• The End Of The World's 17

     

    Chapitre 17: Étrange


    An Tu fut si surpris qu'il a réellement sauté en arrière. Sautant d'un pas en arrière, il libéra inconsciemment son pouvoir. C'est seulement quand il se rendit compte que la chose devant lui était un humain et pas autre chose, qu'il s'est détendu et qu'il a laissé échapper un soupire. "Nous sommes une équipe d'enquête composée des survivants de la base de survivants de la ville S. Nous ne faisions que passer par cette zone, est-il possible pour nous de loger chez vous pendant une nuit?"

    Cette personne a lancé un regard étrange à A Tu, puis a ouvert la bouche pour parler. "Bien-sûr. Mais qu'est-ce qu'une base de survivants?"

    A Tu regarda autour de lui. "Est-ce que ça va si vous nous laissez entrer en premier, alors je pourrais tout vous expliquer?"

    "Entrez." Cette personne s'est retirée et a permis à Shao Qing et aux autres d'entrer. Shao Qing fronça les sourcils en entrant. Elle avait le sentiment que le regard de la personne était un peu trop étrange. Mais Shao Qing n'était pas capable de trouver pourquoi c'était si étrange.

    Après être entrés, Shao Qing et les autres ont réalisé qu'ils vivaient dans une grande cour. Dans la cour, il y avait une femme maigre et sèche portant un enfant, qui faisait face à la porte avec un regard sans vie.

    Elle portait un manteau extérieur, légèrement fendue sur ses épaules, avec plus de la moitié de sa poitrine en l'air. De son cou jusqu’à son estomac, on pouvait voir des traces de cicatrices pourpres.

    Lorsque Shao Qing et les autres sont arrivés à ses côtés, la femme a serré son enfant contre sa poitrine, alarmée, et elle a sans cesse dit: "Ne mangez pas mon enfant, s'il vous plaît, ne mangez pas mon enfant…"

    C'est alors que Shao Qing a réalisé que ce qu'elle était en train de serrer contre sa poitrine n'était absolument pas un enfant. Au lieu de cela, c’était une toute petite couette de lit sale enroulée autour d’un petit oreiller.

    Le regard de Shao Qing devint rapidement froid, ne disant pas grand chose. Au contraire, la personne en tête s'est empressée de dire: "C'est une folle. Son enfant a probablement été mordu par son homme et transformé en zombie. Voyant qu'elle était si pitoyable, nous lui avons offert un abri et des soins."

    "Elle est assez jolie." Après que l'homme du jeune couple ait marmonné ces quelques mots, sa femme l'a immédiatement giflé.

    En entrant dans la maison, la personne qui menait le chemin poussa un cri puissant. "Boss, il y a des survivants qui sont arrivés." Après son cri , plusieurs regards sombres et froids se posèrent sur le corps de Shao Qing.

    Dans la maison, il y avait pas mal de monde. S'appuyant sur les murs, la majorité des gens étaient très maigres et portaient des vêtements minables. Cependant, le patron qu'il avait appelé, portait à la place des vêtements propres et soignés, comme s'il essayait de se sentir supérieur.

    "Base de survivant?" Le patron s'est approché. En le voyant de près, il avait l'air assez droit, à l'exception des yeux triangulaires avec lesquels il était né. Quand il a souri, ses yeux se sont rétrécis, ce qui donnait un air traître, peu importe comment vous le regardiez.

    Après avoir avancé vers eux, il a sorti une cigarette. Il en a remis une à A Tu, une à Gu Chuan, une à l'homme du jeune couple et une à Yan Hanqing. Gu Chuan et Yan Hanqing ne l'ont pas accepté, tandis que A Tu et l'autre homme ont accepté l'offre.

    A Tu sourit un peu, puis affirma joyeusement. "Depuis l'arrivée de l'apocalypse, je ne sais pas depuis combien de temps je n'ai pas fumé ces marchandises rares."

    Ce qu'avait dit A Tu était la vérité. Depuis l'apocalypse, les gens avaient à peine assez à manger, où pourraient-ils trouver des cigarettes pour fumer?

    Le patron a passé son briquet à A Tu, pour l'aider à allumer sa cigarette. Après avoir allumé sa cigarette, il éclata de rire."Est-ce que ces belles femmes aimeraient aussi une cigarette?"

    Gu Panpan et la femme ont rapidement secoué la tête et les mains pour dire qu'ils ne voulaient pas fumer de cigarette. Le patron ne les a également pas forcé et relança. "J'ai aussi entendu dire qu'il y avait une base de survivants devant nous. Assez bien construite, j'ai toujours voulu amener mon groupe de frères là-bas. Cependant, nous avons beaucoup de gens. Une fois que nous aurons commencé à voyager vers la base de survivants, qui sait combien de frères mourront? Ainsi, nous n'avons toujours pas essayé d'y aller. Cependant, maintenant que nous vous avons rencontrés, vous avez certainement une certaine habileté pour voyager jusqu'ici. Puis-je vous demander, les gars, de nous escorter jusqu'à la base des survivants?"

    L'homme du jeune couple se tapota la poitrine. "Aucun problème!"

    En ce qui concernait sa réponse téméraire, ne mentionnant même pas Gu Chuan, même Gu Panpan fronça les sourcils, lui reprochant de s'exprimer trop rapidement.

    "Puisque c'est le cas, c'est super. S'il vous plaît entrez et prenez un bon repos ce soir. Nous devrons partir tôt demain matin." Montrant la direction, le chef a permis à l'homme qui les avait emmené plus tôt de leur montrer les pièces à l'intérieur où ils pourraient se reposer.

    Après avoir attendu que la personne qui les guidait parte, Gu Panpan a commencé à parler. "Pourquoi as-tu accepté si rapidement?"

    "De toute façon, on retourne dans la base des survivants, on aura quand même des récompenses." Dit l'homme, comme si c'était une évidence. "En plus, les emmener ne serait pas un problème de toute façon."

    "Tu es un problème." A déclaré froidement Gu Chuan.

    "Que veux-tu dire?" L'homme le regarda, mais Gu Chuan ne perdit plus son temps avec lui. Allant directement dans le coin, il s'assit. Shao Qing a également amené Yan Hanqing pour trouver un endroit où s'asseoir.

    L'homme se sentant un peu maladroit et ne continua pas à dire quoi que ce soit.

    Rapidement, la nuit est arrivée. Une personne est venue frapper à la porte pour demander à Shao Qing et aux autres de les rejoindre pour le dîner. Le groupe les a ensuite suivis. Shao Qing a sorti Xiao Baozi du sac à dos dans lequel elle le portait. Le tenant contre sa poitrine, elle a sorti une bouteille de lait de son sac.

    La bouteille de lait ne contenait cependant pas de lait en poudre, mais bien le bouillon de poulet qu'elle avait préparé auparavant. Elle enleva la couche d'huile sur le dessus, alors quand le temps serait venu de la réchauffer, elle serait prête à boire. De plus, Xiao Baozi n'avait même pas vraiment besoin que la soupe soit réchauffée. À l'origine, il n'était pas un humain normal, il n'avait donc pas peur que le froid fasse du mal à son estomac.

    Xiao Baozi s'est accroché à la bouteille, ne lâchant rien, tandis que Shao Qing était assis à la table. Près de la table deux personnes étaient assises. L'un était le patron tandis que l'autre était un jeune homme à l'air sale. Tout le monde était assis dans le coin en train de ronger des rations.

    "Wow, il y a de la viande!" Les yeux du jeune couple s'illuminèrent d'excitation. Après tout, depuis l'apocalypse, ils avaient à peine eu la chance de manger de la viande.

    Sur les tables, outre la viande, il y avait aussi des légumes verts. Les quatre plats et la soupe étaient tous là.

    Bien que cet arrangement, s'il était vu auparavant, ne serait pas considéré comme quelque chose de spécial, il s'agissait maintenant de l'apocalypse. C'était certainement considéré comme un repas de luxe.

    Le patron a fait un geste d'invitation. "Tout le monde a parcouru un long chemin pour arriver ici et vous êtes mes invités. Veuillez vous asseoir, ne soyez pas poli."

    La fratrie Gu et Shao Qing se regardèrent dans les yeux, puis remarquèrent que les yeux de l'autre partie avaient progressivement perdu de la chaleur. Il n'y avait que ce jeune couple et A Tu qui étaient toujours extrêmement heureux et excités.

    "Mangez s'il vous plaît, ne soyez pas poli." Le patron sourit, ramassant un morceau de viande, il le plaça ensuite dans le bol devant Shao Qing.



    Chapitre précédent / IndexChapitre suivant


    Petit jeu:

    Alors, Alors! Pourquoi les Gu et Shao Qing se regardent-ils si bizarrement à table, si vous trouvez la réponse, il y aura un chapitre bonus la semaine prochaine, il y a des indices au chapitres suivant pour ceux qui n'ont pas d'idées, et la réponse n'est pas l'événement qui arrive au prochain chapitre.




    1
    Lady Tara
    Samedi 23 Février à 00:47

    Hmm... Bon allons voir les indices...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :