• Arc 7 chapitre 2

     

    Chapitre 7.2

     

    Gao Lang était impatient de tuer Qi Xiujie, mais les édits impériaux stipulaient qu'il devrait être exécuté le lendemain. S'il le tuait trop tôt, il serait accusé de non-respect. Mais hier, il était allé à la prison et a dit au responsable de la prison que Qi Xiujie devait être tué tôt demain matin. Le responsable de la prison savait à quel point il était à la hauteur de sa position et n’osait donc pas désobéir

    Le lendemain matin, alors que le soleil ne s'était pas encore levé, le responsable de la prison a demandé aux deux bourreaux d'amener Zhou Yun Sheng à la porte d'exécution.

    «Le jour ne s'est pas encore éclairci, le yang sheng est inférieur au yin sheng. Si vous faites l'exécution à ce moment-là, quand je serai au printemps (ndt: =mort), je reviendrai pour vous hanter tous les deux. »Zhou Yun Sheng s'est agenouillé sur la dalle mais n'a pas paniqué.

    La raison pour laquelle les anciens étaient décapités à midi, c'était parce que le yang sheng était fort à ce moment-là. Lorsque les prisonniers se transformaient en démons, leur esprit serait dispersé par le yang et ils ne pourraient pas exercer de représailles contre leurs bourreaux. Actuellement, le soleil était à peine levé et la température était froide, l'atmosphère était inexplicablement sombre.

    Les anciens humains croyaient en ces esprits, ils craignaient vraiment que s’ils le tuaient, cela attirerait les démons, alors les deux bourreaux se regardèrent et décidèrent d'attendre que le soleil se lève.

    Zhou Yun Sheng leva les yeux au ciel, il s'éclaircissait rapidement. Li Jin Tian avait eu une nuit difficile, il devrait maintenant être réveillé. Oui, ces deux rêves étaient une illusion implantés dans le cerveau de Li Jin Tian par lui. Gao Min était une personne franche et droite; la rébellion, l'adultère, la trahison et d'autres scandales étaient contre sa nature.

    Mais qu'en était-il maintenant? Gao Lang avait assassiné des centaines de membres de sa famille et Gao Min avait également secrètement empoisonné Qi Xiujie, en détruisant son corps. Qi Xiujie avait une telle haine pour Gao Jia que seule une destruction égale pouvait le satisfaire. Zhou Yun Sheng avait toujours dit que si le protagoniste ne le provoquait pas, il ne prendrait pas l’initiative de le provoquer, mais si le protagoniste l’attaquait, il ne pourrait que le rembourser au centuple.

    Non seulement il ne mourra pas des mains de Gao Jia, mais Li Jin Tian, Gao Min et leur fils, le futur empereur, Li Xu Yan, seront tous ruinés par ses mains. Puisqu'il occupait le corps de Qi Xiujie, il réaliserait parfaitement les souhaits de Qi Xiujie.

    Zhou Yun Sheng était fainéant, il aimait se détendre, mais il était très professionnel et dévoué lorsqu'il s'agissait de se venger.

    Le soleil se leva lentement et traversa les nuages, les deux bourreaux virent l'heure et ouvrirent la jar de liqueur, avant d'y tremper la lame. Ils l'ont élevé haut….

    «Attendez! Attendez!Retenez la lame! »Une voix inquiète arrêta très vite le couteau en acier. Les deux bourreaux se tournèrent pour regarder le propriétaire de la voix et s'agenouillèrent, tremblants.

    "Ces esclaves sont honorés de voir l'Empereur, longue vie, longue vie à l’Empereur!"

    "Allez-vous-en, ce n'est pas encore le moment, qui vous a dit de l'exécuter?" Li Jin Tian était furieux, il a donné un coup de pied aux deux personnes agenouillées sur le sol.

    "Pardonnez-nous, Empereur, c’était l’ordre du ministre Gao Lang, nous, les esclaves, n’avions pas voix au chapitre!" Le bourreau se prosterna.

    Gao Lang? Le visage de Li Jin s'affaissa un instant, il ressentait un sentiment d'inquiétude. S'ils pouvaient même défier ouvertement ses ordres, que pourrait faire Gao Jia? Avant d'être déracinés, Qi Jia était la famille la plus prestigieuse de Da Yanguo. Pourtant, la maison Qi était toujours prudente et respectueuse devant lui. Gao Lang n'était pas aussi humble qu'eux.

    Sans parler de la façon dont Gao Min le traitait. Quand il était heureux, il lui disait peut-être deux belles phrases, quand il était malheureux, il le chassait directement. Il ne lui avait jamais accordé le respect que devrait avoir l'Empereur.

    Trop de faveurs n'était vraiment pas une bonne chose, maintenant, Gao Jia avait fondamentalement plus de pouvoir que la famille royale. Et Gao Min et Huang Di…. avaient-ils vraiment une liaison? Quand cela avait-il commencé?

    Li Jin Tian était vraiment perturbé par ce rêve, mais après trois ans passés ensemble, ses sentiments pour Gao Min étaient passés de la gratitude au véritable amour profond et il lui était difficile de l'abandonner.

    Il décida d'observer pendant un moment, ce n'était qu'un rêve, ses soupçons étaient injustifiés. Alors qu'il se réconfortait, il envoya les serviteurs libérer Qi Xiujie.

    Zhou Yun Sheng s'est agenouillé sur le sol et a incliné la tête: «Merci, Empereur, d'avoir été clément avec ce vilain, alors que le vilain n'est pas digne de cette miséricorde. La famille Qi était fidèle à l'Empereur et au pays, mon père était particulièrement fidèle, mais l'Empereur l'a tué. Je ne sais pas pourquoi nous sommes tombés dans cette situation… Mais puisque même mon père fidèle a été tué, je savais que je devrais mourir. Je ne m'attendais pas à obtenir un pardon. Ce vilain n'a plus qu'un seul souhait, Empereur, pouvez-vous écouter, s'il vous plaît? »

    Ses yeux étaient tristes, mais il ne montrait aucun ressentiment, même en portant des vêtements de prisonniers tachés de sang, sa noble grâce n'était pas vaincue, sa noble fierté demeurait. Voir Qi Xiujie ainsi a rappelé à l’Empereur le rêve où Qi Xiujie avait souffert dans le harem de Xuan Wang, mais n’avait jamais cédé.

    Dans sa culpabilité, il détourna le regard et demanda d'un ton faible: «Quel souhait as-tu?»

    Ce rêve était trop réel, ses nerfs étaient trop tendus.

    «Vilain veut juste demander, qu'est-ce que la famille du vilain a fait de mal pour déplaire à l'Empereur? Laissez aussi ce vilain mourir avec sa famille.» Après avoir dit cela, Zhou Yun Sheng s’est cogné la tête contre le sol, puis s’est redressé et a regardé directement les yeux de l’Empereur, allant contre le tabou.

    Il a posé cette question difficile à Li Jin Tian et il n’a pas répondu pendant longtemps. La maison Qi avait toujours été très prudente et respectueuse, le clan était très strictement contrôlé. S'il n'avait pas connu le premier monde, Li Jin Tian n'aurait jamais douté de leur loyauté. Quand il était revenu, il était profondément en colère et avait obligé Gao Lang et Li Wang à porter des centaines d'accusations injustifiées contre le domicile Qi.

    Maintenant que Qi Xiujie lui demandait une raison claire, il ne pouvait vraiment rien dire. Ce rêve refit surface dans son esprit, faisant trembler son cœur déjà coupable.

    Si après sa mort la première fois, la famille Qi était vraiment restée fidèle à lui et avait même protégé son dernier descendant, n’avait-il pas assassiné tous ses plus loyaux serviteurs? Li Wang l'avait fait sortir du palais pour le mettre en sécurité, mais il tenait la main de Gao Min et quand ils furent tués, le regard de Li Wang ne quitta jamais le visage de Gao Min. Avaient-ils eu une liaison dans le premier monde?

    Quand il est né à nouveau, il avait vraiment confiance en Gao Jia et a donné à Li Wang le plus haut pouvoir. Sous la suggestion de Gao Min, il a également détruit prématurément la famille Qi et les autres familles traîtresses. Maintenant, Gao Lang, Li Wang et Gao Min étaient tous très respectés, ils pourraient même renverser son pouvoir impérial et il avait perdu le soutien de la famille Qi et des autres familles. S'ils se rebellaient, il n'aurait pas le pouvoir de se défendre.

    En pensant à cela, Li Jin Tian ressentit une sueur froide, ses jambes tremblait et il a presque chancelé.

    «Ramenez Qi Gui Jun au palais Zi Chen», dit-il, son ton faible. Lorsqu'il a constaté que les actions des domestiques étaient très rudes, il a rapidement ajouté: «Appelez le médecin et envoyez-le immédiatement au palais Zi Chen, dites-lui d'attendre avec diligence le patient.» Il se cacha le visage et s'en alla, effrayé de regarder les vêtements tachés de sang de Qi Xiujie.

    ——————

    Zhou Yun Sheng s'est trempé dans le bain, utilisant de l'eau chaude pour couvrir ses plaies brûlantes. Ce corps semblait brisé, mais l’intérieur était solide, dans quelques jours, il sera capable de se rétablir complètement.

    Selon les instructions de Li Jin Tian, le médecin ne l’avait pas négligé. Après avoir pris son pouls, il lui avait donné une ordonnance claire et avait envoyé des gens la préparer. Le palais Zi Chen appartenait à l'origine à Qi Xiujie. L'ameublement était très luxueux, mais à cause de l'effondrement de sa famille, il avait été abandonné. Le confident de Qi Xiujie avait également été exécuté et le reste des domestiques s’était échappé, ne laissant que quelques domestiques.

    La brise déplaça les rideaux, ce qui fit paraître l'immense palais plus solitaire. Zhou Yun Sheng tordit et sécha ses cheveux mouillés, s'allongea sur un canapé moelleux près de la fenêtre et regarda le soleil levant. Il laissa échapper un petit rire joyeux.

    Li Jin Tian avait gracié Qi Xiujie, Gao Lang et Gao Min se sentiront inévitablement mécontents de cette situation. Si Li Jin Tian était son moi normal, il ferait n'importe quoi pour les apaiser, mais maintenant, ses soupçons montaient. Plus les deux protestaient contre sa décision, plus Li Jin Tian leur en voudrait.

    Mais cela ne les arrêtera pas, à l'avenir, Gao Min sera plus impliqué dans la politique, il voudra explorer le champ de bataille et prendre des décisions pour le gouvernement. Dans l’histoire originale, Li Jin Tian a facilement cédé à toutes ses demandes, il l’a même vigoureusement soutenu, mais à présent, chaque demande ne fera qu’accroître les soupçons de Li Jin Tian.

    Une fois que les graines du doute étaient plantées, il était difficile de les surmonter.

    Zhou Yun Sheng avait prévu de rester assis à l'écart et de les regarder se détruire, il n'était pas nécessaire de se salir les mains. Bien sûr, pour compléter cette histoire, il aurait besoin de cultiver le prochain Empereur de Da Yanguo. Il était très paresseux. Après avoir réalisé le vœu de Qi Xiujie, il voulait voyager dans le monde entier, il n’avait aucun intérêt à rester pris au piège sur le trône de l’Empereur. L'Empereur avait besoin de se lever plus tôt que les coqs et de dormir plus tard que les chiens, il était également surveillé en permanence par les courtisans, il n'avait pas vraiment de liberté.

    En outre, il avait besoin de retrouver son amour perdu, alors il souhaitait la liberté de fouiller les alentours. Je me demande qui il était cette fois?

    En pensant à cela, Zhou Yun Sheng caressa son menton et sourit doucement.

    ————

    À la cour impériale, Gao Lang mettait continuellement en doute la décision de Li Jin Tian devant les autres courtisans, de laisser Qi Xiujie en vie. Il a souligné à plusieurs reprises que Qi Xiujie était un tigre et l'a poussé à changer d'avis. Il a incité les autres ministres à le suivre et a soutenu ses demandes, même Li Wang a également fait pression sur Li Jin Tian pour qu'il change d'avis.

    Pour la première fois, Li Jin Tian a senti la forte influence de Gao Lang et de Li Wang sur son propre palais. Les graines du doute s'enracinaient encore plus profondément et commençaient à pousser en des arbres imposants. Il a rejeté la demande d’exécution de Gao Lang et clot le tribunal.

    Il est retourné au temple Yang Xin. Gao Min attendait à l'intérieur, il lisait les documents impériaux, s'arrêtant parfois pour prendre des notes avec le pinceau impérial, il était assis au bureau impérial et préparait un thé à l'odeur familière, c'était le thé impérial.

    Cette utilisation occasionnelle des dispositions impériales de Li Jin Tian, lui a fait contracter les pupilles de manière drastique, mais il s’était ensuite rappelé à la façon dont Gao Min avait utilisé son propre corps pour le protéger des flèches et à la manière dont il l’avait enlacé dans la mort. Cette personne était disposée à l’accompagner au printemps, ce genre de loyauté ne pouvait être rejeté. C'était juste un rêve, comment un rêve pouvait-il prédire l'avenir? Gao Min et Li Wang n'ont jamais montré un intérêt excessif l'un pour l'autre, comment pourraient-ils avoir une liaison?

    Après s'être rassuré à plusieurs reprises, Li Jin Tian s'était finalement calmé, il s'est lentement approché pour embrasser Gao Min.

    Mais Gao Min le repoussa et dit froidement: «Vous avez pardonné à Qi Xiujie?»

    Li Jin Tian n'a pas répondu.

    Gao Min a poursuivi: «Avez-vous oublié comment il vous a trahi pour Xuan Wang? Après avoir tué toute sa famille? Pourquoi essayez-vous de garder un tigre de compagnie?»

    «Comment peut-il se venger? C’est le dernier membre de sa famille et son corps a été empoisonné par toi. Il ne peut donc même pas avoir d’enfants. Où peut-il avoir les moyens de se venger?» Li Jin Tian se frotta les yeux avec fatigue et soupira: «Il ne peut rien faire, laisse-le partir.»

    Il s’empêcha de penser à la façon dont Qi Xiujie lui était resté fidèle pendant le règne de Xuan Wang. Si ce rêve était vrai, alors il aurait personnellement cassé son épée la plus tranchante. Il s’était également donné une faiblesse dont tout le monde pouvait tirer parti. Même s’il avait traversé deux vies, c’était la décision la plus stupide qu’il ait jamais prise.

    En écoutant les réprimandes constantes de Gao Min, Li Jin Tian a ressenti une grande migraine.

    Gao Min a vu son inconfort, mais s'en moquait complètement, il se contentait de ricaner et s’éclipsa, en colère.

    En regardant son dos s’éloigner, Li Jin Tian sentit un froid glacial dans son cœur.

     

    Yang sheng - essence yang, la partie positive du yin et du yang

    Yin sheng – essence yin, la partie négative du yin et du yang

    Gui Jun - Version ger de la concubine impériale.

     

    Chapitre précédent / Index / Chapitre suivant



    1
    Talia
    Mercredi 22 Mai à 08:04

    Je viens de commencer ce nouvel et..... gros coup de cœur. Je l’ai littéralement dévoré et franchement..... c’est génial !!!!

    Un gros gros merci pour la trad qui permet de nous faire découvrir des Novell toujours plus géniaux..

    Bonne continuation ^^

      • Mercredi 22 Mai à 20:17

        Merci beaucoup c'est gentil ça me donne encore plus de motivation!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :