• Arc 7 chapitre 1

     

    7.1 Faire face à l’attaque de deux personnes réincarnées


    Après s’être rencontré et séparé, puis rencontré et séparé tant de fois, Zhou Yun Sheng était déjà complètement détendu. Il prit sa moitié d'énergie, puis sauta rapidement dans le monde à venir.

    Il faisait noir, il y avait une forte odeur de sang et une épouvantable odeur de pourriture, son corps était secoué par des éclats de douleur, comme si tous ses os étaient fissurés. Zhou Yun Sheng eut du mal à tourner le cou et découvrit qu'il était dans une cellule. En face de la porte se trouvait un support d'instruments de torture tachés de sang, indiquant que la situation dans laquelle se trouvait le corps d'origine était très mauvaise.

    Il ne s’est pas empressé d’ajuster les données de son corps, il a simplement ouvert l’intelligence artificielle pour voir les données sur l’original.

    C’était un autre monde d’homme, de femme et de Ger, ainsi qu’un monde avec la double renaissance des protagonistes. Avant la renaissance, le protagoniste gong était le dirigeant du pays de Da Yanguo, un incapable qui savait seulement comment gaspiller de l’argent et profiter du luxe. Finalement, sa débauche a forcé son plus jeune frère, Xuan Wang, à se rebeller, et il fut tué par des flèches.

    Le protagoniste était un Ger, il avait de solide antécédents militaires et était un commandant militaire qui se battait pour le pays. Mais à cause de sa beauté, l'incapable dirigeant l'emmena dans le palais en tant que concubine. Cependant, le dirigeant incapable était entouré d'innombrables beautés, toutes d’extraordinaires intrigantes. Comment le protagoniste direct et irréfléchi pouvait-il faire face à tout ce drame? Elles ont vu que le protagoniste shou était de plus en plus favorisé et ont uni leurs efforts pour s’occuper de lui et ont finalement réussi à tuer son fils âgé de dix ans.

    À cause de cela, le protagoniste a rejeté le mauvais dirigeant et avait vécu seul dans le palais, le cœur mort. Mais, bien qu’il n’ait pas aimé le dirigeant incapable, il avait la loyauté d’un soldat. Ainsi, lorsque Xuan Wang a voulu prendre le contrôle du palais, il n'a pas changé de camp comme les autres concubines, mais a protégé le mauvais dirigeant. Mais finalement, les deux ont été abattus par des flèches et tués, puis ils sont tout les deux revenus dans le passé.

    Ensuite, le gong est devenu un chien fidèle. Une fois revenus, ces deux chaires à canon ont détruit tous ceux qui les avaient trahi et avaient récompenser ceux qui leur étaient resté fidèles. Ceux qui avaient trahi ces chaires à canon avaient subi un sort tragique, des familles entières avaient été tuées - c'était un génocide.

    Ce corps appartenait à l'une de ces familles détruites, il s'appelait Qi Xiujie et appartenait à l'une des plus grandes familles du pays de Da Yanguo, la famille Qi. Il était également l’un des concubins du mauvais dirigeant dans sa première vie et était très favorisé, il avait même menacé le protagoniste prétendant que son fils ne serait jamais l’héritier.

    Bien sûr, c'était dans la vie passée. Au cours de la rébellion de Xuan Wang, la famille Qi s’est associée à la rébellion et, parce que Qi Xiujie était beau, Xuan Wang l’a emmené dans son harem et le gâta.

    Ainsi, après la renaissance du dirigeant, il avait deux objectifs; l'un était de protéger le protagoniste shou et son fils; la seconde était de se débarrasser de Xuan Wang et de la famille Qi.

    Après trois ans de conflit, Xuan Wang avait été réduit en poussière et la famille Qi avait été déracinée. Qi Xiujie était le dernier membre vivant de la famille et son exécution devait avoir lieu le lendemain.

    Après avoir lu ces informations, Zhou Yun Sheng laissa échapper un soupir de soulagement, puis sera des dents, ennuyé. Il avait toujours aimé les défis, mais sauver Qi Xiujie de la mort n'était pas vraiment difficile.

    Tandis qu'il réfléchissait, un homme à l'air charmant entra lentement dans la prison, il avait un tempérament élégant, mais derrière lui, un homme à l'air dur entra et fronça les sourcils. Ils étaient responsables de l'interrogatoire de Qi Xiujie-Li Wang et de Gao Lang.

    Dans la première vie, Li Wang était surveillé par l'empereur Li Jin Tian, le mauvais dirigeant, alors il a été abandonné et n’a pas été utilisé. Il vivait très bien et aimait beaucoup le protagoniste shou, sans son aide constante, le protagoniste shou, Gao Min, n’aurait pas vécu aussi confortablement dans le palais froid. Dans sa vie passée, il avait essayé de sauver Li Jin Tian et Gao Min, alors dans cette vie, Li Jin Tian le traitait gentiment. Il était passé d’un prince oisif à l’un des princes les plus puissants du pays de Da Yanguo.

    Gao Lang était le frère de Gao Min. Dans la dernière vie, il avait été tué par un stratagème de la famille Qi. Dans cette vie, Gao Min l'avait averti et lui avait sauvé la vie. Il voulait maintenant se venger de la famille Qi. Parce que Li Jin Tian était profondément amoureux de Gao Min, Gao Jia bénéficiait d'un traitement de faveur. En seulement trois ans, il a fréquemment promu Gao Lang, le faisant passer d'un petit ministre adjoint à un puissant conseiller.

    Il avait une personnalité impitoyable, quiconque ayant même une petite inimitié à son égard finirait mort, et encore plus quelqu'un qui complotait pour le tuer. Ainsi, lorsque Qi Xiujie est tombé entre ses mains, il a été torturé de manière inhumaine. La famille Qi a également été massacrée par ses mains, même les bébés n'avaient pas été épargnés.

    Ainsi Zhou Yun Sheng n’avait pas besoin de deviner les souhaits de Qi Xiujie; rester en vie, puis se venger.

    Les deux personnes sont entrées dans la cellule de prison, suivies d'un intendant qui a placé une boîte de nourriture sur le sol-c'était de la brisure de riz pour Qi Xiujie.

    « Pourquoi le nourris-tu? » Gao Lang donna un coup de pied dans la boîte, vit la riche vaisselle à l'intérieur et jeta un regard malheureux à Li Wang.

    « Il est sur le point de mourir, son passé a disparu, laisse-le manger un dernier repas. » Le tempérament de Li Wang était doux, contrairement à Gao Lang, qui était irrespectueux et sans coeur.

    Gao Lang ricana, il renversa la boîte de nourriture et ordonna: «Viens manger.»

    La cellule était une chambre de torture, à cause du sang versé constamment, le sol était une couche de terre puante brune foncée. Le geste de Gao Lang était une insulte à Qi Xiujie.

    Zhou Yun Sheng bougea la tête pour cacher l'intention de tuer dans ses yeux et tendit une main tremblante à Li Wang: « S'il vous plaît, prince, laissez ce vilain voir l'empereur une dernière fois. Ce vilain a un secret à raconter à l'Empereur. »

    « Quel secret? Me le dire, c’est la même chose que de le lui dire.»En raison de la faveur débridée de Li Jin Tian envers sa famille, Gao Lang avait depuis longtemps perdu l’humilité qu’il devrait avoir.

    Li Wang lui jeta un coup d'œil, ses pensées inconnues.

    Zhou Yun Sheng fit un sourire méprisant et répliqua: «La question concerne le pays, je dois parler à l'Empereur. Quel que soit votre statut, monsieur le ministre Gao, comment pourriez-vous remplacer l'Empereur?»

    Dans le pays de Da Yanguo, qui oserait dire qu'ils pourraient remplacer l'Empereur? N'était-ce pas une rébellion? Le corps de Xuan Wang, qui avait été empalé publiquement avec un millier de piques, puis réduit en cendres, apparaissait à l’esprit. De plus, Qi Jia était autrefois une famille de premier plan, ils avaient beaucoup de secrets majeurs, qui pouvaient conclure que le secret de Qi Xiujie sur le pays de Da Yanguo n’était pas important.

    Réfléchissant plus loin, Gao Lang devait concéder.

    Li Wang a commandé un repas de remplacement et a soupiré.

    Après la renaissance, le tempérament de Li Jin Tian avait changé. Dans la vie passée, il était un dirigeant incapable. Dans cette vie, il était devenu un tyran suspicieux. À chaque fois qu'un courtisan lui déplaisait, le génocide n'était pas loin derrière. Si le protagoniste n’avait pas été là et n’ avait pas donné pas naissance à un fils brillant qui pourrait hériter du trône et stabiliser le pays, la mort de l’Empereur entraînerait également la mort de Da Yanguo.

    Quand il avait appris que Qi Xiujie avait un secret à lui raconter, il ne pouvait pas se le sortir de l’esprit et il lui a finalement rendu visite en prison.

    « Qu'est-ce que tu voulais me dire? » Demanda Li Jin Tian avec impatience derrière les grilles.

    Il avait l'air royal, avec un tempérament gracieux, mais il n’était pas très grand, il n'était donc pas son mystérieux amoureux.

    Zhou Yun Sheng fut soulagé, il ouvrit lentement la bouche, « S'il vous plaît, Empereur, regardez-moi dans les yeux. » Sa voix était très basse et apaisante, magique, Li Jin Tian baissa alors les yeux, puis il fut pris dans un inéluctable tourbillon noir rempli d'étoiles.

    «Empereur, que vois-tu dans mes yeux? N'est-ce pas de la sincérité? La famille Qi était fidèle à l'Empereur, pourquoi l'Empereur a-t-il détruit ma famille? L'Empereur se trompe, l'Empereur ne doit pas faire confiance à Gao Jia. Ils complotent contre vous.»

    Après avoir planté une série de suggestions dans l’esprit de Li Jin Tian, Zhou Yun Sheng s’est écarté, puis a ajusté les données physiques de son corps à l’état optimal, dans l’attente du show de demain.

    Li Jin Tian est retourné au temple Yang Xin et est tombé dans son lit pour dormir. Il avait fait un rêve, ce rêve était le dernier souvenir avant sa mort. Il avait été emmené hors du palais par Li Wang et Gao Min. Ainsi, lorsque la maison de la famille Qi a envoyé quelques soldats pour le secourir, ils n'avaient pas pu trouver son ombre dans le palais. Voyant les soldats de Xuan Wang approcher de la ville, ils avaient dû se retirer. Quelques jours plus tard, la famille Qi a retrouvé son cadavre percé d'une flèche et a pleuré amèrement alors qu'elle enterrait secrètement son corps.

    Lorsque Qi Xiujie a approché Xuan Wang, il a utilisé son apparence magnifique et son tempérament gracieux pour devenir le favori, mais il n’a jamais oublié le vieil empereur, non seulement il a prié secrètement devant la tablette commémorative de Li Jin, mais il a également secrètement empoisonné Xuan Wang.

    Xuan Wang mourut finalement du poison et Qi Xiujie mena une armée pour assiéger la ville impériale puis tua les enfants de Xuan Wang un par un. Il a ensuite secrètement nourri le dernier descendant de Li Jin Tian et l’a couronné sur le trône. Le jour où l'enfant est monté sur le trône, Qi Xiujie a personnellement enterré ses os (ndt: ceux de l’empereur, hein!) dans les tombeaux impériaux, puis s'est suicidé pour le suivre.

    La cloche de la mort a sonné et dans tout le cimetière portait des bannières blanches ondoyé pour le renvoyer dans l’autre monde.

    Li Jin Tian s'est réveillé, choqué. Même s’il s’agissait de rêves, c’était vraiment effrayant, comme si son âme était vraiment liée au palais de la concubine, accompagnant Qi Xiujie pendant cinq années humiliantes.

    Comment? Ai-je récupéré des souvenirs perdus? Après sa renaissance miraculeuse, Li Jin Tian avait une forte croyance dans le surnaturel. Il se frotta le front, pensif, de plus en plus égaré.

    Gao Min se réveilla et demanda avec impatience. «Avez-vous fait un cauchemar? Pouvez-vous aller dormir dans l'une des autres chambres. Je ne peux pas dormir si tu continues à tourner encore et encore. » Avant de mourir, il avait juré de ne plus jamais aimer Li Jin Tian, alors dans cette vie, son attitude envers Li Jin Tian était très froide.

    Li Jin Tian aurait généralement dit quelque chose pour le choyer, mais aujourd’hui, pour une raison quelconque, il se sentait un peu mal à l’aise. Il se leva, s'habilla et se rendit vraiment dans l'une des autres pièces. Il demanda à un serviteur de lui verser une tasse de thé chaud et de lui masser les tempes, puis il s'endormit à nouveau.

    Il rêvait du monde actuel, afin de rendre à Gao Min sa loyauté et sa gentillesse, il traitait très bien la famille Gao. Non seulement a-t-il promu Gao Lang, le jour du festival de la longévité, il a également traité Gao Min comme le second après l'Empereur. Il observa Gao Min se rapprocher de lui, les courtisans s'agenouillant pour les féliciter, le tapis rouge s'étirait constamment jusqu'à atteindre le trône. Il sourit et tendit la main à Gao Min lorsque la scène se déforma et se modifia soudainement. Il était mort, un fantôme transparent, le palais était décoré de banderoles blanches et les courtisans du palais étaient agenouillés devant le temple, pleurant.

    À l'intérieur de la salle, Gao Min se tenait devant l'immense cercueil, son visage ne portait aucun chagrin et pourtant ses larmes coulaient et il avait un sourire étrange.

    Li Jin Tian avait peur et était sur le point de regarder de plus près, quand il a vu Li Wang sortir du temple, tenir la main de Gao Min et soupirer: «Le jour que nous attendions est enfin arrivé.»

    Gao Min hocha la tête et se pencha lentement sur ses épaules, ses sourcils se relâchant de fatigue et de soulagement.

    Quelle est votre relation? Que faites-vous? Comment suis-je mort? Dîtes-moi! Li Jin Tian voulait saisir les deux et les interroger, mais sa main traversa leur corps. Il se souvint qu’il était mort à nouveau, il était mort prématurément au cours des deux vies.

    La panique et la haine l'engloutirent jusqu'à ce qu'il se noie. Il cria en se réveillant, puis réalisa qu’heureusement c'était un rêve. Mais le contraste entre le monde réel et le monde des rêves était trop réel, aussi ne pouvait-il pas s’arrêter de trembler lorsqu’il s’en rappelait.

    Ai-je confiance aux mauvaises personnes? La famille Qi était-elle innocente? Est-ce que Gao Min avait vraiment une liaison avec Li Wang, et les deux allaient-ils comploter contre moi? La tête de Li Jin Tian a éclaté de douleur, un domestique tendit sa robe et s'agenouilla près du lit, il leur a rapidement demandé: "Quelle heure est-il maintenant?"

    « En réponse à l'Empereur, il est maintenant 5h40, la cour impériale commence dans deux heures et quart.»

    L'exécution était à trois heures, il n'était pas trop tard. Li Jin Tian a immédiatement changé de vêtements et s'est précipité vers la prison.

     

    Chapitre précédent / IndexChapitre suivant



    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :