• Reincarnated into an Otome Game Volume 4 Chapitre 1 partie 3

     

    Volume 4, Chapitre 1: L'incident s'est produit soudainement

    Partie 3: Pages 56 – 84

     

    "Au fait, je voulais vous demander quelque chose, jeune maîtresse," dit Anne quand nous avons presque terminé nos préparatifs pour le voyage. Elle m'aide.

    Bien que normalement Anne m'accompagne toujours, peu importe où je vais, elle ne viendra pas dans ce voyage.

    Elle hésitait en disant qu'elle craignait que je sois seule. Mais comme le fait que Keith s'est enfui de chez lui n'a pas été rendu public, on pense que ce ne serait pas une bonne idée qu'un groupe important parte. Le nombre de personnes qui partent a donc été réduit au minimum.

    Mais le groupe comprend Lahna, l’un des plus influents maître du ministère de la Magie, un utilisateur de magie de la lumière, un utilisateur de magie noire et un prince capable de tout faire. Je ne pense pas qu'il y ait de quoi s'inquiéter avec ce groupe assez imbattable.

    Je l'ai dit à Anne, mais elle a insisté avec force: "Je ne m'inquiète pas de ça - je m'inquiète pour ta vie de tous les jours, jeune maîtresse."

    Moi-même, je pense que je peux prendre soin de moi-même, mais Anne s'est fâchée contre moi en disant: "Une femme qui tente de quitter la maison avec une robe froissée et sans se brosser les cheveux ne peut certainement pas prendre soin d'elle-même!"

    Mais mes cheveux sont naturellement lisses, donc je n'ai pas vraiment besoin de les brosser, et je pense que même si ma robe est un peu froissée, ce n'est pas vraiment un problème tant que je peux la porter…

    J'ai essayé de gagner Anne en promettant de tout faire correctement, mais elle a juste répondu: "Il n'y a rien de moins fiable que votre définition de« correctement », jeune maîtresse."

    Quelle fille dure.

    Puisque personne, même Jared qui est un prince, n'a de femme de chambre, être la seule à avoir Anne est un peu…

    … Même si elle serait fiable, j'aurais l'impression d'être la seule à avoir un parent avec moi lors d’un voyage scolaire.

    Au milieu de mes problèmes dus à mon désir de partir seule, Maria est devenue ma sauveuse.

    "Dans ce cas, je m'occuperai de Katarina-sama", dit-elle avec un sourire de déesse.

    "Si tu le dis, Maria-sama", approuva volontiers Anne, puisqu'elle pense que je ne pourrais pas tout faire par moi-même.

    Je suis un peu mécontente de la façon dont Anne traite Maria par rapport à moi… mais le fait est que grâce à Maria, j'ai pu éviter cette sensation embarrassante d'être la seule à avoir un parent qui l'accompagne dans un voyage scolaire.

    Mais Anne m'a quand même aidé avec mes préparatifs pour le voyage.

    "Jeune maîtresse, où comptez-vous commencer?" Dit Anne.

    "Hein, où?" Dis-je, la bouche ouverte dans la confusion. Je ne comprends pas ce qu'elle veut dire.

    "Ce que je veux dire c'est, où prévoyez-vous de chercher Keith-sama? Alors, pour commencer, où prévoyez-vous d'aller?"

    “… Hein.”

    Je suis très troublée par la question d'Anne.

    "Quoi, jeune maîtresse, vous ne voulez pas me dire que vous n'avez pas envisagé où aller? Vous avez annoncé que vous partiez en toute confiance - vos préparatifs pour le voyage sont presque terminés - mais vous n'avez pas pensé à où aller?"

    “…”

    "… Jeune maîtresse."

    Non, Anne, ne me regarde pas comme ça… Je suis choquée en ce moment même.

    J'étais si excitée à l'idée de partir en voyage à la recherche de Keith que j'ai complètement oublié où aller.

    Pour être franc, en ce moment, je n'ai aucune piste sur la position de Keith. Je ne sais même pas dans quelle direction il est allé - qu'il soit allé à l'est ou à l'ouest, ou peut-être même au sud ou au nord.

    A ce rythme, je ne saurais pas où aller…

    Euh-hh, que dois-je faire? Le jour où nous prévoyons de partir en voyage approche à grands pas. Sérieusement, que dois-je faire?

    Au milieu de mes nouveaux ennuis, mon deuxième sauveur est Lahna, une figure puissante du ministère de la Magie.

    Je suis allée au Ministère de la Magie, voulant avoir un conseil comme je ne sais toujours pas où aller, même s'il reste moins d'une journée avant notre départ.

    "Comme prévue de ta part, Katarina," dit-elle en éclatant de rire pendant un moment. Elle fait ensuite un sourire narquois et poursuivit: "Dans ce cas, j'ai quelque chose de spécial."

    Elle me dit d'attendre un peu et quitte la pièce. Puis, à son retour, elle tient un animal en peluche à la main pour une raison quelconque.

    Il est fabriqué en tissu marron et a des oreilles arrondies et des yeux brillants. De par sa forme, c'est un ours, peut-être?

    "Euh, Lahna-sama, c'est quoi cet animal en peluche?"

    "C'est un outil magique pour nous aider à rechercher Keith", dit-elle en lançant un autre sourire.

    “Outil magique?”

    Lahna m'explique comme je suis déconcertée par le terme inconnu.

    Les outils magiques sont principalement développés par Lahna. C'est un outil utilisable après l'avoir rempli avec de la magie.

    Elle dit qu'elle les utilise pour diverses choses, mais ils ne travaillent pas si bien. Elle est donc en train de créer différentes versions.

    "Si nous pouvons fabriquer de bons outils magiques, même ceux qui n’ont pas de magie pourront en bénéficier", explique Lahna, les yeux brillants.

    Sa description passionnée des outils magiques a continué. Incapable de suivre ses explications, qui deviennent de plus en plus techniques, je réponds simplement avec des sons comme «Ah» ou «Hm».

    Alors que j'écoute le discours passionné de Lahna, j'ai l'impression que l'animal en peluche placé à côté d'elle bouge légèrement.

    H – hein? Je me frotte les yeux et regarde l'animal en peluche… nos yeux se rencontrent!

    Il y a un instant, il avait été placé le visage vers le bas, son regard vers le bas, alors pourquoi?

    "P - pourquoi?"

    Remarquant mes grands yeux ouverts sous le choc, Lahna suit mon regard.

    "Oh, c'est vrai, je ne te l'ai pas encore expliqué," dit-elle en ramassant l'animal en peluche, "C'est quelque chose qu'un certain pervers - je veux dire, une personne importante dans un pays nous a demandé de faire récemment . C'est un outil qui peut rechercher des personnes. ”

    “Un outil capable de rechercher des personnes?”

    "C'est vrai. Il peut suivre l'aura de quelqu'un à partir d'un objet qui a une grande signification émotionnelle pour la personne que l'on veut trouver. C'est quelque chose que nous avons fait après avoir appliqué nos recherches sur la magie noire, mais… "

    Elle finit par parler à nouveau pendant un certain temps après cela, mais pour résumer, si nous utilisons cet animal en peluche pour stocker un objet qui a beaucoup d'importance pour Keith, il comprendra où il se trouve.

    Apparemment, son taux de réussite n’est pas été très élevé, mais c’est toujours merveilleux étant donné que nous avons zéro indices. Mais plus important…

    "Euh, Lahna-sama. Est-ce que cet animal en peluche bouge?"

    Même quand elle parle, il se tortille derrière son bras. Je ne peux pas m'empêcher d'être dérangée par cela.

    "Oui, il recherche des personnes, ça ne serait pas très utile si ça ne pouvait pas bouger et te guider, n'est-ce pas?"

    "Quoi!? Cet animal en peluche va nous guider?"

    "C'est vrai", dit Lahna, comme si c'est évident… mais un animal en peluche en tant que guide?

    Mais bon, c’est vrai que je me suis demandé comment un animal en peluche pourrait chercher des gens… mais de la à penser que ça nous guiderait…

    "Euh, pourquoi est-ce un animal en peluche?" Je demande sérieusement.

    Y a-t-il une signification profonde à cela?

    "Oh, c'est mignon," répond Lahna indifféremment.

    Quoi!? C'est le raisonnement !? Parce que c'est mignon !? Mais bon je suppose que c'est mieux si c'est mignon?

    Je regarde fixement l'animal en peluche que détient Lahna.

    Cela me dérange puis qu'elle est revenue avec l'animal en peluche, mais… cet animal en peluche est-il mignon? D'une certaine manière, je ne peux pas vraiment le considérer comme mignon.

    C’est peut-être un peu hypocrite de la part de quelqu'un qui a un visage cruel comme moi, mais je dirais que c’est plus moche que mignon si je devais choisir.

    Je pensais que tous les animaux en peluche étaient mignons. Mais ce visage incroyablement moche… où l'a-t-elle trouvé?

    "Je l'ai repéré dans un magasin général en ville. Je suis tombée amoureuse à première vue de son côté mignon ", dit Lahna avec un sourire joyeux, comme si elle lisait dans mes pensées.

    Les gens ont des goûts variés. En tout cas, le fait est que nous pouvons maintenant rechercher Keith en utilisant cet animal en peluche au visage étrange.

    Pour trouver Keith, nous avons apparemment besoin de quelque chose avec grand sens émotionnel pour Keith.

    Je retourne au manoir pour chercher quelque chose de très important pour Keith.

    Hmm, qu'est-ce qui serait important pour Keith? J'ai toujours été avec lui, mais je ne peux pas penser à ce qui pourrait convenir.

    Alors je demande à l'un des serviteurs de Keith.

    “Des choses émotionnellement importantes pour Keith? Hmm. Peut-être quelque chose dans cette boîte?" Dit le serviteur en m'apportant une grosse boîte en bois.

    Je l'appelle une simple boîte en bois, mais c'est une boîte assez bien décorée.

    Hmm. Je ne l'ai jamais vu auparavant.

    " Pour dire la vérité, je ne suis pas censé sortir cette boite sans permission, mais c'est une urgence ... "

    "Merci, je m'excuserai auprès de Keith pour vous aussi."

    La boîte que j'accepte du serviteur est plutôt lourde. Je la place sur un bureau et soulève le couvercle.

    "Oh? C'est…"

    Je reconnais les éléments dans la boîte. Ce sont les cadeaux d'anniversaire que je lui avais offert au fil des ans.

    "Woah, il y a même des choses que je lui ai données il y a vraiment longtemps…"

    Il y a même un morceau de papier froissé avec "Coupon: J'écouterai toute demande" écrit dessus avec l'écriture d'un enfant. C'est mon écriture, alors je l'ai probablement donné… mais pour être honnête, je ne m'en souviens pas.

    Penser qu'il garderait soigneusement toutes ces choses… mon demi-frère doit vraiment prendre soin de moi en tant que sœur. Je suis très touchée.

    Je décide de remettre la boîte à Lahna car je ne peux pas décider lequel est le meilleur.

    ************

    Quand je retourne chez Lahna, il y a quelqu'un d'autre que Lahna dans sa chambre.

    "Hé, Lady Katarina Claes", dit quelqu'un en souriant avec désinvolture.

    Je le reconnais. C'est Geoffrey Stuart, le frère aîné de Jared et Alan et le premier prince de ce pays.

    Quoi, pourquoi le premier prince est-il ici? Mais peu importe à quel point je suis déconcertée à l’intérieur, mes manières de noble m'aident à faire une révérence.

    "En fait, j'ai demandé à Lahna de créer un outil magique, alors je suis là pour vérifier comment ça se passe", explique Geoffrey avec un autre sourire désinvolte. Il peut probablement dire que je suis déconcertée.

    "Un outil magique?"

    Geoffrey semble être à un monde à part de moi qui vient tout juste d’apprendre l’existence d’outils magiques. Il va même jusqu'à en demander. Comme prévu de la royauté. Mais de toute façon, je me demande ce qu'il a demandé.

    Lahna vient de me dire qu'il existe une grande variété d'outils magiques, même s'ils sont tous classés comme «outils magiques».

    "Quel type d'outil magique as-tu demandé?" Je demande.

    "Oh, il a demandé un outil pour aider à rechercher des personnes", répond Lahna au lieu de Geoffrey.

    “Un outil pour rechercher des personnes… ah, ça pourrait être?”

    Même moi je réalise ce qu'elle veut dire, malgré le fait que je ne sois pas très forte.

    Un outil pour rechercher des personnes - n'est-ce pas l'ours en peluche que je prévois d'emprunter bientôt?

    "C'est vrai. C'est ce que nous prévoyons d'utiliser pendant le voyage ", déclare Lahna nonchalamment.

    Mais attends, est-ce que ça va? Cela signifie que nous empruntons quelque chose au premier prince qu'il a demandé pour lui même, tu sais? N'est-ce pas mauvais? Je panique

    "Ah, elle m'en a déjà parlé - pas de soucis", dit Geoffrey d'un ton décontracté, "ce n'est de toute façon pas quelque chose dont j'ai besoin de toute urgence. N'hésitez pas à l'utiliser d'abord pour tester si cela fonctionne réellement. Si c'est le cas, je l'utiliserai ensuite."

    "… Je vois, merci beaucoup."

    Geoffrey agite la main avec dédain alors qu'il parle - il ne semble pas du tout mécontent.

    Il semble que ce ne soit pas un problème pour nous de l'utiliser en premier.

    Mais honnêtement, ce prince Geoffrey… comment devrais-je le formuler… il ne ressemble vraiment pas à un prince.

    Bien que Jared et Alan soient tous les deux de la royauté, ils n'agissent pas hautainement et avec force (même si Alan était assez arrogant quand il était jeune). Mais ils n'agissent pas aussi librement que Geoffrey en ce moment.

    J'ai demandé à Anne à son sujet après notre rencontre au festival de l'école… mais il est apparemment connu pour être un prince vraiment talentueux avec une grande faction. Je ne peux pas concilier cette image avec la vraie personne.

    Je ne peux pas m'empêcher de regarder Geoffrey. Alors que je le regarde, nos yeux se croisent.

    "Hm?" Dit Geoffrey, me poussant à continuer.

    "U-hum, comment comptes-tu utiliser l'outil?"

    Ce n'est pas comme si je pouvais lui dire que je pense qu'il n'agit pas comme un prince, je laisse échapper la première chose à laquelle je peux penser… mais cela n'est peut-être pas quelque chose que j'aurais dû demander à quelqu'un que je connais à peine.

    Si cela devait être utilisé pour quelque chose d'important pour le pays… je pourrais avoir des problèmes.

    "Eh bien, c'est comme ça que je saurais toujours où sont mes chers enfants."

    "T - tes chers enfants?"

    "C'est vrai, je veux toujours savoir où sont mes enfants. Je les aime plus que tout au monde."

    “… Est-ce que cela a quelque chose à voir avec tes responsabilités envers le pays?”

    "Non pas du tout. Je veux juste l'utiliser personnellement."

    … Le pays n'est pas du tout impliqué. Et je sens que sa raison est un peu bizarre.

    Il veut toujours savoir où sont ses chers enfants? N'est-ce pas un peu un harceleur… non, n'y allons pas. Evitons de trop réfléchir à cela. J'ai l'impression que je commencerais à voir le sourire de ce prince comme quelque chose de plus sinistre.

    Je chasse toutes les pensées qui apparaissent dans mon esprit et me vide la tête.

    "Très bien alors, je vais accepter ton offre et emprunter l'outil."

    "Oui, sens-toi libre de le prendre", dit le prince en souriant joyeusement.

    Ayant reçu la permission du prince, je donne à Lahna la boîte que j'ai rapportée de chez moi.

    "Qu'est-ce que c'est que ça, nom de dieu?" S'exclame-t-elle en regardant dans la boîte.

    C'est vrai, un étranger ne saurait pas ce qu'ils regardent.

    "Ce sont des cadeaux que j'ai donnés à Keith. Apparemment, il les a soigneusement conservés comme s'ils étaient précieux" , dis-je.

    Lahna avec Geoffrey, qui regarde dans la boîte à côté d'elle, laisse échapper des bruits impressionnés.

    "C'est impressionnant."

    "Tu dois lui être très chère, pour qu'il garde tout cela si précieusement", explique Geoffrey.

    “Chère?” Je demande.

    "C'est vrai, il doit vraiment tenir vraiment à toi", répond Geoffrey, souriant de manière significative.

    "Oui. Mon demi-frère me voit vraiment comme sa soeur ", je réponds en souriant.

    Geoffrey et Lahna me regardent avec des expressions étranges.

    Hm? Ai-je dit quelque chose de bizarre?

    En passant, l’ours en peluche a besoin de rafraîchir périodiquement sa mémoire avec l'objet utilisé. Ainsi, un objet pouvant être transporté serait préférable.

    Et donc, après avoir soigneusement ramassé le contenu de la boîte, nous avons choisi un mouchoir que j'avais brodé pour Keith alors que j'apprenais la broderie.

    Pour être honnête, j'avais même oublié que je le lui avais donné, mais il a été soigneusement plié et conservé dans un état pur et propre. Nous avons donc décidé d'y aller et de garder le mouchoir dans la mémoire de l'ours en peluche.

    "Comment pouvons-nous le stocker?" Je demande.

    "Eh bien, regarde," dit Lahna avec un sourire décalé. Elle tend le mouchoir à l'ours.

    Il est capable de bouger après être devenu un outil magique - il accepte donc le mouchoir, comme s'il accepte de nous aider… puis il pousse le mouchoir contre son bouton (ou quoi que ce soit d'autre) et commence à le renifler bruyamment.

    Est-ce que ça sent, comme un chien! Attendez, un animal en peluche peut-il même sentir !?

    En regardant fixement l'ours, il finit de renifler. Il tend le mouchoir à Lahna, tout se finit bien.

    "Euh, Lahna-sama. Pouvons-nous vraiment chercher Keith avec ça?"

    "Ouais absolument. Ok, Alexandre, où est Keith?"

    "Quoi? Son nom est Alexandre?"

    "Ouais, c'est le nom de ce type. Cool, non?"

    "… Oui…"

    Attends, tu veux que ce soit mignon ou cool?

    Et de toute façon, ce nom ne convient pas à cet ours laid…

    À ma grande surprise, cet ours en peluche appelé Alexandre se lève et pointe avec confiance le doigt - ou plutôt le bras - vers l’est.

    "Ooh, Alexandre, incroyable!" S'exclame Lahna avec joie.

    Je regarde Lahna. Un peu inquiète, je regarde l'ours, mais je le vois me regarder avec condescendance. Il fait un geste qui donne l'impression qu'il laisse échapper un reniflement.

    … J'ai comme l'impression que je ne m'entendrais pas avec cet ours laid Alexandre.

    ************

    Et donc, puisque nous avions choisi une destination - ou pour être plus précis, puisque nous avions décidé de nous diriger dans la direction que l’ours affreux (je ne veux pas vraiment l'appeler Alexandre) a indiqué - nous avons pu entreprendre notre voyage à temps.

    Nous attendons à l'entrée de l'académie de magie que Lahna et Sora reviennent du ministère de la Magie.

    Mary, Alan, Sophia et Nico sont là pour nous voir partir.

    "Je voulais aussi t'accompagner, Katarina-sama…" dit Mary, semblant triste alors qu'elle laisse échapper un petit sanglot.

    "On ne peut rien faire cette fois", console son fiancé Alan.

    "Moi aussi, Katarina-sama", dit Sophia également, l'air peinée. Nico la soutient de son côté.

    Honnêtement, je voulais aussi aller avec tout le monde… mais le groupe deviendrait trop grand. Et aussi…

    "Il est impossible que tous les membres du conseil étudiant puissent partir en même temps lors d'une période aussi chargée", souligne Nico.

    Sophia semble encore plus découragée par les paroles de Nico. Pour une raison quelconque, Mary soulève un sourcil.

    "C'est vrai. Je ne peux absolument pas croire que le président du conseil étudiant partirait à un moment comme celui-là, alors que nous sommes tous occupés par les préparatifs de la cérémonie de remise des diplômes."

    Elle jette un regard noir à Jared, mais il a l'air indifférent.

    "J'ai presque terminé tout ce que je peux faire. Et s'il y a autre chose, j'ai mis les choses en place pour que Nico puisse vous aider si nécessaire" , répond-il nonchalamment.

    "Je - je suis vraiment désolée de partir à un moment critique comme celui-ci", s'excuse Maria au lieu de Jared par obligation.

    Mary, troublée, reprend ses mots.

    "Tu n'as pas besoin de t'excuser, Maria, tu es impliquée dans ton travail", dit frénétiquement Mary pour soutenir Maria.

    Jared, ayant échappé au contre-interrogatoire de Mary, serre doucement ma main.

    "Je vais te protéger, Katarina", dit-il en souriant.

    "Je vois…" je réponds en pensant que c'est plutôt soudain.

    Il me regarde avec méfiance suite à ma réponse.

    Hm? Quel est le problème?

    "Euh, ça pourrait être…"

    Jared, bien que n'étant pas facilement troublé, semble très agité.

    "Elle a probablement oublié. Son esprit est probablement rempli par Keith en ce moment ", dit Nico, calme comme toujours.

    "Hm?"

    De quoi parlent-ils?

    "C'est vrai… elle a toujours été du genre à oublier certaines choses une fois qu'elle s'accroche à quelque chose… mais de là à penser que c'était si mauvais."

    Pour une raison quelconque, Jared tient ses épaules, l'air déconcerté. À côté de lui, Mary semble avoir beaucoup changé, comme si sa mauvaise humeur d'avant n'était qu'un rêve.

    Je suis confuse.

    "Ce n'est rien. Tu n'as pas besoin de t'inquiéter, Katarina-sama ", dit Mary avec un beau sourire en réponse à ma confusion.

    Cela ne me dérange pas, mais bon, si Mary dit de ne pas s'en faire, je ne le ferai pas.

    Pendant que nous parlions, Lahna et Sora sont arrivées.

    "Katarina-sama, ça fait un moment," dit un beau jeune homme en baissant la tête. Il a les cheveux teints en bleu et les yeux bleus.

    C'est Sora, je ne l'ai pas vu depuis l'enlèvement.

    Il me sourit, comme avant. Si je devais indiquer s'il a changé, je dirais que son discours est plus formel maintenant.

    "Oui, ça fait un moment…" J'essaie de répondre, mais Jared se glisse devant moi en me coupant.

    "Sora-san, c'est ça? Je compte sur votre aide pour ce voyage ", salue-t-il avec un parfait sourire princier.

    "S'il vous plaît, appelez-moi Sora. Je compte sur vous aussi, Jared-sama" , répond poliment Sora.

    … Mais pour une raison quelconque, j'ai l'impression que l'atmosphère s'est assombrie. C'est probablement juste mon imagination.

    “Mes excuses pour vous avoir fait attendre. Eh bien, puis que nous sommes tous réunis, devons-nous partir?" Dit Lahna, agissant comme si elle ne lit pas l'humeur.

    Et alors, je suis partie à la recherche de Keith après avoir fait de brefs adieux à mes amis.

    ************

    J'ouvre les yeux sur un plafond inconnu. Il m'est difficile de bouger mes bras et mes jambes. En regardant en bas, je vois que je suis attaché par des cordes. Je suis allongé sur le sol. Ce n'est clairement pas une situation normale.

    Mon dernier souvenir est d'être entré dans une ruelle à l'invitation de cette femme. J'ai l'impression que quelque chose s'est passée après cela, mais mes souvenirs sont troubles. Je ne me souviens de rien.

    Je regrette profondément d'avoir suivi si facilement cette femme.

    C'est toujours une femme irrécupérable. J'ai compris cela par le passé… mais peut-être parce que je me suis habitué à ma vie heureuse, ou peut-être à cause de son influence (puisqu'elle est toujours avec moi)… J'ai complètement perdu ma prudence.

    Eh bien de toute façon, rien ne se passera si tout ce que je fais c'est de me vautrer dans le regret. En regardant dans la pièce pour déterminer le type de situation dans laquelle je suis, la seule porte de la pièce s'ouvre.

    Un homme inconnu apparaît par l'entrebaîllement de la porte. En remarquant que je me suis réveillé, l'homme rétrécit ses yeux et s'approche de moi.

    "Ça fait un moment", dit l'homme une fois qu'il est devant moi. Il me regarde, toujours allongé sur le sol, et sourit de travers.

    Il a les cheveux crépus et un corps si gros que je ne peux pas savoir où ses membres commencent et son torse s'arrête. Même son visage est gonflé. La peau de ses doigts brille et il est couvert d'acné.

    Il dit que ça fait longtemps, mais je n'ai jamais vu un homme comme ça.

    Alors, je l'ai juste regardé en silence… mais son visage s'assombrit, n'aimant pas sans doute mon attitude.

    "Oh je vois, tu ne diras rien. Tu ne parles même pas aux nobles de la classe inférieure, je vois!" Il crache fort en colère.

    Son comportement réveille un vieux souvenir en moi.

    C'était un souvenir de quand j'étais encore jeune, d'un garçon qui a grandi avec moi sur le même terrain.

    "… Thomas…?"

    En murmurant le nom, je ressens immédiatement une douleur dans la joue.

    L'homme devant moi, le visage rouge vif, m'a frappé.

    "Quelqu'un comme toi… utilisant mon prénom… pourquoi un déchet comme toi ferait ça!?"

    L’homme - Thomas - serre son poing et me frappe à nouveau.

    Bien qu'il semble complètement différent de ce dont je me souviens, il n'a absolument pas changé à l'intérieur.

    Avec mes bras et mes jambes retenus, tout ce que je peux faire c'est de me laisser sans cesse frapper.

    Oh, c'est un peu nostalgique. Dans le passé, je l'ai toujours enduré. J'ai fermé mon cœur et j'ai attendu que la tempête passe. C'est une sensation que je n'ai pas ressentie depuis longtemps.

    Alors que je réfléchis à de telles choses, regardant fixement Thomas, qui continue à me frapper, avant que je le sache, une femme seule se tient derrière lui.

    Les cheveux noirs coulent sur son dos - elle a à peu près le même âge que moi. Sa vue attira mon regard. Ce n'est pas parce qu'elle est extraordinairement belle ou autre chose.

    C'est parce qu'elle rit, en regardant l'homme qui me donne des coups de poing son visage rougit.

    Au son et à la vue de son rire innocent, un frisson me monte dans le dos.

    J'ai beaucoup plus peur de cette femme que de l'homme qui continue à balancer ses poings sur moi.

    Sentant peut-être mon regard, la femme rencontre mes yeux. Ses yeux sont si innocents, comme si elle était un petit enfant.

    Ah, qu'est-ce qui va m'arriver… est-ce que je ne pourrai plus la rencontrer?

    Le souvenir d'un sourire - le sourire d'une femme à qui je tiens plus que quiconque au monde - flotte dans ma tête.

     

    Chapitre précédent / IndexChapitre suivant



    1
    Lady Tara
    Jeudi 20 Septembre 2018 à 19:03

    Hmm... Un rêve de Keith ? Non, puisqu'il se fait frapper... Hmmm... Ça va être dur d'attendre une semaine... ^^

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :

    2
    Sieben
    Lundi 24 Septembre 2018 à 07:00
    Merci pour le chapitre
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :