• The End of the World 19

     

    Chapitre 19:


    Tandis que Shao Qing se lèvait et s’étirait jusqu'à la taille, la femme était déjà enfoncée profondément dans le sol. Son corps entier tremblait encore légèrement.

    "La prochaine fois, assurez-vous d'inspecter plus soigneusement." Shao Qing s'est levé et a jeté un coup d'œil à l'homme décédé tragiquement.

    Apparemment, beaucoup de gens avaient ces mauvaises habitudes profondément enracinées. Je vais mourir, pourquoi ont-ils toujours le droit de vivre? J'ai été mordu, et si par hasard je ne me transformais pas en zombie?

    Cette femme avait exactement la même pensée optimiste. Finalement, quand elle était morte, son mari était mort aussi.

    Elle aurait pu causer la mort de plus de la moitié des membres de la base.

    Gu Panpan et A Tu se sentaient un peu gênés. Après tout, à ce moment-là, c'était eux deux qui avaient inspecté le jeune couple. Gu Panpan se sentait particulièrement gênée, son visage honteux devenant rouge vif.

    "Je suis vraiment désolée. Nous vous avons permis de voir quelque chose d'embarrassant." Shao Qing a souri au patron. Une lueur sombre brilla dans ses yeux pendant une seconde, puis il répondit promptement. "Ce n'est rien, ce n'est rien. Tant que tout vas bien, ça va. Tout le monde peut repartir maintenant. Nous devons encore nous lever tôt demain pour voyager rapidement."

    "Oui ..." Shao Qing sourit. Alors que le patron passait à ses côtés, elle tendit soudain la main. Comme son mouvement était extrêmement rapide et que le patron n'était pas sur ses gardes, il fut tout de suite coincé contre le mur par le couteau à découper de Shao Qing.

    Le couteau poignarda sa poitrine et le cloua au mur. Les deux personnes qui l'avaient suivi ici le regardèrent sans rien comprendre pendant une seconde, puis se préparèrent immédiatement à passer à l'action. Yan Hanqing avait déjà saisi un poignard et l'avait poignardé sans pitié dans l'oeil d'une personne.

    Gu Chuan et les deux autres ont été choqués par les mouvements soudains de Shao Qing, en particulier A Tu. Cependant, Gu Chuan a pu récupérer plus rapidement que les autres. À l'aide de son pouvoir de glace, il créa une lame en glace qui pénétra dans la gorge de la troisième personne.

    Ce groupe de trois surhumains comportait soudainement deux morts et un blessé. Même si le patron était coincé contre le mur, au moins, il n'avait toujours pas été tué. Il jeta un regard furieux à Shao Qing, demandant furieusement: "Que fais-tu? Je t'ai offert un abri en suivant mon cœur, je t'ai fourni une hospitalité chaleureuse, comment oses-tu… "

    "Tu me demandes ce que je fais?" Shao Qing prit un poignard et le pointa vers le patron. "Les personnes que vous avez mangées vous ont probablement aussi posé exactement la même question, que faites-vous?"

    Une fois que ces mots ont quitté la bouche de Shao Qing, toutes les personnes présentes ont été assommées. Que ce soit le groupe de Gu Chuan ou les autres survivants qui les entouraient.

    "Toi…. toi… qu'est-ce que tu racontes?" Le patron semblait paniquer, grinçant des dents. "Pourquoi me calomnies-tu et mens-tu à tout le monde? Je ne comprends vraiment pas. Qu'est-ce que notre groupe a de si bien que tu aies à conspirer contre nous!"

    "Alors laisse-moi te demander. Comment avez-vous fait, toi et les dix-huit autres personnes, pour avoir assez de nourriture jusqu'à aujourd'hui?" Lui demanda froidement Shao Qing. Le patron ne manquait pas de confiance et rétorqua légèrement. “Naturellement, grâce aux provisions! Ce dont nous dépendons, ce sont nos greniers. Nous n'avons donc pas peur de mourir de faim. ”

    "Ce sont des mensonges! Cette zone possédait un zombie variant de type vitesse, vous n'oseriez absolument pas vous y aventurer! Depuis que je suis arrivée ici, j'ai senti que quelque chose n'allait pas. Des signes de combats, des cadavres partout. Si les chiens sauvages mangeaient beaucoup de cadavres, leur corps commencerait à ressembler à un sanglier, ils regarderaient les gens avec des yeux froids et sombres. Depuis que je suis arrivée ici, j'ai senti leurs regards. C'étaient comme si c'était l'homme qui mangeait les chiens sauvages." Shao Qing a ensuite continué à parler d'une manière indifférente. "Évidemment, avec juste ces choses, je ne pouvais pas être certain que c'était le cas. À ce moment-là, j'ai simplement senti que quelque chose était étrange. Hier soir, la femme que j'avais rencontrée à mon arrivée avait disparu. Ce soir-là, il y avait aussi un plat de viande supplémentaire, la qualité du plat de viande était particulièrement fraîche et délicate, ce n'était vraiment pas comparable à de la viande normale...."

    Avant que Shao Qing puisse finir de dire ce qu'elle voulait dire, A Tu se tenait déjà le ventre et vomissait parce qu'il avait consommé en grande quantité la viande qu'elle mentionnait.

    "Mes soupçons se sont alors transformés en certitude. Après le dîner, j'étais dans la cour à faire les cent pas et l'odeur de sang ne s'était pas encore dissipée. Ce n'est probablement pas la première fois que tes hommes mangent de la viande humaine, non? L'utilisation des restes était vraiment habile." Rigola froidement Shao Qing.

    "Et si c'est le cas?" Voyant qu'il était exposé, le patron n'avait pas le moindre scrupule. "Je les ai sauvés. C'est normale, s'ils meurent pour moi. Pour ces moutons que j'ai élevés, être mangé est quelque chose de tout à fait normal… "

    Avant de pouvoir terminer ses mots, à bout de patience, Yan Hanqing a utilisé son couteau pour le poignarder à travers de sa joue jusqu'à l'arrière de la tête, lui pénétrant le crâne. Même s'il devait demander pardon, ce discours qu'il avait prononcé sans le moindre scrupule ne pouvait être nettoyé que dans sa prochaine vie.

    Shao Qing a plissé son front puis a balayé son environnement. "Est-ce que quelqu'un veut les venger?"

    Les gens environnants secouèrent la tête à la hâte. Ne se souciant plus des choses sur le sol ou sur le mur, Shao Qing porta Xiao Baozi et marcha vers sa chambre.

    "Qing Jiejie, tu y retournes maintenant?" Gu Panpan donna un coup de pied au cadavre par terre. Elle ne savait pas que les gens ici comptaient de manière inattendue sur le cannibalisme pour survivre. Combien de personnes avaient-ils mangé jusqu'à présent?

    "Dormez, demain nous partirons."

    La tête de Shao Qing ne se retourna pas lorsqu'elle répondit. Après tout, maintenant qu'il était tard dans la nuit, il n'était pas souhaitable de se dépêcher de partir.

    Gu Panpan ne voulait vraiment pas rester une seconde de plus ici. En pensant aux gens autour d'eux qui s’étaient habitué à manger de la viande, puis en repensant à leur repas au dîner plus tôt et au fait qu'elle avait presque failli manger de la viande humaine, elle s’est sentie nauséeuse et a eu envie de vomir.

    "Allons-y." Gu Chuan jeta un coup d'œil à A Tu, inconscient, et partit également. Gu Panpan l'a suivi de près.

    Shao Qing et Yan Hanqing, l'un devant et l'autre derrière, sont finalement arrivés à la chambre. Shao Qing s'est arrêtée devant la porte en souriant. "Quoi, te préparais-tu à venir dormir dans ma chambre?"

    Le visage de Yan Hanqing rougit aussitôt, puis balbutia. "Non…. Non, je te suivais… j'ai oublié……"

    Shao Qing a ouvert la porte, souriant légèrement à Yan Hanqing. "Entre. De toute façon, je n'ai pas besoin de dormir de toute façon ..."


    Chapitre 19: Cannibalisme


    Bon bah c'était bien du cannibalisme merci Lady Tara ^^

     

    Chapitre précédent / indexChapitre suivant



    1
    Lady Tara
    Jeudi 28 Février à 22:32

    Ouais... Un peu gore quand même... Enfin merci pour le chap ^^

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :