• Dokidoki chapitre 33

     

    Chapitre 33 - Le Festival des Sports, l'assistant et le Séjour (6)

     

    Je pensais ça va être terrifiant ça va être terrifiant, cependant une fois que j'y suis allé, cela n'a duré qu'un instant.

    Nous, l'équipe de volleyball de classe A de 2e année, avons obtenu la 4e place à la fin de la journée et nous avons obtenu la 10e place au classement général. Ce résultat a été principalement obtenu grâce à la bonne performance de Soutarou, Prince et Kaname. Ces gars-là, ils ont l'apparence et ils excellent dans les sports, exactement combien ils sont bénis. Accorde-moi aussi quelque chose à moi.

    En premier lieu, la chose appelée volleyball n'est pas quelque chose de très compliqué.
    L'équipe qui marque 25 points gagne en premier. L'équipe qui obtient 2 sets sur 3 gagne. Les règles sont claires et simples.
    Renvoyez la balle dans les 3 contacts. L'équipe qui laisse tomber perd. Quelle règle est facilement compréhensible.

    Même ainsi, je ne peux pas accomplir cela. Même pour un lycéen normal qui joue au volleyball, il n'y a pas de problème dans mon physique, et c'est peut-être que je me répète mais je ne pense pas que mes réflexes soient si mauvais. Néanmoins, les jeux de balle ne sont pas fait pour moi.

    J'ai été autorisé à faire venir quelqu'un après la plaidoirie, mais je devais quand même participer, à cause de la décision du staff l'on doit apparaître dans le match au moins une fois.

    J'ai seulement participé à un tour, où le jeu a réussi à se passer en toute sécurité sans donner naissance à une tragédie. Je suis vraiment content. Je suis tout simplement ravi que cela se soit terminé sans que je traîne tout le monde, d'une manière étrange.

    "Oii, Sakurai c'est ici cette fois, d'accord."

    "Haai, je viens maintenant!"

    Ma dernière tâche en tant qu'assistant était de ranger.
    Le Conseil des étudiants et le Comité des sports sont également en train de ranger, mais d'une façon ou d'une autre, c'était un travail pénible. Les raquettes et les balles sont un peu lourdes quand il y en a beaucoup.

    "Umeda-san, ça va si je porte ça?"

    "Un, amène ça dans la réserve du 1er gymnase. Je vais aussi porter ça. "

    "Haai."

    Umeda est peut être un membre du Conseil étudiant, mais dans Révolution Dokidoki Renai Kakumei, il est un personnage mineur, pas un personnage capturable.

    Subaru a déclaré que les seuls personnages capturables dans le Conseil étudiant sont Takayanagi et Junya, et qu'Umeda était préparé pour faire avancer l'histoire. C'est un personnage se trouvant entre un personnage de soutien et un personnage mineur.

    C'est une aide qui vous permet de discuter avec les personnages principaux, mais il n'est pas assez important contrairement aux autres personnages principaux pour être mis en valeur, un personnage si pratique - c'est Umeda. C'est pourquoi Umeda est membre du Conseil des étudiants et s'est également inscrit au Club de Basketball qui a des liens avec Soutarou et Kaname.

    Par conséquent, Umeda Daichi n'était pas prêt à être très sympa.
    Cependant, il est un personnage qui semble réconfortant.
    Il a précisément une image visuelle qui lui donne l'impression d'être un lycéen normal.

    J'ai ramassé le filet de volleyball laissé à mes pieds. Ce n'est pas lourd mais c'est encombrant et difficile à transporter.

    "Sakurai, tu as vraiment travaillé dur. Je dis cela en tant que membre du Conseil étudiant, mais tu nous as vraiment aidé. "

    "Ah non. J'ai aussi apprécié faire tout ça. "

    Avec cela, mon travail au Conseil des étudiants a également pris fin, hein. Il semble que je puisse vivre paisiblement pendant un moment à partir de maintenant.

    "Bientôt, c'est l'examen de fin de trimestre, hein ~"

    "Fin de trimestre? Examens?"

    Le sentiment de pouvoir vivre en paix a été brisé en un instant.

    C'est maintenant le dernier jour de juin. Si la période autour du 20 juillet fait partie des vacances d'été, alors, j'ai la petite idée que les examens de fin d'année seront tenues autour de cette période. Si c'est le cas, je serai probablement incapable d'avoir de bonnes notes si je ne commence pas à étudier bientôt.

    Alors que le moi du monde réel a toujours eu des notes autour de la moyenne, cette fois je veux travailler dur et essayer de viser un score parmi les premières places. Par tous les moyens possible, je souhaite également que Mitsuki vise les premières places. Et je souhaite que la côte de favorabilité des cibles capturables augmente.

    "Toi, tu as oublié, n'est-ce pas?"

    "Hai ....... Mais comme je déteste étudier, alors plutôt que de dire que j'ai oublié, devrais-je dire que je voulais l'oublier ...... "

    Maintenant que j'ai décidé, je dois commencer à étudier à partir d'aujourd'hui, hein.
    Tout d'abord, je dois étudier dans la mesure où je pourrais enseigner à Mitsuki.

    "Qu'est-ce que tu marmonnes? Je dis que je peux t'apprendre si tu es d'accord. Je dis ça, mais je ne suis pas si intelligent non plus. "

    "S'il te plaît, enseigne-moi. Je suis nul en maths donc ce serait très utile si tu m'apprends. "

    Je n'ai pas le droit de dire cela à propos des autres, mais c'est vraiment un visage qui n'est ni distinctif ni mauvais.

    Si je me force à trouver quelque chose, peut-être que ses cheveux noirs et raides et ses épais sourcils peuvent être considérés comme ses traits distinctifs? L'aura inutilement rafraîchissante et brillante qu'il émet est aussi son attrait, hein. J'estime que sa taille correspond à peu près à la mienne.

    Qu'est-ce que c'est, parce que je suis toujours à côté des gars qui suintent l'aura étincelante des ikemen, mes épaules se relâchent quand je suis avec ce genre de personne normale.

    "Je peux t'apprendre si c'est les maths, tu sais".

    "Hai! Prends soin de moi, Umeda-san."

    "Ok."

    Tous les matchs étaient terminés, et au moment où j'ai fini la dernière grande tâche en tant qu'assistant, il était déjà 19h.

    Il fait déjà noir dehors. Comme l'école se terminait aujourd'hui sans activités de club, il ne restait plus que des membres du Conseil des élèves et des membres du Comité des sports qui nettoyaient.

    "Sakurai-kun, c'est bon pour toi, tu peux déjà partir. Merci beaucoup pour ton travail jusqu'à maintenant. "

    Quand nous avons terminé le nettoyage du gymnase, Takayanagi s'est incliné vers moi.

    "Ah, non, je l'ai apprécié aussi. Merci beaucoup."

    "Viens au Conseil étudiant plus souvent ~, bunny-chan."

    "C'est impossible."

    Certes, j'ai apprécié, mais ceci et cela sont des questions différentes.
    Il y a une montagne de choses que je dois faire à tout prix. J'ai l'énorme tâche d'attacher Mitsuki à Prince.

    "J'espère aussi que Sakurai-kun reviendra au Conseil des étudiants. Parce que tu travailles mieux que cet idiot. "

    Takayanagi poussa le bout de ses lunettes et sourit.

    "Hai! Je reviendrai voir Takayanagi-senpai."

    "Bunny-chan, bunny-chan, et moi?"

    "...... Je vais aussi venir voir Junya-senpai."

    Parce que si je ne le dis pas, Junya sera à nouveau bruyant.
    Flop flop, Junya a balancé les oreilles de lapin de son chandail dans la joie. D'une manière ou d'une autre, quand je suis témoin d'un grand mec faisant kyahkyah, il y a ce sentiment très compliqué qui fait surface. C'est probablement parce que nous parlons de Junya, cependant.

    J'ai commencé à sourire tout à coup.
    Bien que je dise que la raison pour laquelle j'ai promis de passer de temps en temps au Conseil des étudiants était parce que Junya est bruyant, personnellement, je pense que c'est bien de rendre visite au Conseil des étudiants encore une fois. C'est pourquoi j'ai fait une promesse. Je ne suis pas une bonne personne donc je vais clairement dire que je détesterai faire ça si je ne voulais vraiment pas y aller.

    Takayanagi est peut-être une personne sérieuse, mais il devient parfois tranchant et intéressant. Junya peut être bruyant et est un hentai, mais ce n'est pas une mauvaise personne. De plus, l'aura ordinaire d'Umeda me calme d'une manière différente de celle de Soutarou.

    "Fais attention en rentrant chez toi."

    "Je vais rentrer à la maison avec Bunny-chan ~"

    "Oi le lapin reproducteur idiot là-bas, tu ne peux pas partir. Tu as encore du travail. "

    Takayanagi a tenté d'utiliser le mouvement Backdrop sur Junya. Donc, Takayanagi peut faire un mouvement aussi fort.

    Ayant échoué au Backdrop, Takayanagi est rapidement passé à un Headlock. Les os de Junya ont craqué jusqu'à leurs limites. Penser que Junya n'apprend toujours pas la leçon et continue avec ses méfaits malgré l'attaque de techniques aussi habiles à chaque fois. D'une certaine manière, il est fort, hein.

    "Takayanagi, Narahashi va mourir. Hey Narahashi, tu devrais faire ton travail sérieusement aussi. Sinon, ça n'aura jamais de fin. "( Umeda)

    Je me demandais s'il fallait laisser ça tranquille, mais j'ai décidé de le prendre au mot et de rentrer à la maison.

    J'ai marché sur le sentier piéton sombre entre Izumino Gakuen et Hanagaki Station.

    Provisoirement, les lampadaires sont allumés dans l'intérêt des étudiants d'Izumino Gakuen qui prennent la navette, quoique faiblement. Mais comme prévu, le chemin est sombre quand on est au milieu de la nuit.

    "Makoto-san."

    Etant appelé par quelqu'un, par derrière sur un chemin si sombre, comme prévu même si c'est moi, mes épaules tremblèrent de surprise.

    Me retournant timidement, je vis Yukinoshita Ikuto, vêtu d'un gakuran noir, prouvant qu'il est un étudiant de la Private Atlas Academy. 

    Le teint anormalement clair d'Ikuto était souligné par la lumière du crépuscule, et il semblait encore plus fragile.

    Il n'y avait aucune chance de rencontrer Ikuto depuis que cet incident avec Madoka a pris fin. Eh bien, on n'avait pas besoin de se voir, en premier lieu.

    "Ahh, Ikuto-kun. Tu rentres maintenant?

    "Hai, je faisais le travail du Conseil des étudiants."

    "Ikuto-kun est dans le Conseil étudiant? Tu as travaillé dur. Où habites-tu? Rentrons à la maison ensemble. "

    Si c'est le Conseil des étudiants, alors il est dans le même que Subaru, hein. Demandons à Subaru pour plus de détails sur Ikuto la prochaine fois. 

    "C'est à la station de Miyoshino."

    "Ah, le même train alors. Je vais descendre à Tachibana. "

    Miyoshino Station est à environ 3 stations de la station de Tachibana où je descends.
    La ligne est la même donc nous pouvons rentrer à la maison ensemble pour une partie du voyage.

    Bien qu'Ikuto ait souri en disant "Ensemble alors", comme je le pensais, ses yeux ne souriaient pas. On a le sentiment que même s'il semble briller à la surface, vous ne savez pas à quoi il pense dans son cœur.

    Au fond de ces yeux où on peut apercevoir un peu de violet, il y avait une obscurité tourbillonnante qui semblait boueuse, comme si la nuit fondait et se déformait en eux.

    Ikuto est plus petit que moi mais il donne une sorte de sensation puissante, peut-être due à l'aura qu'il dégage. Mon instinct me dit qu'il fait peur. Non non, impossible qu'un jeune homme aussi sérieux et si beau soit effrayant, c'est probablement mon imagination.

    "Makoto et moi ne nous voyons pas beaucoup, même si nos écoles sont proches, n'est-ce pas?"

    "C'est vrai, hein. Je rentre habituellement beaucoup plus tôt. Parce que je ne suis pas membre d'un club ou comité. Est-ce que Ikuto-kun rentre toujours à la maison à cette heure-là?"

    J'ai toujours pensé qu'il était temps que je me joigne à un club. Cependant je suis encore indécis, et d'une façon ou d'une autre, c'est devenu comme ça.

    "Oui, c'est toujours vers cette heure pour moi. Parce que le Conseil des étudiants et les activités du club sont plutôt mouvementées. "

    "Je vois. C'est pourquoi nous ne nous sommes pas rencontrés jusqu'à maintenant. Tu as une vie dur aussi, Ikuto."

    Passant à travers la barrière, nous avons attendu le train à la plate-forme. Il y avait d'autres étudiants comme nous qui attendaient le train sur la plate-forme.

    Il n'est pas exagéré de dire que cette station existe surtout pour les étudiants d'Izumino Gakuen et de la Private Atlas Academy. En dehors des écoles, il n'y a que des maisons privées, des rizières et des fermes ici, donc il y a peu d'utilisateurs de la gare de Hanagaki.

    "Ce n'est pas difficile pour moi car je le fais parce que j'aime ça. C'est juste que comme on n'a même pas le temps pour étudier. Je suis inquiet pour la fin du trimestre. "

    "Eh bien, c'est bientôt. J'en ai parlé avec mon senpai aujourd'hui aussi. Parce que je ne suis pas doué pour étudier non plus. "

    Ainsi, les étudiants d'écoles privées prestigieuses comme Atlas s'inquiètent aussi de choses comme les études.

    Je pensais qu'ils pouvaient faire facilement les examens ou quelque chose comme ça parce qu'ils ont la tête sur les épaules. Ou peut-être, qu'il s'inquiète de l'examen parce qu'il est dans une école distinguée?

    "Makoto-san, devrons-nous étudier ensemble quand tu seras libre la prochaine fois?"

    "Moi? Bien sûr. Si tu es d'accord. "

    Nous sommes montés dans le train local qui est finalement arrivé.

    Les étudiants étaient rares, mais il y avait beaucoup de salariés sur le chemin du retour. Incapables de trouver des sièges pour que nous puissions nous asseoir ensemble, nous avons saisi la barre de maintien. Nous avons environ 15 minutes à perdre.

    Je ne pensais pas être de nouveau impliqué avec Ikuto. C'est peut-être trop franc, mais je pensais que tout serait terminé avec Ikuto aussi, après la fin de l'incident de Madoka. C'était une erreur de calcul agréable.

    Ce n'est pas comme si j'anticipais la possibilité qu'Ikuto et Mitsuki construisent une relation amoureuse, et évidemment pas la possibilité qu'Ikuto et moi construisions une relation amoureuse. C'est juste que je trouve que c'est simplement agréable d'augmenter le nombre de mes amis .

     

    Chapitre précédent / IndexChapitre suivant



    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :