les 200 000 personnes présentes dans le stade ont crié leurs bénédictions, obligeant le jeune homme à ouvrir les yeux et à rire.

    Lin Siqing a également ri avec lui, puis il a couvert son visage et a pleuré amèrement.

     

    Chapitre précédent / Index / Chapitre suivant

     

    Annonce: Salut les gens! (Je voulais faire une blague de merde en disant que j'arrête de traduire ce novel, mais j'ai abandonné l'idée)

    Donc voilà c'est la fin de cet arc et je voulais dire que je vais publier le prochain arc en un coup. Pourquoi? Eh ben parce que je veux passer plus rapidement à l'arc 8. Les prochains arcs me paraissent plus intéressants, car j'adore vraiment l'arc 9 et 11 et que beaucoup adorent l'arc 8 (et je comprends pourquoi!). De plus à partir de l'arc 12 il y a une avancée majeur de l'histoire globale de ce novel. Donc au final je suis trop pressée de traduire les prochains arcs. D'ailleurs dites pas au autre mais la raison pour lequel je continue à traduire malgré le fait que j'ai plus le temps à rien c'est pour ce novel ^^ J'espère que vous frissonnerez comme moi devant le Zhou Yun Sheng terriblement sexy et fort dans l'arc 11. Que vous deviendrez fan des personnages super-attachant de l'arc 8. Que vous adorerez le monde et l'histoire de l'arc 9, ainsi que la magie et la fantaisie de l'arc 10. Et enfin que vous verrez avec moi qui est le Seigneur Dieu et le vrai Zhou Yun Sheng à la fin de l'arc 12 et dans les suivants.

    Donc je devrais publier le prochain arc d'ici 3 semaines(3-4 mai) je pense, je redirais ici si ça change.

    edit 5 mai: Désolé, mais j'ai un peu de retard voir ici info

     

    Pour le prochain arc j'espère que vous vous souvenez encore de ce que sont les Gers



    1
    Lady Tara
    Lundi 15 Avril à 00:16

    Waah cet arc était assez intense ! Et vu comment tu les décris, j'ai vraiment hâte de découvrir les prochains ! En espérant que tu n'arrête pas tes traductions, je continuerai à te soutenir comme je peux ^^ (Je ne peux pas vraiment faire grand chose mais je peux au moins te remercier pour tout ton travail ^^)

    PS : Gers : Personne de sexe masculin pouvant avoir des enfants (ZYS en est un dans l'arc précédent !)

    PPS : Beaucoup trop hâte pour cet arc 12... *.*

      • Lundi 6 Mai à 18:56

        Ohhhh trop mignonne, je t'adore, j'espère que tu pourras rester aussi jusqu'au bout, ça m'encourage à le finir. Tu fais déjà pas mal, tes messages me font vraiment plaisir ^^

        Bien tu t'en souviens!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :