• The End Of the World 2

     

    Chapitre 2: Apocalypse

     


    Lorsque les portes de l'ascenseur s'ouvrirent, une griffe bleue verdâtre séchée parvint soudainement à l'intérieur. De longs ongles souillés de chair ensanglantée retenaient ce qui semblait être des restes de cervelle incomplets. Pour quelle raison était-il incomplet? Eh bien c'est parce que la tête de cette chose avait un bout en moins. On pouvait même voir depuis l'ouverture un cerveaux coloré noir se tortiller à l'intérieur.

    Shao Qing fut surprise, inconsciemment avec son poing, elle repoussa la tête. De façon inattendue, la tête endommagée était exactement comme une pomme mûre, elle est tombée au sol avec un splash.

    Sa force… était vraiment géniale…

    Incapable de gérer sa propre surprise, Shao Qing a continué à marcher dans le couloir. On pouvait voir un sol couvert de crasse, de viande hachée, de membres coupés et de corps très endommagés qui semblaient avoir été déchirées par une bête.

    Si ces choses pouvaient stupéfier Shao Qing, les autres choses la terroriseraient. Outre l'endroit rempli de cadavres, il y avait encore des choses animées. Chacun d'entre eux avait de la chair pourrie sur leur visage et leur corps. Avec les membres rigides, ces choses ont erré dans le couloir. Certains d'entre eux portaient des vêtements de patients, d'autres des tenues d'infirmière. Cela indiquait clairement qu'avant, quand ils étaient vivants, ils devaient être les patients et le personnel de l'hôpital.

    Cela pourrait-il être… l'apocalypse?

    Shao Qing s'est immédiatement rappelé la pluie de sang qu'elle avait vue avant sa mort. Cette idée des cieux qui pleuraient pour elle n'était pas vrai, c'était plutôt la punition du ciel pour ce monde.

    Shao Qing a étroitement serré l'enfant contre sa poitrine, a cassé la vitre de protection toute seule, puis à l'intérieur, elle a saisi l'extincteur. En le tenant comme s'il s'agissait d'un marteau, elle était constamment en garde contre le groupe de monstres.

    "Chéri, n'aie pas peur." Réconfortant tranquillement Xiao Baozi, Shao Qing découvrit que ces zombies ne ressemblaient pas à ceux dans les films qui venaient d'une crise biochimique. En voyant une personne vivante, ils ne voulaient pas les approcher pour les déchirer, c'était plutôt comme s'ils étaient en train d'essayer de comprendre pourquoi ils se promenaient ici. C'était comme si elle n'existait pas, ou peut-être que c'était comme si elle était l'une des leurs.

    Shao Qing sentit sa poitrine, ne sentant aucune pulsation cardiaque, elle rit amèrement. Elle n’était définitivement pas une personne vivante, peut-être même pourrait-elle être exactement comme ces choses-là.

    Ne se souciant plus de ce qui s'était passé, Shao Qing, portant Xiao Baozi, se dirigea vers l'extérieur. Elle voulait savoir si c'était seulement cet hôpital ou si le monde entier avait également changé.

    Couché sur les épaules de Shao Qing, les yeux de Xiao Baozi tournaient dans toutes les directions, mais il n'était pas le moins du monde effrayé. La mère et l'enfant sont bientôt arrivés à l'entrée de l'hôpital.

    Comme Shao Qing l'avait prévu, le monde extérieur était déjà occupé par des zombies. Il semblait que ce soit vraiment l'apocalypse.

    "Chérie, as-tu peur?" Shao Qing caressa légèrement le dos de Xiao Baozi, puis découvrit immédiatement que son fils était nu tout le temps. Xiao Baozi, obéissant donna un baiser à Shao Qing et lui dit d'un ton enfantin. "Si maman est là, il n'y a pas de quoi avoir peur!"

    Le cœur de Shao Qing c'est mis à battre plus fort. Portant Xiao Baozi, elle est ensuite allée dans un magasin familial de vêtements. Choisissant beaucoup de vêtements pour bébés, elle les donna à Xiao Baozi. Cependant, il y avait trop de choses. Shao Qing ne pourrait peut-être pas emporter toutes ces choses. Si seulement elle avait eu un sac, ça aurait été parfait. En souhaitant cela, les vêtements dans sa main disparurent soudainement. C'était inattendue, elle était alarmée et ravie. Se pourrait-il que ce soit comme dans un roman et qu'elle ait une dimension spatiale?

    Shao Qing ferma les yeux, essayant de voir si elle pouvait ressentir l'existence de la soi-disant dimension spatiale, et elle le put. Mais ce n'était que de 1 mètre cube. Le gros tas de vêtements qu'elle avait choisis pour elle et Xiao Baozi, occupait déjà la moitié de l'espace disponible.

    Bien qu’il ne s’agisse pas de la dimension spatiale infinie typique dans laquelle il est possible de cultiver des plantes et de la végétation différentes, ni de la dimension spatiale capable d’amener des gens à l’intérieur, elle était néanmoins capable de contenir une partie de leurs nécessités quotidiennes. Shao Qing était déjà très satisfaite.

    En rangeant des vêtements pour elle-même, des choses à manger et du lait en poudre, elle est partie avec Xiao Baozi.

    "Maman, où allons-nous?" Demanda Xiao Baozi, clignant ses grands yeux,.

    Shao Qing avait déjà aperçu son reflet dans un miroir. Bien que la femme à l'intérieur ait un teint extrêmement pâle, elle ne montrait aucun signe de transformation en ces zombies. Tant qu'ils ne permettaient à personne d'entrer en contact étroit avec eux, personne ne devrait découvrir ses traits spéciaux. Se sentant maintenant un peu soulagée, elle a annoncé. "Nous allons à la capitale!"

    Étant la capitale du pays Z, la population y était importante, mais le plus important était que les chefs et l’armée se trouvaient là-bas. Même si c'était l'apocalypse, il devrait y avoir une sorte d'ordre.

    Shao Qing avait aussi encore un enfant à élever et aller à cet endroit devrait être un peu plus facile.

    Actuellement, ils étaient situés à S City. Même si S City n'est pas si loin de la capitale, sans avions ou trains, dans ces circonstances ce sera très difficile et gênant d'y aller.

    Heureusement, Shao Qing n'avait pas à s'inquiéter de l'attaque sournoise des zombies. Cela rendait le voyage beaucoup plus sûr.

    Cependant, après avoir marché peu de temps, Shao Qing était abasourdie. Au début, elle avait seulement entendu de temps en temps quelques légers bruits de grognement et elle n'y avait pas beaucoup réfléchi. A présent, elle découvrait que les sons provenaient de la chose sur sa poitrine, son bébé chéri. "Chéri, as-tu faim?"

    Xiao Baozi a immédiatement rougi et a répondu doucement. "Je n'ai pas très faim, maman." Dès que ces mots ont été prononcés, son estomac ne le respectant pas du tout, a immédiatement grogné.

    "Désolé chéri, j'ai totalement négligé cela ..." Sans délai, Shao Qing a trouvé une maison. À la recherche d'eau chaude, elle l'a mélangée au lait en poudre. Dès que Xiao Baozi a pris une grosse gorgée de lait, il a immédiatement tout recraché et s'est roulé contre la poitrine de Shao Qing. "Maman, j'ai mal au ventre… vraiment douloureux…"

    "Chéri ..." Anxieuse, ses yeux devinrent complètement rouges. Comment cela pourrait-il être?

    Xiao Baozi souffrait tellement qu'il pleurait continuellement. Mais à cause de son problème physique, aucune larme ne coulait. Après avoir vomi tout le lait en poudre, il se sentit un peu mieux.

    Shao Qing était extrêmement en détresse. Se blâmant sans cesse, elle s'excusait sans s'arrêter. "Chéri ... ... chéri ... tout est de la faute de maman ..."

    "Maman, ne pleure pas." Xiao Baozi consola Shao Qing avec un baiser. C'est à ce moment que Shao Qing sut que son bébé se démarquait des masses et ne pouvait être élevé comme un enfant ordinaire.

    Mais voyant son chéri mourir de faim, comment ne pourrait-elle pas penser à un plan?

    Shao Qing a essayé de trouver de la viande que Xiao Baozi pourrait manger, mais une fois que Xiao Baozi en a mangé un peu, il a de nouveau tout vomi. Voyant son bébé vomir, le cœur de Shao Qing se tordit. Si cela était possible, elle serait prête à sacrifier sa propre viande pour nourrir son bébé.

    "Qu'est-ce qui doit être fait ..." La femme au nerf de fer que Shao Qing révélait aux autres était maintenant si anxieuse qu'elle était sur le point de pleurer. Son bébé, son trésor, c'est la faute de ce misérable couple de tricheurs. Ils avaient fait en sorte que son bébé ne soit ni un humain ni un fantôme….

    "Maman va trouver une solution." Laissant de côté ses rancunes, elle porta Xiao Baozi. Elle avait besoin de trouver des zombies pour faire des recherches. Elle croyait que le physique de Xiao Baozi devrait ressembler un peu à ces zombies.

    Avant qu'elle ne puisse aller même attraper quelques zombies, elle entendit un coup de feu retentissant venant de l'extérieur. Les yeux rétrécis, elle regarda par la fenêtre et vit une voiture fonçant violemment vers le bas de la maison où elle était. Plusieurs personnes étaient assises dans la voiture. Au moment même où l’un d’eux tendit les mains, celles-ci ont émis un torrent de flammes, ce qui a brûlé les zombies qui poursuivaient la voiture.

    Peut-être qu'elle aurait aussi besoin d'une voiture.

    Juste au moment où elle réfléchissait à cette idée, quelqu'un de l'intérieur de la voiture lui fit signe de la main. "Êtes-vous une survivante?"

    Shao Qing répondit: "Oui, êtes-vous ici pour nous sauver?"

    "Oui, nous sommes ici pour secourir les gens." Ce garant en bas, cinq personnes sont sorties et sont arrivées rapidement au deuxième étage. Shao Qing a ouvert la porte. La première personne qui est entrée était un homme d'âge moyen. Avec une apparence majestueuse, mais des yeux indécents, il balaya rapidement la pièce. Quand il a atterri sur le corps de Shao Qing, il fut un peu essoufflé. "Vous êtes toute seule?"

    "Oui." Le teint de Shao Qing était pâle, comme si elle était extrêmement surprise. "Qu'est-ce qui s'est passé dehors, comment… comment cela pourrait-il arriver…"

    "Vous n'avez pas à avoir peur. Nous sommes des surhumains, capables de vous protéger. En dehors de la ville, il y a une base de survivants. Une fois que vous y serez arrivé, tout ira bien." Pendant que cette personne parlait, il fit silencieusement des signes aux autres pour qu'ils ferment la porte.

    Un jeune homme aux cheveux teints en jaune se mit à rire sinistrement. "Patron, arrêtez d'être un hypocrite. De toute façon, c'est l'apocalypse, faites-le vite. Nous frères, nous attendons tous en ligne. Nous n'avons pas touché une femme depuis un moment."


    Chapitre précédent / IndexChapitre suivant



    1
    Lady Tara
    Mercredi 21 Novembre 2018 à 23:54

    Ok... Plutôt bizarre pour l'instant... J'aime pas trop mais je vais attendre le 5ème chapitre pour voir ^^

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :

    2
    Mehlroth
    Mercredi 9 Janvier à 12:32

    Merci pour les chapitres ^^ Le début est super intéressant, par contre j'ai repéré une petite faute au quatrième paragraphe à partir de la fin "Ce garrant en bas, cinq personnes sont sorties"

      • Dimanche 13 Janvier à 23:21

        Merci beaucoup, c'est vrai que ça pète les yeux XD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :