• Dokidoki chapitre 15

    Avertissement scène suggestive ( enfin ça vaut à peine un R-15)

     

    Chapitre 15 - Le cache-cache, l'obscurité et le premier amour (1)

     

    L'heure actuelle est 17 heures 15. Le «Cache-cache» se terminera à 18h10, mais au cas où je resterais caché jusqu'à 18h30.

    Ca fait 5 minutes depuis le début, il est probablement déjà à ma recherche maintenant. Si c'est le cas, il vaut mieux que je m'éloigne autant que possible de la salle de classe.

    Le deuxième bâtiment scolaire est le plus éloigné de la salle de classe. C'est réglé, je vais me diriger vers le 2ème bâtiment scolaire.

    Je devrai traverser le passage au deuxième étage pour accéder au 2ème bâtiment scolaire.

    Maintenant que j'ai décidé, il est temps de tirer le meilleur parti de mes capacités au 2ème bâtiment scolaire.

    "Il est probablement mieux de ne pas bouger trop, hein ..."

    Il est préférable de diminuer mes mouvements, car je peux heurter quelque chose.

    Je pense qu'il est préférable de se cacher en retenant son souffle. Dans l'espace de stockage au premier étage, il y a une fenêtre, donc ce n'est pas de problème même si je suis trouvé. Bien qu'il soit assez difficile d'être furtif avec mon physique considérablement large, je me rendrai le plus petit possible et je serai silencieux.

    Je me suis dirigé vers le 2ème bâtiment scolaire via le passage le connectant au 3 ème batiment. J'ai sauté les 3 dernières marches de l'escalier et j'ai pénétré dans le placard près de l'escalier. Il y avait une fenêtre dans le cellier malgré le fait d'être à côté de l'escalier.

    Cet espace étroit de la taille de 8 tapis de tatami était rempli de matériel d'apprentissage. Il y avait un orgue inutilisé à côté de la fenêtre.

    Je ne voulais pas le toucher car il était trop poussiéreux, mais dans le cas où le pire scénario se produirait, je grimperais sur l'orgue et passerai à travers la fenêtre qui est au-dessus. Même si Narahashi entre, je devrais pouvoir lui échapper pendant 10 minutes environ si je saute de la fenêtre.

    Par la fenêtre, je pouvais entendre les voix des étudiants engagés dans des activités de club. Les voix pouvaient être entendues probablement parce que le 2ème bâtiment scolaire était situé près du gymnase et de la piscine.

    "Peut-être que je devrais rejoindre un club ......"

    Mitsuki a également mentionné qu'elle voulait rejoindre un club, peut-être que je devrais me joindre au même club pour la protéger des gars étranges. Mais je n'ai aucune idée de quel club rejoindre et je ne connais pas non plus les clubs auxquels elle a été attachée jusqu'à maintenant.

    Je ne suis pas particulièrement bon en sport.

    De la fenêtre, je vois les activités du Club de natation.

    Ma vue est médiocre, donc je ne vois pas très clairement mais, n'est-ce pas, Takayanagi?

    Vêtu d'un uniforme de sport, il semblait donner des instructions tout en tenant des outils de nettoyage. Il semble que le Club de natation va nettoyer la piscine.

    Regardant la saison, je pense que c'est trop tôt [1], mais peut-être ont-ils prévu de la nettoyer petit à petit, à partir d'aujourd'hui.

    J'ai repéré l'uniforme d'une fille à proximité.

    "Huh ...... c'est Mitsuki?"

    Ces cheveux colorés en rose étaient incontestablement ceux de Mitsuki.

    Même si je ne pouvais pas voir son expression, elle semblait parler avec joie à Tayakanagi.

    Mitsuki va-t-il entrer dans le club de natation? Onii-chan va s'inquiéter beaucoup si Mitsuki qui est si mignonne et belle expose son corps dans un maillot de bain. Mais je ne l'arrêterais pas si elle veut vraiment le rejoindre.

    En outre, le Prince n'est impliqué dans aucune activité de club, il est également impossible de s'attendre à ce qu'il entre dans un club pour profiter des activités du club avec elle. Peut-être que ses caractéristiques sportives et ses autres paramètres augmenteront en rejoignant le club de natation.

    C'est bon si moi, son onii-chan, la protège si un idiot tente de faire quelque chose d'étrange.

    Regardant ma montre, il est 17h30 maintenant. Il reste environ 30 minutes.

    J'aurais dû emmener mon téléphone. Cet ennui est tellement difficile à supporter. Je me sentais endormi car il y avait eu du sport pendant la sixième heure aujourd'hui.

    Ah, je somnole. Mes paupières se sentent lourdes même si je ne devrais pas m'endormir.

    Juste un moment. Juste un moment, je fermerai les yeux. Je fermerai les yeux pendant seulement 5 minutes ......

    L'obscurité m'a rapidement englouti alors que j'inventais une excuse, m'envolant vers la terre des rêves.

    Je me demande combien de temps j'ai dormi. C'est peut-être parce que j'ai dormi dans une position étrange, ou parce que j'ai dormi au-dessus de l'orgue, je me suis réveillé avec une crampe dans le cou. Je me suis réveillé avec une douleur dans la taille et l'épaule.

    "Aie……! Maintenant ... maintenant, quelle heure est-il? "

    "Il est 19:45 "

    "Pas moyen, l'école est fermée [2] ......"

    Izumino Gakuen est complètement fermé à 19h15. Apparemment, à 19h00, les clubs sont encore actifs, mais avant 19h15, ils doivent se changer et partir. Et 30 minutes après, tous les étudiants disparaissent.

    Mais s'il est 19h45, les sensei pourrait encore être là. Ils pourraient nous remarquer si je frappe à la porte.

    Mes pensées s'arrêtèrent là. Qui a répondu à ma question, tout à l'heure?

    J'ai vaguement compris qu'il y avait quelqu'un d'autre ici. Cette voix et cette façon de parler, c'est sans aucun doute ce hentai, le pire président du Conseil des étudiants que je connaisse.

    "...... Narahashi ......"

    "Uh?"

    Narahashi inclina la tête avec un sourire de chat de Cheshire. Même si quand Soutarou fait cela, il semble habilement kawaii, ça me fait pitié quand ce mec le fait.

    "Pourquoi ne m'as-tu pas réveillé?"

    "C'est parce que bunny-chan dormait si paisiblement. Ton visage endormi était si mignon. Presque comme un ange."

    Ses paroles superficielles m'ont énervé profondément.

    Je te déteste sérieusement, Narahashi.

    Ce mec ne m'aime pas. Ce type n'aime personne. Ce mec n'aime personne.

    Dire superficiellement des mots d'amour, tu as probablement peur d'être seul.

    Le seul, que tu aimes ou adores, c'est toi-même.

    Ne fais pas un sourire aussi faux.
    Ne dis pas que tu aimes alors que tu n'aimes pas.
    Ne t'accroches pas aux choses que tu n'aimes même pas, en créant des problèmes.

    Je ne suis pas né pour combler le trou dans ton cœur, et je ne possède pas non plus ce dont tu as besoin pour combler le vide dans ton cœur.

    "C'est pourquoi, du fond de mon cœur, je te déteste. Je te déteste vraiment, Narahashi. "

    Le sourire de Narahashi a été détruit pour la première fois par mes mots sans coeur.

    Je me demande ce que ses joues crispées essayaient d'exprimer.

    "Eh ...... bunny-chan ...... Je ne comprends pas ce que tu essayes de dire ......"

    J'ai vu une veste de lapin noir allongée sur mes genoux quand j'ai détourné mon regard de Narahashi qui est déconcerté.

    Narahashi l'a placé probablement sur moi quand je dormais. Son odeur était imprégnée sur elle. Il sentait une odeur épicé et une douce eau de cologne.

    L'odeur du prince me calme mais Narahashi a été une odeur inconfortable qui agite ou fait vibrer mon coeur.

    "Tu sais, j'aime beaucoup Bunny-chan et j'aime beaucoup Mitsuki-chan? Bien sûr, j'adore les autres filles aussi. Mais même si tu es bunny-chan, je ne peux pas dire que je sois étonné d'entendre de telles choses de toi. "

    Narahashi qui a retrouvé son apparence habituel a attrapé mon bras et m'a fait descendre de l'orgue.

    Ayant dormi dans une position étrange, l'engourdissement s'étendait sur mon corps entier et j'ai perdu mon équilibre lorsqu'il m'a soudainement attrapé. Mon dos a été cloué au sol de béton nu.

    "Ow ......"

    "Bunny-chan, je ne vais pas être gentil avec toi aujourd'hui."

    Il a chevauché ma taille et a maintenu mes bras au-dessus de ma tête. Quand j'ai essayé de bouger, je me suis rendu compte que sa force était au-delà de mes attentes et que la résistance était futile.

    Non ce n'est pas ça. C'est parce qu'il m'a poussé vers le bas avec un visage si triste que j'ai eu du mal à résister. Je suis un gars maintenant après tout. Si je résiste sérieusement, je peux probablement le faire tomber s'il est seul.

    Ma cravate a été enlevée et les boutons de ma chemise ont été complètement détachés. Ce type, ces mouvements sont précis.

    Comme j'étais à l'origine une femme, comme prévu je me sens toujours embarrassé lorsque le haut de mon corps, éclairé par la lumière fluorescente, est vu.

    La main de Narahashi caressa doucement mon flanc. Ca chatouille.

    "Hé, toi ...... Narahashi-kaichou seras-tu satisfait si tu as des relations sexuelles avec moi? Tu seras satisfait si tu dors avec moi une fois? "

    "C'est vrai? Tant que bunny-chan fait des choses ecchi avec moi, m'embrasse et dit qu'il m'aime, c'est bien. "

    Sa voix sonnait clairement comme celle d'un fantôme.

    Même s'il essayait très fort de faire son sourire habituel à Cheshire Cat, il a échoué lamentabement. Son visage d'ikemen devenait peu attrayant.

    "C'est vrai. Ensuite, je le dirai. Comme toi. Je t'aime."

    Dire «Je t'aime», avoir des rapports sexuels et des baiser. Es-tu satisfait de cela?

    Je vais céder mon corps à Narahashi une fois. Même si j'avais une certaine anticipation à propos de ma première fois avec un mec, je n'aurais jamais imaginé que je dormirais avec un autre homme en étant dans ce corps masculin.

    Mais si grâce à ça il cesse de s'immiscer avec Mitsuki et moi et que je ne serais plus dérangé. Il peut faire comme il veut.

    J'ai complètement cessé de résister et je laisse la force quitter mon corps. Et puis j'ai immédiatement regardé directement Narahashi.

    L'expression du visage de Narahashi était déformée. Il semble être tombé dans le désespoir saisissant ma nuque, il a approché ses lèvres des mienne, si proches qu'elles se sont presque touché.

    "...... pourquoi, as-tu ...... * sniff *, ce genre de chose ......"

    "...... Eh?"

    À ce moment-là, je m'en suis rendu compte.
    Il pleure. Les larmes de Narahashi tombe.

    Goutte par goutte, les larmes de Narahashi sont tombées sur mes joues.

    "Est-ce si compliquer de rester tranquille et de dormir avec moi? Pourquoi as-tu délibérément libéré les choses que je ne voulais pas que les autres voient? Incompréhensible ... Je te déteste aussi. Je te déteste vraiment."

    "Hah?"

    Le moi à moitié nu qui est allongé au sol. Le Narahashi sanglotant qui est assis sur ma taille.

    J'en ai eu assez. N'est-ce pas une scène ridicule?

    Et pour une raison quelconque, il me dit que je suis détestable. Être détesté par Narahashi et ne plus le voir me suivre est un grand bonheur.

    Ce sera bien si je peux dire, "Bye, sayonara" et partir, mais cela ne ce fera pas, hein. Le moi qui ressemble à un cheval qui est monté ne peut s'échapper même si je le veux.

    Pour l'instant, je vais commencer par tenter d'apaiser Narahashi et le persuader de me laisser partir.


    [1] La piscine n'est généralement pas opérationnelle pendant l'hiver à cause du froid. Le nettoyage de la piscine est généralement effectué avant que les activités de natation commencent lorsque la saison froide est terminée.
    [2] Gekou Jikoku 下 校 .Habituellement, lorsque l'école ferme, les salles et les portes sont fermées et l'électricité est éteinte.

     

    Chapitre précédent / IndexChapitre suivant



    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :