• Arc 6 Chapitre 9

     

    Chapitre 6.9

     

    Le lendemain du concert, Lin Siqing et Ge Mengshu avaient tenu des conférences de presse distinctes afin de faire une déclaration à ce sujet. Mais cette affaire impliquait la mort du parrain de la musique et, sous la stimulation de Sun Xi Mu, les journalistes ont traité les deux très sévèrement. Ils lancèrent les questions cinglantes les unes après les autres, ils étaient sans voix.

    Lin Siqing avait essayé à plusieurs reprises de s'incliner et de s'excuser, mais il ne pouvait trouver aucune excuse. Comment pourrait-il le justifier? Les documents qu'il avait soumis à la cour avaient également été publiés sur son blog. Les manuscrits trompeurs avaient prouvé à fond qu'il était un menteur, un ingrat.

    "Je suis profondément conscient de mes propres erreurs, s'il vous plaît, pardonnez-moi s'il vous plaît, donnez-moi une autre chance." Il était choqué et prononcé cette phrase en pleure. Le Dieu de la chanson s'étouffait maintenant en larmes, pleurant comme un enfant.

    "Pas de pardon! Nous ne vous pardonnerons jamais! " Avait crié un fan de Ou Zinan. Puis quelqu'un s'est précipité et lui a jeté un sac de merde de chien.

    La sécurité avait rapidement emmené l'homme, laissant Lin Siqing, embarrassé, exposé aux caméras. Il réalisa finalement que sa réputation ressemblait maintenant à celle de son costume - putride, peu importe combien de fois il la laverait, il ne pouvait plus la porter, il aurait toujours l'air sale dans son esprit.

    Le désespoir était insupportable, il s’est presque effondré sur place, mais il a résisté. Il devait d'abord sauver Ge Mengshu. Ge Mengshu n'avait jamais su la vérité, elle était innocente, il ne pouvait pas ruiner son avenir.

    Son responsable avait essayé de l'éloigner, mais il avait refusé de partir. Il a passé quelques minutes à laver le nom de Ge Mengshu. Ge Mengshu tenait également une conférence de presse, mais il n'en avait aucune connaissance. Elle a finalement soigneusement présenté ses excuses à Ou Zinan et Ou Bai Bo.

    Apparemment, les fans ne l'avaient pas cru. Son nombre auparavant élevé de fans s'était écroulé, ne laissant que quelques milliers de personnes. Même les nouveaux venus avaient plus de fans qu'elle.

    Voyant la destruction imminente de Ge Mengshu, Yun Zhiyuan était devenu alerte et il était allé voir Sun Xi Mu.

    Ils entrèrent dans le bureau et s'assirent sur le canapé. Ge Mengshu se maquillait lourdement, mais cela ne cachait pas son air hagard. Elle salua Sun Xi Mu, puis jeta un coup d'œil rapide à Ou Zinan, qui était allongé sur le canapé.

    Le jeune homme buvait du thé, sa peau blanche comme de la porcelaine brillait sous le faible soleil. Ses sourcils baissés révélaient un tempérament calme et mélancolique, une image de la beauté. Il était difficile d’imaginer qu’une personne aussi timide puisse avoir une présence aussi forte sur une scène aussi intimidante. Il pourrait faire en sorte que des dizaines de milliers de personnes l'acclament, criant, pleurant et ne l'oubliant jamais.

    Il avait brisé toutes les rumeurs qui le menaçaient et ceux qui avaient dit qu'il ne pouvait pas écrire de chansons n'avaient plus rien à dire après avoir écouté son concert. Comme il l'avait expliqué sur son blog, il n'était pas sans talent, mais le culte de son père était si fort qu'il s'était emprisonné. Il avait pensé qu'il ne pourrait jamais aller au-delà de son père. Mais la mort de son père avait déchiré la coquille autour de son âme, et maintenant, il était assez courageux pour voler librement dans le ciel.

    Yun Zhiyuan s'est également senti très empêtré lorsqu'il a vu Ou Zinan. Le jeune homme était devenu l’un des musiciens émergents les plus en vue du monde. Ses chansons occupaient le top 10 des classements musicaux, petits et grands, chaque pays rassemblant un nombre croissant de ses fans fanatiques. Il avait été appelé un maître du rock, le prochain empereur musical, il sera capable de créer un exploit plus glorieux que son père.

    Et un tel trésor caché avait été abandonné sans hésitation par Times Records, qui l’avait même banni le forçant finalement à passer à la concurrence. Pour cette raison, Yun Zhiyuan n'avait pas seulement été réprimandé par son père, il avait également été critiqué à plusieurs reprises par les membres du conseil, certains exigeaient même qu'il démissionne.

    Ou Zinan était venu à son bureau plusieurs fois pour s'expliquer, mais il avait toujours été chassé par Yun Zhiyuan. Maintenant, s’il pouvait remonter le temps, il l’écouterait calmement, alors peut-être que Times Records ne serait pas tombé dans cette situation.

    Il réprima le regret dans son cœur et se tourna pour saluer Sun Xi Mu.

    “Asseyez-vous.” Sun Xi Mu fit un signe de la main, puis sortit un cigare et le tendit à son amant.

    Zhou Yun Sheng l'a pris, l'a coupé avec soin et l'a allumé, puis a rapidement écarté sa tête pour éviter la fumée qui s'élevait.

    Sun Xi Mu le regarda, puis regarda le cigare allumé dans le cendrier, puis il dit à voix basse: "Je ne savais pas que tu détestais cette odeur. Je vais arrêter de fumer. "

    "Non. C'est ton passe-temps, tu ne peux pas arrêter de fumer." Zhou Yun Sheng a ri et a secoué la tête. Il avait essayé de l'aider à cesser de fumer par le passé, pas pendant un mois ou deux, mais dans chacune des trois ou quatre réincarnations. Il n'a jamais réussi. Il a finalement abandonné, c'était la seule tâche qu'il ne pouvait pas accomplir.

    Il passa son bras autour du cou de Sun Xi Mu et baissa la tête. Zhou Yun Sheng se pencha et murmura à son oreille. “N'abandonne pas. J'aime le goût du tabac quand tu m'embrasses. "

    Le visage de Sun Xi Mu était sans expression, mais le bas de son corps enflait rapidement. Il a enduré, mais il n'a finalement pas pu se retenir. Il toucha la joue de son amant et embrassa pieusement son front, puis il mit ses jambes fines sur le bas de son corps pour bloquer la partie de son corps qui était trop honnête. Il a regardé Yun Zhiyuan et lui a demandé: "Chef Yun Zhiyuan, avez-vous besoin de quelque chose?"

    Les rumeurs disaient que Sun Xi Mu était froid et impitoyable, mais la personne qui se trouvait devant eux était visiblement remplie de bonheur. C'était une personne complètement différente. Yun Zhiyuan fut stupéfait un instant avant de dire: "Chef Sun, j'espère que M. Ou pourra coopérer avec nous pour aider à expliquer que Ge Mengshu ne savait vraiment pas que la chanson avait été plagiée. Elle a également été trompée par Lin Siqing, mais elle est impliquée avec lui. C'est un crime de voir son avenir détruit pour ça. "

    Il savait qu'il n'y avait pas assez d'avantages pour suciter l'intérêt de Sun Xi Mu, donc il a rapidement ajouté: "J'ai entendu dire que le chef Sun voulait acheter le lopin de terre situé dans la partie occidentale de la rivière. C'est la terre ancestrale des Yun, je peux prendre la décision de vous la transférer au prix minimum. Tant que M. Ou exprime sa volonté de pardonner à Mengshu sur son blog, Mengshu a une chance de recommencer." Pour l'avenir de son amoureuse, il était prêt à payer le prix fort.

    Ge Mengshu était très émue, ses yeux devinrent rouges alors qu'elle lui tenait fermement par la main.

    Sun Xi Mu se retourna et regarda son amant. Il voulait vraiment cette terre, mais si c'était contraire aux souhaits de son amoureux, alors même si on lui donnait toute la richesse du monde, il ne le ferait pas.

    Zhou Yun Sheng réfléchit un instant, puis il secoua lentement la tête: "Dire 'je te pardonne' semble très simple, mais désolé, je ne peux pas le faire. En fin de compte, Mlle Ge n'est pas innocente. La chanson était-elle bonne? Ne l'avez-vous immédiatement voulu quand vous l'avez entendu? La personne qui a écrit la chanson était son admirateur, il faisait n'importe quoi pour elle, alors, Mlle Ge l'a séduit. Elle le suppliait encore et encore, elle lui supplia de lui donner la chanson. Mon frère m'avait déjà assuré qu'il préparait l'EP pour moi, mais il a soudainement commencé à m'éviter et, finalement, il vous a donné la chanson. Il voulait vous faire plaisir de n'importe quelle façon. Sans votre cupidité et votre harcèlement, tout ça ne serait pas arrivé. Je ne pourrais jamais pardonner à mon frère et, naturellement, je ne pourrais jamais vous pardonner. S'il vous plaît laissez-nous. "

    Les mots du jeune homme ont arraché le dernier espoir de Ge Mengshu. En effet, Lin Siqing le lui avait dit, il lui avait dit que la chanson était pour Ou Zinan, que l'EP était presque terminée. Mais elle savait que la chanson serait populaire, qu'elle figurerait en tête des charts, elle n'a donc pas abandonné. Elle avait fait pression sur le manager de Lin Siqing pour qu'il lui prépare un rendez-vous privé. Quand ils avaient été seuls, elle s'était assurée de lui donner un peu d'espoir, de le séduire, de ……

    Puis son souhait s'était réalisé.

    Bien qu'elle ait déclaré être propre devant les médias, elle ne pouvait pas tuer la peur et la culpabilité dans son cœur. Elle pensait qu'Ou Zinan, qui avait habituellement une volonté faible, promettrait de lui pardonner, mais après ces revers, il avait appris à devenir dur et froid.

    Elle le regrettait mais ne trouvait aucune place pour la rédemption. Si elle ne pouvait pas obtenir le pardon de Ou Zinan, elle ne pourrait jamais survivre dans le monde du divertissement.

    Que devrais-je faire à l'avenir? Prendre l'offre de Yun Zhiyuan de quitter l'industrie et l'épouser? Elle avait dit qu'elle n'abandonnerait pas, mais le père Yun avait été violemment contre. Yun Jia ne laisserait pas un artiste entrer dans leur famille.

    Ge Mengshu se sentait mal comme si elle était tombée dans une grotte glacée. Quant à ce que ressentait Yun Zhiyuan, elle ne le savait pas.

    ——————————–

    Yun Zhiyuan pouvait également être considéré comme une figure puissante de l'industrie du divertissement, mais cette fois, il ne pouvait même pas protéger sa petite amie. Voyant que la carrière de chanteuse de Ge Mengshu était complètement détruite et que Lin Siqing s'éloignait pour ne jamais revenir, son cœur était brûlé par des ardentes flammes. Il avait besoin de trouver un endroit où se défouler.

    Et Ou Zinan était devenu son principal objet de représailles. Il avait dépensé beaucoup d'argent pour acheter des photos et laisser les gens les diffuser sur le net.

    Sur ces photos, deux hommes s'embrassaient. Le visage de Ou Zinan était très clair, mais l'autre homme était caché dans le noir. L'homme était grand et son corps aussi très fort, il confinait Ou Zinan dans ses bras dans une étreinte étroite, une main appuyée sur l'arrière de sa tête, une main tenant fermement sa taille, leurs corps connectés…

    Même dans la pénombre, l'attachement émotionnel des deux hommes ne pouvait être dissimulé.

    Le titre était également très provocateur - Le nouveau Dieu de la chanson, ce dieu gay dégoûtant, embrasse des hommes dans les lieux publics.

    Ensuite, des personnes fraîchement embauchées ont envahi la scène, affirmant qu’ils avaient vu Ou Zinan avec différents hommes en public, s’embrasser et même baiser, il était tout simplement une bête.

    Les internautes étaient dans un tumulte. Choqués et en colère, ils ont bombardé le blog de Ou Zinan, demandant la vérité. Ils ont également appelé le siège de Huanya Entertainment Group pour obtenir des explications. De nombreux homophobes ont déclaré que les photos étaient dégoûtantes, quand ils les avaient vu, ils avaient vomi leur dîner.

    Bien sûr, certaines personnes se sont levées pour le soutenir, disant qu'aimer les hommes ou les femmes, c'était la liberté de Ou Zinan. Mais le pays C était un pays globalement conservateur, ces personnes étaient donc encore en minorité. Un acteur démodé a porté l'affaire à la plus haute offense. Il a appelé cela une maladie et a demandé à Ou Zinan de rechercher rapidement un traitement et de faire une thérapie.

    La carrière de chanteur naissante d'Ou Zinan a pris un coup dévastateur. Sa sexualité et sa vie privée ont fait l’objet de rumeurs. Certaines des photos intimes de lui-même et de Lin Siqing quand ils étaient plus jeunes ont fait surface et une rumeur vicieuse a commencé à se propager. Ils disaient qu'il ressentait un amour à sens unique pour Lin Siqing et était profondément jaloux, alors il l'avait délibérément ruiné.

    Puisque tout le monde avait cessé de prêter attention à Ge Mengshu, Yun Zhiyuan a utilisé les problèmes de Ou Zinan pour la laver. Il a contacté les meilleurs musiciens nationaux et a prévu de lui concocter un nouvel album afin qu'elle puisse revenir sous les projecteurs dès que possible.

    Lee Li (président de Huanya Entertainment Group) a présenté une pile de journaux à Sun Xi Mu, il a froncé les sourcils et a demandé: "Boss, que faisons-nous maintenant? Devrions-nous tenir une conférence de presse pour clarifier? Ou nous pouvons rapidement faire en sorte que Ou Zinan ait un scandale avec l'une des artistes féminines de notre compagnie, il pourrait être blanchi… "

    Lee Li se figea à la dernière phrase: son patron le regardait avec des yeux meurtriers.

     

    Chapitre précédent / IndexChapitre suivant



    1
    Lady Tara
    Jeudi 4 Avril à 00:03

    Ouh... ZYS se laissera certainement pas faire ! Merci pour le chap ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :