• Reincarnated into an Otome Game Volume 4 Chapitre 2 partie 3

     

    Volume 4, Chapitre 2: Où le voyage nous mène

    Partie 3: Pages 119 - 132


    Moi, Lahna Smith, également connu sous le nom de Suzanna Randall, je suis actuellement arrivée sur un toit d'un immeuble à quelques pas de l'auberge dans laquelle je me trouve.

    Je suis sur ce toit parce que c'est l'endroit le plus élevé de la région.

    Je me suis assurée d'obtenir la permission du propriétaire de l'immeuble. J'aurais pu grimper sans permission, mais cela aurait pu être un problème si je me faisais prendre.

    La raison pour laquelle je dois être en hauteur c'est pour cet outil magique que je vais utiliser.

    Je soulève un outil magique que j'ai sorti de mon sac. Après quelques instants, l'outil commence à trembler.

    "Nous y voilà."

    On dirait que ça va marcher. Je parle à l'outil.

    "Ahem, voici Lahna Smith. Rafael Walt, tu me captes?"

    "Oui, je te capte, Lahna-sama."

    La voix quelque peu mécontente de mon subordonné vient de l'outil.

    "C'est un succès."

    Je souris.

    Cet outil magique est un outil extraordinaire qui permet de converser sur de grandes distances. Il est finalement fini après de nombreuses versions et expérimentations.

    Mais comme il utilise la magie du vent, son seul inconvénient est qu'il doit être utilisé non seulement à l'extérieur, mais dans un endroit assez haut.

    Cependant, s’il est amélioré, il peut devenir viable pour une utilisation pratique. Une fois de retour, je vais y apporter de nouvelles améliorations…

    "Lahna-sama, Lahna-sama, est-ce que tu captes?"

    La voix encore plus mécontente de Rafael coupe mes pensées.

    "Ah, c'est ma faute, je capte, je capte. Alors, comment ça se passe là-bas?"

    "Qu'est-ce que tu veux dire, par comment ça se passe? Tu as poussé tout ton travail sur moi, puis tu es soudainement partie en voyage - je préférerais que tu ne le fasses pas ", se plaint mon subordonné.

    "Mais je peux tout te laisser sans souci. Tes compétences sont de première classe, même au ministère de la magie ", je souligne.

    "… Ce n'est pas…" dit-il, semblant embarrassé.

    En passant, ma déclaration n'était pas simplement une flatterie ou quoi que ce soit - ce n'est rien d'autre que la vérité.

    L'année dernière, Rafael a été placé sous la garde du Ministère de la Magie après avoir causé un certain incident. Compte tenu des circonstances, il n'y avait pas beaucoup de départements du Ministère de la Magie qui voulaient le prendre.

    Au début, j'ai fait de lui mon subordonné par curiosité - je m'intéressais à quelqu'un qui utilisait un pouvoir inconnu. Mais maintenant, je le considère comme un magnifique subordonné. Ses compétences m'ont beaucoup aidé.

    Et donc, il sera probablement bon de lui laisser mon travail. Je change donc de sujet et je lui demande ce que je lui ai demandé de faire.

    "Est-ce que cette enquête se déroule bien?"

    "… Oui. Je gère aussi ça" , répond Rafael en laissant échapper un petit soupir.

    “Comme prévu d'un de mes subordonnés. Alors, quelle est la situation?"

    "Oui. Le Duc Claes enquête de manière indépendante, mais il semble qu'il n'ait trouvé aucun indice pour le moment. Il en va de même pour les fonctionnaires gouvernementaux ou les employés du ministère qui ont accepté la demande du Duc Claes."

    "Je vois que l'ennemi est assez habile pour échapper au Duc Claes. Qu'en est-il des rumeurs selon lesquelles il y a quelqu'un qui utilise la magie noire?"

    "Je crois que ces rumeurs peuvent être vraie. J'ai trouvé des gens qui avaient peut-être de la magie noire sur eux."

    "Je vois, alors ces rumeurs sont vraiment vraies…"

    Il y a quelques semaines, j'ai entendu les rumeurs qu'un autre utilisateur de magie noire était apparu. Pour être honnête, à ce moment-là, j'en avais juste marre de la fuite des informations.

    "Alors, quelle est la probabilité que la disparition de Keith Claes et l'apparition de l'utilisateur de magie noire soient connectées?"

    "Je ne le sais pas encore."

    "Je vois…"

    En entendant ces deux rapports pour la première fois, je ne pouvais tout simplement pas imaginer qu'ils n'étaient pas liés. J'ai donc demandé à Rafael d'enquêter sur la disparition du demi-frère de Katarina, Keith, et sur le nouvel utilisateur de magie noire, estimant qu'ils pouvaient être connectés.

    "Oh, d'accord. Envois une demande sous mon nom au Prince Geoffrey pour coopération avec l'enquête. "

    "Au prince Geoffrey?", Demande Rafael, l'air ahuri.

    "Oui, il me doit un certain nombre de dettes, alors je les utiliserai comme ça. Dis-lui aussi que s'il ne coopère pas, je ne lui donnerai pas cet outil magique."

    "… Je vois."

    Rafael semble être un peu confus, mais il accepte sans ce faire prier trop profondément.

    Puis, après un court silence, il parle à nouveau.

    "Euh… alors, comment va Katarina-sama?" Demande Rafael, l'air inquiet.

    Je me rappelle que ce subordonné est l'un de ceux qui est tombé amoureux de Katarina Claes.

    "Elle est vraiment convaincue que Keith s'est juste enfui. Je ne sais pas si tu dois te rassurer à cause de cela ou t'inquiéter parce qu'elle est trop dense. Et comme elle croit qu’il reviendra immédiatement si nous le trouvons et qu'elle s’excuse, elle est aussi joyeuse que d’habitude."

    "Je vois, je suis content qu'elle se porte bien."

    "Au fait, Maria agit comme ça aussi - elle croit à l’histoire de la fuite. Je suis impressionnée par leur innocence. Cependant, sans surprise, Sora et le prince Jared semblent avoir réalisé quelque chose. Bien qu'ils ne m'ont rien demandé directement. "

    "Je vois. Mais si elles te le demandaient directement, ne serait-il pas préférable que tu leur expliques?"

    "C'est vrai. Si cela se produit, j'expliquerai tout correctement. Mais tout ce que nous savons n'est que conjecture. Eh bien, je vais essayer d'enquêter sur ça ici, alors je compte sur toi pour continuer l'enquête là-bas."

    "Compris."

    "Je compte sur toi, mon subordonné fiable."

    Lorsque j'essaie de mettre fin à la conversation, j'ai l'impression d'entendre Rafael dire «Sérieusement?» et laisser échapper un soupir. Mais je sais que Rafael enquêtera correctement indépendamment de ses commentaires.

    Et donc, je retourne à l'auberge d'aujourd'hui.

    Dans l'auberge repose Katarina, qui croit que Keith s'est simplement enfui de chez lui. Elle n'a sûrement même pas pensé que Keith aurait pu être kidnappé, encore moins kidnappé par quelqu'un qui utilise la magie noire.

    Elle n'a probablement même pas réalisé que Maria, l'utilisateur de la magie de la lumière, et Sora, l'utilisateur de la magie noire, nous accompagnent dans ce voyage à cause de ce danger.

    Je ne peux pas m'empêcher de vouloir que Keith se soit vraiment enfui de chez soi quand je regarde Katarina, si pure et innocente.

    Je continue frénétiquement à chercher Keith, en gardant la possibilité qu'il ait été kidnappé secret pour empêcher le duc, la duchesse Claes et leur fille de s'inquiéter.

    "S'il te plait, sois sain et sauf Keith Claes, pour l'amour de ta demi-soeur innocente", je murmure dans le ciel nocturne, en marchant le long du chemin menant à l'auberge.

    ************

    C'est rafraîchissant de se réveiller à l'auberge. Normalement, je me réveille avec Anne criant: "Combien de temps comptez-vous dormir!?" Mais aujourd'hui, je me suis réveillée avec la gentille voix de Maria en disant: "Katarina-sama, tu dois bientôt te lever ou tu vas vraiment dormir trop longtemps." C'est différent.

    Bien bien, comme il est assez tard, ce fut un problème de se préparer aussi vite que possible. Mais Maria m'a beaucoup aidé, alors je l'ai fait à temps.

    Je ne sais pas quand Lahna est revenue, mais au moment où je me suis réveillée, elle a fini toutes ses préparations et boit élégamment du thé.

    Jared, tout en étant prince, semble être capable de se préparer tout seul. Il attend, semblant aussi propre que d'habitude.

    Mais ils me saluent tous les deux avec un sourire alors que j'arrive dans la panique en retard. Le seul à avoir réagi différemment est l'ours assis à côté de Lahna. Il me regarde comme s'il dit que je suis inutile, alors je l'ai regardé avec fureur en pensant: "Petit ours impertinent".

    Sur une note de côté, Sora n'étant pas là, je pense qu'il a dormi plus longtemps que moi, mais apparemment il est parti tôt pour recueillir des informations sur Keith dans la ville. Quel homme travailleur.

    Mais malheureusement, nous n'avons pu trouver aucune information ici aussi. Nous avons donc décidé d'aller plus loin pour le moment.

    Comme nous ne pouvons trouver aucune information, je commence à me demander si cet ours est vraiment fiable. Mais Lahna insiste fermement sur le fait que l'ours est digne de confiance, donc je ne peux rien faire d'autre que d'y croire pour le moment.

    Nous montons à nouveau en calèche et allons à la prochaine ville.

    Dans la voiture, l'ours est assis sur les genoux de Maria et se fait chouchouter. Il semble qu'il se soit attaché à elle à cause d'hier. Son expression est plutôt adorable, mais quand il rencontre mes yeux, il me regarde avec condescendance. Un ours vraiment méchant et grossier.

    Le voyage se passe plus ou moins bien, mais ma relation avec l'ours ne fait qu'empirer.

    Pour être honnête, je pense que je suis puérile, car l’ours n’est qu’un animal en peluche. Mais c'est lui qui adopte une attitude condescendante et hostile envers moi. Cela ne peut pas être aidé.

    Encore une fois, la voiture qui nous transporte plus loin.

    Nous nous sommes arrêtés dans un certain nombre de villes sur notre chemin, mais nous n'avons pas pu trouver d'informations sur Keith après avoir demandé autour de nous.

    Nous voyageons en avant, n'ayant rien d'autre à faire pour le moment. Finalement, le soleil recommence à se coucher.

    Deux jours après notre départ, nous décidons de nous reposer dans une auberge d'une ville que nous avons atteint au coucher du soleil.

    La ville où nous séjournons aujourd'hui est un petit village plutôt différent de la ville où nous sommes restés hier.

    Contrairement à la ville d’hier, il n’y a pas de marché et les chemins ne sont pas entretenus correctement - les mauvaises herbes apparaissent partout.

    Nous mettons notre voiture dans une zone désignée à la périphérie de la ville et empruntons un de ces sentiers mal entretenus.

    Si c'était une ville plus grande, nous pourrions regarder les différents magasins, mais aujourd'hui, il n'y a plus rien à voir à part les plantes sur la route. En marchant, en regardant les plantes, je remarque quelque chose de nostalgique.

    "Oh, ce fruit!" Dis-je en m'arrêtant pour aller chercher une plante.

    "Qu'est-ce que c'est?" Demande Maria d'un ton émerveillé. Elle me suit.

    Je tiens le fruit de la stupidité que je n'ai pas vu depuis longtemps.



    Reincarnated into an Otome Game Volume 4 Chapitre 2 partie 3


    (ndt: Euh quelqu'un l'a déjà utilisé moi je connaissais pas on utiliser plutôt la bogue des châtaigne ou la plante qui fait du poil à gratter, que de bons souvenirs XD)

     

     

    “C'est un fruit qui se colle à toi. Tu ne le sais pas? " Je demande.

    "Oui. C'est la première fois que je le vois " , répond-elle.

    Maintenant que j'y pense, cela pourrait être la première fois que je vois ce fruit dans cette vie. Peut-être que ça ne pousse pas autour de chez nous.

    Dans ma dernière vie, ces fruits se collaient souvent sur mes vêtements après avoir couru dans les montagnes. Ma mère s'est souvent fâchée contre moi parce qu'ils ne voulaient tout simplement pas se décoller. C'est nostalgique.

    "En tout cas, ça reste vraiment accroché à tes vêtements", dis-je à Maria, car elle avait dit que c'était la première fois qu'elle les voyait. J'en prends un et le colle à mes vêtements.

    "C'est vrai", dit-elle, portant une jolie expression de surprise, "Comment ça s'appelle?"

    Je suis sur le point de répondre à sa question avec "Fruit de la stupidité", mais j'y repense ensuite. Ca peut ne pas être son nom ici… comment s'appelle-t-il en réalité?

    “… Euh, désolé. Je ne connais pas son nom."

    Je pense que c'est un peu pathétique de ne pas connaître le nom après avoir commencé une conversation à ce sujet moi-même. Mais Maria répond normalement.

    "Je vois, je me demande comment ça s'appelle?"

    L'angélique Maria ne se moquerait jamais de quelqu'un à cause de quelque chose comme ça.

    Mais il n'en va pas de même pour l'ours qui est gâté par Maria toute la journée. Actuellement, il est suspendu à son épaule.

    Hé toi, tu ne sais pas comment ça s'appelle alors que tu as commencé à en parler par toi-même? Alors ne commence pas à parler, idiote.

    Il transmet ce genre de message à travers son expression.

    Notre relation ne fait que s’aggraver avec le temps, mais cela me rend furieuse qu’il soit de plus en plus facile de comprendre ce que cet ours pense.

    Tu es une saleté d'ours! Je serre le fruit dans ma main, puis soudain, je ressens un éclair d'inspiration.

    Puis, fruit de la stupidité dans ma main, un sourire maléfique s’étend sur mon visage alors que je pense:

    Juste regarde, toi l'ours.



    Bon dernier chapitre de ce novel jusqu'à reprise de la traduction anglaise, (Fait coucou) A la prochaine Bakarina.

     

    Important sondage pour nouveau novel

     

    Chapitre précédent Index 



    1
    Lady Tara
    Mercredi 10 Octobre 2018 à 22:40

    Mais nooooon ! Alors qu'on en apprenait enfin plus sur la disparition de Keith... Bouhouhou T.T En tout cas, je te remercie vraiment pour tout ton travail sur ce novel ^^

      • Mercredi 17 Octobre 2018 à 20:19

        Désolé moi aussi je suis frustrée de ne pas savoir la suite, mais j'ai pas trouvé de spoiler sniff

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :

    2
    Sieben
    Jeudi 25 Octobre 2018 à 08:36
    Merci pour le chapitre...
    3
    Sieben
    Jeudi 25 Octobre 2018 à 08:37
    Et surtout pour ton merveilleux travail !
      • Jeudi 25 Octobre 2018 à 17:47

        Oh merci beaucoup oops

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :