• Seijo-sama ni Nante, Watashimasen!

    Seijo-sama ni Nante, Watashimasen!

    Je ne vais pas le remettre à une «sainte»!

     

    Genre: Comédie, Romance, Jeux d'otome

    Auteur: Sakura Bushi

     

    Traduction anglaise: Kukkiriri

     

    Résumé:

     

    Une femme mariée dans un jeu d'otome. Sauf que son mari pourrait être volé par la sainte qui arrive pour sauver le monde. Cette femme refuse que cela se produise et se bat pour gagner l'amour de son mari. Mais est-ce vraiment nécessaire?


    One-shot:


    AVERTISSEMENT: contient des scènes embarrassantes, mais rien d’explicite!


    Au moment où je me suis réveillée, je me suis souvenue.
    Hein? Ce monde n'était-il pas un jeu d'otome?

    ***********

    Je m'appelle Meirim. La femme d'un noble. Tout à l'heure, à ce moment précis, je me suis souvenue de mes souvenirs de ma vie antérieure. C'est ce que je dis, mais je n'ai aucune idée de la vie que j'ai menée. Tout ce dont je me souviens, c’est que j’ai passé énormément de temps dans l’autre monde à jouer à ce jeu.

    Et maintenant je suis dans ce jeu d'otome. Pourquoi? Je n'en ai aucune idée. Je ne suis pas l'héroïne, mais l'épouse d'un des intérêts amoureux.

    Ce jeu, "La sainte femme est somptueusement aimé", contient quelques éléments fantastiques, mais il était destiné à un public adulte, il est donc destiné aux femmes de 20 ans et plus.

    Cette période ressemble à l'Europe du Moyen Âge, mais dans un monde magique. Une sécheresse soudaine s'est abattue sur le monde entier, le cœur de la population a désespéré et le crime s'est généralisé. Au cours de cette calamité, un devin a envoyé une lueur d’espoir au peuple.

    “Invoquez un saint d'un autre monde. Si vous faites cela, le voie s'ouvrira ", a-t-il déclaré.

    Prenant ces mots à cœur, le plus grand roi du monde a invité les plus célèbres sorcier et prêtre à se rendre dans son royaume et leur a demandé d'invoquer cette personne d'un autre monde. La personne qui s'est présentée était une collégienne japonaise.

    Pourquoi n'était-elle pas lycéenne? Comme si je le savais! Ce n'est pas le problème, ce sont les intérêts amoureux!

    Au total, il y a six intérêts amoureux.
    Le prince du royaume qui la convoque et son premier ministre. Le commandant chevalier en charge des gardes et son officier supérieur, le général. Le sorcier, responsable de la convocation, et le prêtre, responsable de l'Église. Il y avait aussi le devin en tant que personnage caché, mais il n'a pas d'importance, parce que -

    Le commandant chevalier est mon mari !!!

    LE PROBLÈME C'EST CELA! Il y a un gros obstacle que tu ne devrais pas franchir, même en ce qui concerne les intérêts amoureux. Il a déjà une femme comme moi, son travail bien-aimé, et il y a une différence d'âge entre eux aussi! Si elle le surmonte et obtient le véritable amour, elle peut sauver le monde. À partir de ce moment, le développement «doux» prend un tour un peu plus adulte, ce qui explique pourquoi le jeu a reçu le label R+18. Personnellement, je pense que cela aurait dû être mieux noté.
    À propos, le général est mon père. En d'autres termes! Je suis «l'obstacle» des routes du commandant chevalier et du général!

    Nooonn! Je déteste ça! Je ne veux pas rompre avec Gaira-sama (mon mari)! Je ne laisserai pas cela arriver! Parce que...parce que je l'aime de tout mon cœur!
    Je veux dire, oui, selon le jeu, notre mariage est un mariage politique. Il n'avait d'autre choix que de m'épouser pour devenir le prochain général. Mais! J'aime Gaira-sama et il doit aussi ressentir quelque chose pour moi.
    … Je ne suis pas très confiante à ce propos.
    Que devrais-je faire? Gaira-sama et mon père sont toujours partis parce qu'ils ont l'air vraiment occupés. Tout comme celui du jeu, ce monde semble se diriger directement vers l'invocation de la Sainte. C'est juste une question de temps avant son arrivée. En supposant qu'elle choisisse Gaira-sama… et qu'il réponde à ses sentiments… je ne pourrais pas le supporter. Il est trop tard pour pleurer maintenant.

    Si ça doit être comme ça…

    Même si je ne le fais que maintenant, je dois approfondir mon amour avec mon mari!

    Ouais! C'est ce que je vais faire! Attention, Gaira-sama! Dans peu de temps, je te noierai d'amour !!!

    ***********

    Tôt le matin.
    Dès que Gaira-sama se lève, je lui emboîte le pas. Bien qu'il soit vrai que je suis noble, je ne dors pas tard. Je veux dire, même si ce n'est qu'un dixième de seconde, je veux être avec celui que j'aime!

    "B'jour, Meirim."
    "Bonjour, Gaira-sama. Ah, …… mm, nn. ”

    Au lever du jour, il n'oublie pas mon baiser. Ces baisers me rappellent de façon frappante la partie de jambes en l'air de la nuit précédente et m'embarrassent toujours, mais ils me remplissent de bonheur aussi. Ils me font croire qu'il me considère comme sa femme même s'il s'agit d'un mariage politique.

    “Mmph! Nnn… ah non, Gaira-sama. Morey est, ahn! Presque— * bisou * ici… "
    "Tu es la personne qui n'a pas voulu croiser le fer avec moi, alors ne dis pas le nom d'un autre homme. "
    "OK, mais… nn, mmnn, * baiser *."

    Parfois, nous allons trop loin et nous retombons dans le lit, mais le majordome Morey nous a déjà prévenus. Les femmes de ce monde doivent avoir beaucoup d'endurance pour faire cela tous les matins.

    Nous prenons aussi le petit déjeuner ensemble. Les couples qui mangent séparément dans leur ménage sont ceux ayant une discorde conjugale. Ce n'est pas comme si je ne sais pas comment les couples mariés agissent dans la haute société, ils donnent aux autres l'impression de ne pas être proches. Mais peu importe où nous sommes, je montre à quel point nous sommes “lovey dovey”!
    "Gaira-sama, manger un morceau. "
    " Mm. Délicieux. Quand tu me nourris, les repas ont encore meilleur goût. Ouvre aussi la bouche. "
    "Ce n'est pas la peine, mais toi tu dois manger avant de partir."
    "Que dis-tu? Hier, tu as fait preuve de beaucoup d'énergie. Si tu ne manges pas correctement, tu n'auras plus d'énergie pour plus, tu sais? "

    "Ahh! Décidément! Gaira-sama, tu ne devrais pas, me toucher, là! "
    " Heh. Ne fais pas une voix si mignonne… ça me donne envie de ne pas partir au travail."

    ?? Avant notre mariage, il était marié à son travail, n'est-ce pas? Oh je vois! Il vient de dire ça pour me faire plaisir. Cela me rend cependant vraiment heureuse. Cela me fait croire que je peux continuer à faire de mon mieux!

    “… Seigneur Gaira, le temps approche. Je vous prie de vous dépêcher, par tous les moyens"
    "Compris. Soupir … je dois y aller bientôt. Meirim, veux-tu m'accompagner?"

    "Bien sûr que je le ferai!"

    L'accompagner jusqu'à la porte est un absolu. Peu importe combien le bas de mon dos me fait mal, combien mes jambes ont du mal à rester debout, ou même si j'ai besoin de femmes de chambre pour me soutenir des deux côtés, ceci n'est pas négociable. C'est le privilège que seules les femmes ont!

    "Alors je m'en vais. Je reviendrai probablement à peu près au même moment que d'habitude. Sois une bonne fille et attends-moi. "
    " Gaira-sama, je ne suis pas un enfant! Je peux surveiller la maison en ton absence! "

    " Pas un enfant, hein? Eh bien, je ne pourrais pas faire cela à un enfant. "
    " Ah, mmm, nnn, haah…, mmph. Hya…"

    "Mmm… Haa, que s'est-il passé? Tu es assez audacieuse aujourd'hui. Tu es généralement un peu plus timide. "
    " Oh… je ne devrais pas? Tu n'aimes pas les femmes audacieuse? Est-ce inapproprié? "
    " Non, je veux que tu en fasses plus. Donne encore plus à ton seigneur. "

    Oh, Gaira-sama vient de s'appeler mon «seigneur». Même s'il n'est censé dire cela que dans notre chambre la nuit…

    Après que nos bouches se soient complètement dévorées, Morey se racla la gorge avec force, et j'étais presque morte de gêne quand je revins à mes sens et me souvins que nous nous tenions devant notre maison. Gaira-sama est partie au travail, complètement satisfait. Il veut probablement montrer à tout le monde: "C'est un mariage politique, mais nous nous entendons bien ~", mais je me demande si mon jugement est bon?

    Le midi.

    Je m'ennuie. Surtout que je n'ai pas prévu de thé aujourd'hui, et qu'une comtesse n'a pas à travailler (Gaira-sama détient le titre de comte!), Je n'ai donc rien à faire. Bien! Je planifierai ma stratégie «Faire que Gaira-sama tombe amoureux». Tout d'abord, écoutons ce que les femmes de ménage ont à dire!

    "Faire que le maître tombe amoureux? Ce n'est plus nécessaire, n'est-ce pas? "
    "Je pense qu'il est déjà amoureux de vous, ma dame. En fait, j'aimerais qu'il se retienne."
    "L'amour du maître est, comment puis-je dire cela... extraordinaire? Madame, vous devez supporter beaucoup de choses."

    Une défaite écrasante.
    C'est vrai. Même quand je demande aux servantes, je ne peux pas me faire la moindre opinion à partir de leurs discours, car pour elles nous agissons déjà comme un couple qui s'entend bien… Mais j'ai piqué quelque chose! Selon une femme de ménage qui s'est récemment jointe à nous: "Essayez-vous de le séduire? Alors je pense que vous devriez le rendre jaloux! Je suis sûr qu'il va s'embraser avec passion!" , A-t-elle suggéré.

    Je ne sais pas si Gaira-sama sera jaloux, mais c'est certainement une façon de déterminer à quel point ses sentiments pour moi sont profond! Mais s'il s'avérait qu'il s'en foutait… que ferais-je…? Essayons un peu! Ouais. Est-ce que ça va si je parle avec un autre homme? Si je ne reçois pas de réponse, je danserai même avec lui. Mais s'il n'y a toujours rien, je devrais abandonner. Je ne veux pas que quelqu'un d'autre que Gaira-sama me touche, et s'il en a marre de moi, je perdrai tout. Je l'appellerai la stratégie «Mesurer son amour avec la jalousie»! La bataille décisive aura lieu à la fête d'anniversaire du prince cette semaine! Jusque-là, je dois faire en sorte que Gaira-sama tombe un peu plus amoureux de moi! Bonne chance! Moi!

    Meirim ne le savait pas, mais depuis le début ce n'était pas un mariage politique, mais un mariage planifié par Gaira pour en faire sa «captive». Il avait été touché si fort par l'amour que les gens autour de lui l'ont regardé avec pitié. Pour son intérêt, elle n'aurait pas du appliquer sa stratégie de jalousie. Cette stratégie s’avérera extrêmement efficace dès le premier pas et pendant trois jours consécutifs, elle expérimentera ses passions déchaînées. A telle point que même aujourd'hui, elle, la femme qui n'a pas la moindre idée de quoique ce soit , sera enterré dans l'amour de Gaira.


    " ...... commandant, ne pouvez-vous pas faire quelque chose à propos de votre visage béat?"
    "Impossible. Aujourd'hui, Meirim était plus mignonne que jamais. Dès que c'est fini, je rentre chez moi. J'ai besoin de voir plus de ces réactions adorables. "
    " Je sais que votre femme est mignonne, mais ne pouvez-vous pas prendre en compte mes sentiments au travail? "
    " Que savez-vous? Viens, entraînons-nous! Je vais te battre! "
    "Non, ce n'est pas ce que je… attendez! S'il vous plaît ne prenez pas votre épée! Faites votre travail correctement jusqu'à la fiinnnn!?! "



    1
    Lady Tara
    Mercredi 17 Octobre 2018 à 21:48

    Merci pour ce One-shot ! C'était sympa, bien qu'un peu court... La protagoniste me rappelle trop Bakarina ^^

      • Jeudi 25 Octobre 2018 à 17:41

        Oui je suis d'accord, mais au moins j'aurais fini un novel dans ma carrière de traductrice!!

    2
    Laureline
    Lundi 22 Octobre 2018 à 17:12

    Vraiment sympatoche ! mais j'aurais vraiment aimé voir une confrontation Meirim VS Héroïne japonaise, juste pour voir ! tu es sûr qu'il n'y a pas la suite ?

      • Jeudi 25 Octobre 2018 à 17:40

        Oui moi aussi... Je pense pas le traducteur à dis que non mais sa traduction date de 2015 donc l'auteur peut avoir fait autre chose depuis, mais y a rien dans les listes anglaises.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :