• Stunning edge Chapitre 6

     

    Chapitre 6: Douter, Enquêter:

     

    A la tombée de la nuit, le château du Duc était encore illuminé, et ce n'était pas seulement celui du Duc. Toutes les maisons des familles riches de la capitale avaient leurs maisons éclairées. La nuit, seuls les roturiers qui n'avaient pas les moyens de se procurer des bougies vivaient dans l'obscurité.

    Dans sa chambre, Claire était allongée sur le lit. Elle jouait avec une boule de feu sur le bout de ses doigts. Claire repensa au moment où Gordan l'avait prévenue dans l'étude. Vous devez cacher ce talent scandaleux et ne pas afficher votre pouvoir devant les autres à moins que ce soit vraiment une urgence. Surtout le Temple de la Lumière, vous ne devez certainement pas les laisser savoir. Lorsque tu seras testé par l'Institut, garde à l'esprit que tu dois te retenir. Quand Claire suggéra qu'elle n'aye pas à l'Institut et apprenne juste d'Emery, Gordan refusa intensément. Il était évident qu'il ne croyait pas qu'Emery était assez bon pour être le professeur de Claire.

    "La seule personne qui peut être ton professeur est cette personne. Mais pour le trouver, tu dois aller à l'Institut. Une fois que tu deviendras son disciple, alors tu n'auras plus besoin de t'inquiéter pour le Temple de la Lumière. "Après avoir dit ces mots mystérieux, Gordan cessa de parler. Il n'a même pas mentionné qui était la personne en question. Mais, il était évident qu'une fois que Claire deviendrait le disciple de cette personne, alors le Temple de Lumière n'aurait aucune chance de l'emmener.

    Effectivement, il y avait toujours un conflit entre les pouvoirs royal et religieux. Claire éteignit la petite boule de feu dans sa main. Elle se souvenait du sort qu'Emery lui avait appris la veille: un bouclier anti-feu. Évidemment, le sort n'était pas très connu. Ce devait être la propre magie d'Emery, son atout précieux, mais il l'avait enseigné à Claire généreusement. En faisant en sorte que les éléments du feu se groupent autour du corps, on formerait un bouclier pour se protéger des attaques. Le seul problème était que Claire ne semblait pas encore capable de former un bouclier. Claire se rappela très clairement qu'Emery avait dit qu'elle ne pouvait pas être trop impatiente.

    Après avoir essayé encore quelques fois, Claire abandonna temporairement. La différence entre les magiciens et les gens ordinaires était que les gens ordinaires étaient incapables de rester éveillés trop longtemps sans se sentir fatigués, tandis que les magiciens pouvaient récupérer leur puissance magique et leur force corporelle en méditant. Claire croisa les jambes, se redressa et commença à méditer. Elle a commencé à capturer et stocker les éléments dans son corps sans s'arrêter. Trois heures plus tard, Claire ouvrit les yeux en se sentant très rafraîchie. C'était bien mieux que de dormir pendant trois heures.

    Trois jours plus tard, Claire a passé le test de l'Institut tout en retenant une partie de son pouvoir. Elle pourrait maintenant étudier à l'Institut de l'aurore. Et Jean, étant son chevalier gardien, devait toujours être à ses côtés pour la protéger. Mais Jean était déjà un grand guerrier et ne pouvait pas entrer dans l'institut en tant qu'étudiant, alors il ne pouvait que la suivre secrètement.

    Les 4 mots "Institut de l'aurore" se distinguaient sur la grande porte. L'apparence arrogante, ces mots brillaient sans cesse qu'il fasse jour ou nuit. Évidemment, il y avait une sorte de sortilège.

    "Mademoiselle, je vais vous protéger en secret," dit doucement Jean quand Claire entra par la porte. Puis il a disparu.

    Une fois que Claire eût pris sa carte d'étudiant, elle suivit un enseignant jusqu'à la classe de feu. Dès qu'elle entra, elle sentit les regards étranges de tout le monde, et tout à l'arrière elle vit un regard curieux et perplexe. C'était le deuxième prince Nancy. Il faisait aussi partie de la classe de feu?

    "Aujourd'hui, nous avons une nouvelle camarade de classe, Claire Hill. Donc, aujourd'hui, passons en revue les bases. " Debout sur l'estrade il y avait le professeur, Emily, une femme d'âge moyen douce qui était l'instructrice de classe de feu. Afin d'aider Claire à rattraper, l'instructrice a revu les bases.

    "Claire, tu peux t'asseoir où tu veux." Emily connaissait l'identité de la fille et était très polie.

    "Merci professeur." Claire hocha légèrement la tête et après avoir exprimé ses remerciements, marcha vers les sièges vides du fond.

    Bien que Claire ait senti leurs regards étranges, elle les ignora et marcha le dos droit et écouta les enseignements d'Emily. C'était assez proche de ce que le livre décrivait. Nancy, assis à proximité, jetait occasionnellement des regards scrutateurs.

    En l'espace de seulement un cours, tout l'Institut était au courant de l'arrivée de Claire. La fille idiote de la famille Hill qui poursuivait les hommes a réussi l'examen de l'Institut de l'aurore et a été acceptée à l'Institut! Et elle était dans la même classe que le deuxième prince qu'elle avait chassé jusqu'à manquer de mourir il y a quelques jours !!

    Beaucoup de gens ont supposé que Claire avait utilisé l'influence de sa famille pour entrer dans l'école et ne faisait cela que pour courir après Nancy. Claire est devenue encore plus infâme.

     

    Pendant ce temps, dans la classe de la lumière.

    "Quoi? Elle a été acceptée dans l'école? »Lashia devint immédiatement furieuse. La personne qui a apporté cette nouvelle a reculé un peu. Le beau visage innocent de Lashia était complètement déformé. Sa haine avait atteint les cieux. Cette crétine! Aller jusqu'à faire honte à la famille à l'école! Pourquoi Grand-père a-t-il laissé l'idiote venir à l'école, pour perdre la face? Pensait-il que le nom de la famille Hill n'avait pas été assez piétiné? Humph! Claire, espèce d'imbécile, je vais te faire sortir de l'école par toi-même! Lashia finalisa cette décision dans son cœur, serrant le poing dans sa manche.

    "Qu'est-ce que tu vas faire, Lashia?" Demanda une fille à proximité, mal à l'aise. "Peu importe quoi, c'est ta grande soeur. Tu ne devrais pas être trop ... "

    "Tais-toi!" Lashia tonna, son visage plein de colère. "Je n'ai pas ce genre de grande soeur!" Honteux! Que ce genre de personne soit sa sœur aînée à elle, la génie Lashia! Comme c'est extrêmement honteux!

    Les gens autour de Lashia se taisaient en voyant son regard furieux et n'osaient rien dire. Tout le monde savait que Lashia n'était pas seulement la petite-fille du puissant duc Hill, mais était aussi le disciple préféré du principe. Qui oserait l'offenser?

    L'Institut de l'aurore était une école à temps plein. Il y avait des bâtiments d'enseignement, des zones sociales et des dortoirs. En tant que seul institut pour Dou Qi et magie à Amparkland, c'était énorme. Nobles et roturiers pouvaient s'y inscrire aussi longtemps qu'ils avaient le talent. Vous pourriez vivre là ou simplement rester pendant la journée.

    Après le cours, Claire sortit de la salle de classe et sentit à quel point le propriétaire précédent était méprisé. Les filles la regardaient avec dégoût et l'évitaient comme si elle était un serpent ou un scorpion. Et les garçons qui pensaient posséder des traits attrayants resteraient loin d'elle. Claire ne savait pas si elle devait pleurer ou rire. Elle était sans voix.

    À midi, Claire s'assit dans un coin de la cafétéria et mangea son repas en paix. En même temps elle c'est rappelé les mots de Gordan. Elle pouvait seulement rencontrer la personne dans l'Institut? Était-ce un enseignant? Ce ne pouvait pas être le principal, ou Gordan l'aurait dit. Cela signifiait que cette personne était plus puissante et plus importante que le principal. Alors, qui pourrait-il être?

    La cafétéria était animée partout sauf dans les environs de Claire. Le calme et le vide autour d'elle était très accrocheur.

    L'entrée est soudainement devenue bruyante. Claire leva la tête et vit Lashia se pavaner comme un paon arrogant entouré d'une horde de jeunes nobles. Partout où allait la brillante Lashia, elle était au centre de l'attention.

    Lashia regarda soudainement vers Claire, mais Claire continua à manger indifféremment. Un regard féroce jaillit dans les profondeurs des yeux de Lashia et elle se détourna brusquement, ne regardant plus Claire.

    Une gosse gâtée qui avait tout ce qu'elle voulait, Claire soupira. Mais pour le moment, elle-même ne lui allait pas à la cheville. Le regard sinistre dans ses yeux ne devrait pas appartenir à un enfant de douze ans. Vivre dans un environnement où elle avait l'habitude d'être choyée et louée par tout le monde l'avait laissée oublier son bon comportement. Si Lashia l'attaquait vraiment, elle ne pourrait pas se défendre.

    Si elle faisait face à l'attaque de Lashia, que ferait-elle? Claire est devenue un peu inquiète.

     

    Dans une région éloignée.

     

    «Jean, tu as reçu une si belle mission.» Une personne aux cheveux châtain taquinait Jean, qui était appuyé contre un arbre.

    «S'il te plait, Votre Altesse, arrêtez de profiter de mon malheur.» Jean soupira doucement.

    "Haha ~~ Je ne peux pas m'en empêcher." La personne qui a parlé était le deuxième prince, Nancy. "Mais vraiment, qui aurait cru que le duc l'enverrait à l'école. Peut-elle devenir un magicien? "Dans ses mots, il y avait un mépris caché.

    "C'est difficile à dire." Jean fronça légèrement les sourcils et dit soudainement avec sérieux: "Le saviez-vous? Elle est entrée à l'institut en passant vraiment l'examen, grâce au «soin» du duc."

    "Quoi?" Cette fois, c'était au tour de Nancy d'être choquée. La stupide fille avait réussi l'examen d'elle-même?

    "Ne doutez pas de moi, c'est vrai." Le visage de Jean était complètement sérieux. "Soudain, je me suis retrouvé incapable de voir à travers elle."

    "C'est un peu étrange. La Claire en ce moment par rapport à la Claire d'avant semble être deux personnes différentes. "Nancy fronça les sourcils en réfléchissant.

    «Au début, je pensais qu'elle te laissait partir exprès pour t'attraper plus tard, mais maintenant il semble que ce ne soit pas le cas.» Dit Jean d'une manière réfléchie.

    "Alors qu'est-ce que tu en penses?" Demanda Nancy.

    "Pour l'instant, observons juste." Le beau visage de Jean sourit sciemment. "Il y a quelqu'un qui est impatient d'agir."

    Nancy, confus un instant, a soudainement compris. "Parles-tu de Lashia?"

    "C'est vrai." Jean hocha la tête, révélant un sourire froid. "Quel que soit ce que ma maîtresse idiote qui court après que les hommes ai l'intention de faire, je pense que quelqu'un nous aidera rapidement à l'examiner."

    «Votre travail n'est-il pas de la protéger?» Nancy recroquevilla froidement ses lèvres.

    "La laisser souffrir un peu c'est bien, je serai juste un peu en retard. Quant à la protéger, bien sûr, je ne la laisserai pas mourir. Il n'y a que deux sœurs qui jouent, n'est-ce pas? »Jean haussa les épaules en plaisantant, une lueur de moquerie apparut dans ses yeux alors qu'il se préparait à regarder un bon spectacle.

    Nancy hocha la tête en riant mais eut un étrange sentiment dans son cœur, une légère sensation de malaise.

    Était-il vraiment possible d'enquêter sur ce qui se passait?

     

    Chapitre précédent / IndexChapitre suivant



    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :