• Arc 6 chapitre 2

     

    Chapitre 6.2

     

    La voix de Ou Zinan était très bonne, mais pas au niveau de l'héroïne. Mais après le réglage de Zhou Yun Sheng, sa voix devenaient une véritable voix dorée. Il pouvait atteindre le G7, voire le C3, même chanter sur cinq octaves était facile pour lui. (ndt: bon je comprends rien j'ai fait des recherche et ça me dit C3 (le 1er DO de la 3e octave) à G7 (le SOL de la 7e octave), je ne comprends toujours pas mais y en a qui peuvent peut-être le comprendre.)

    Ou Zinan avait 20 ans cette année, sa voix était pleinement développée. C'était un son clair légèrement enrouée. S'il chantait des chansons d'amour cela ferait ressortir les vicissitudes de la vie, le rock serait plein de passion, le jazz serait sensuel, etc. Tant qu'il en aurait l'occasion, il deviendrait un blockbuster.

    Tout ce qui manquait à Zhou Yun Sheng était une opportunité.

    Times Records était la première des deux plus grandes sociétés de divertissement du pays. Ils se spécialisaient dans le marché de la musique et avaient trois chanteurs stars extrêmement populaires. Et Ge Mengshu, en vertu de «A cause de toi», avait revendiqué un siège sur le trône et était devenu la quatrième vache à lait de la société. Afin de protéger Lin Siqing et Ge Mengshu, Times Records avait renvoyait Ou Zinan. Et parce que Ou Bai Bo avait un caractère fort et direct, il avait offensé beaucoup de gens, donc personne ne s'était proposé pour aider le Ou Zinan désespéré.

    Que devrais-je faire?

    Zhou Yun Sheng caressa sa mâchoire, puis décida qu'il devait donner une leçon cruelle à Lin Siqing. Lin Siqing était juste un admirateur trop compatissant, il n'avait jamais été sur le radar de Ge Mengshu. En fin de compte, Ge Mengshu l'avait utilisé, puis avait finalement épousé le chef du Times Records, Yun Zhiyuan. Pour ce type de femme, il avait détruit son frère cadet. Je me demandais s'il avait des regrets?

    L'original Ou Zinan n'avait pas vécu assez longtemps pour le voir, aussi Zhou Yun Sheng s'offrira-t-il l'expression de regret de Lin Siqing à sa place.

    En pensant à cela, Zhou Yun Sheng a allumé son ordinateur et a vérifié l'état de la propriété Ou. Ou Bai Bo était un homme riche, mais il était aussi un philanthrope. Il avait fait beaucoup plus de dons à des œuvres de charité que ses propres avoirs. Il n'avait donc laissé à Ou Zinan que 50 millions en espèces et une villa. Le studio avait été laissé à Lin Siqing, dans l'espoir qu'il puisse prendre bien soin de son fils.
    S'il était une personne ordinaire, 50 millions pourraient lui donner une vie confortable, mais pour ce que Zhou Yun Sheng avait en tête, ce n'était qu'une goutte d'eau dans un vase. Pour lutter contre Times Records et contre le dieu de la chanson Lin Siqing, il devait également se trouver un partenaire puissant.

    Qui choisir… ..

    Après avoir cherché sur le net, il a finalement sélectionné le géant du divertissement du pays C, Huanya Entertainment Group. La compagnie n'avait qu'un seul chanteur de niveau superstar, mais leur rassemblement d'acteurs était superbe. Leur industrie principale était le cinéma et leur capital était plus solide que celui de Times Records.
    Le chef s'appelait Sun Xi Mu et son nom valait plus que tous les actifs de Times Records réunis. Sun Xi Mu était le fondateur du Hong Fund. Grâce au Hong Fund, il avait pu attaquer la monnaie du pays R, déclenchant une crise financière en Asie et bouleversant le marché des actions et des obligations de l'Europe et des États-Unis. Il avait volontairement pillé les richesses de l'Europe et des États-Unis. Le qualifier de riche et puissant n'était pas une exagération.

    Huanya Entertainment Group n'était que son projet secondaire, mais dans l'industrie du divertissement du pays C, il occupait une position inébranlable. Si Zhou Yun Sheng voulait réussir, Huanya Entertainment Group était son meilleur espoir.

    Alors, comment pourrait-il les convaincre? Premièrement, il devait présenter des preuves et, deuxièmement, il devait montrer son talent.

    La preuve du plagiat de Lin Siqing avait été détruite depuis longtemps, et même pour un chanteur créatif, créer un nombre suffisant de chansons de haute qualité en un mois était comme demander la lune. Le procès commencerait dans un mois, pour la plupart des gens, il serait trop tard pour faire quoi que ce soit.

    Mais Zhou Yun Sheng n'était pas une personne moyenne. S'il n'y avait aucune preuve, il pourrait les forger. S'il n'y avait pas de chansons, il pourrait consulter la base de données de 007 et trouver des milliers, voire des dizaines de milliers de chansons.

    N'essayez même pas de lui dire que copier le travail d'un autre était mal, il irait aussi bas qu'il le voudrait. Quelle était l'utilisation de l'intégrité lorsque votre dos était contre le mur? Vous pouvez prendre cette intégrité et la jeter. La peau de Zhou Yun Sheng était plus épaisse qu'une plaque d'acier allié au titane. Il a immédiatement ouvert la base de données de chansons de 007 et a sélectionné des chansons populaires qui n'existaient pas encore.

    La famille Ou était une famille de musiciens, le sous-sol de la villa était insonorisé. Il était bourré d'une grande variété d'instruments de musique et d'un petit studio d'enregistrement. Zhou Yun Sheng a utilisé un logiciel avancé et a modifié les chansons. En dix jours, il a enregistré dix chansons et les a stockées sur un disque.

    Il finit par se frotter les yeux et se dirigea vers sa chambre. Il a dormi comme un mort jusqu'au lendemain à midi. Il avait déjà obtenu l'emploi du temps de Sun Xi Mu et savait que l'homme irait à Huanya Entertainment Group à 16 heures cet après-midi pour l'inspection. C'était sa meilleure chance pour discuter de coopération.

    Maintenant, qu'en était-il de la preuve? Zhou Yun Sheng se grattait la tête. Il était tellement occupé à enregistrer les chansons qu'il avait oublié de faire une fausse preuve. Il a immédiatement poussé sa force mentale dans 007 et a arrangé une scène pour que celle-ci soit transformée en fichier vidéo. Même le plus grand analyste vidéo au monde ne serait pas en mesure de dire que c'était un faux.

    Par la suite, il a enfilé une chemise blanche et un jean, puis il s'est coiffé et a quitté la villa pour se rendre au parking souterrain. À exactement 15h59, une voiture noire s'est lentement introduite dans le parking. Sun Xi Mu était vraiment comme les rumeurs le disait - rigoureusement disciplinée, ne perdant jamais une seconde.

    Plusieurs gardes du corps ont rapidement encerclé la voiture, l'un d'entre eux a ouvert la portière et les autres ont mis les mains près de leurs étuis, l'air alerte. S'il y avait le moindre signe de problème, ils sortiraient certainement les armes et tireraient sans hésiter.

    Un tel spectacle n'était pas excessif pour Sun Xi Mu. Il avait personnellement conduit de nombreuses personnes, voire plusieurs États, à la faillite. Beaucoup de gens l'aimaient, mais ceux qui le haïssaient étaient aussi nombreux que les étoiles.

    L’homme de l'ombre s’avança lentement, ses pas calmes résonnant dans l’espace étroit, comme les pas de la mort. Il était grand, au moins 1,90 m. Son dos était très droit et son corps puissant était enveloppé dans un costume noir. Chaque pas montrait les contours de ses jambes extrêmement explosives.

    Il a marché sous une lumière et les traits profonds et beaux de son visage ont finalement été révélés. Il avait des sourcils épais, noirs, comme une épée, et une paire d'yeux étroits, un regard désinvolte de sa part glacerait les gens de peur.

    Il y avait des rumeurs selon lesquelles Sun Xi Mu était un robot sans émotion, on dirait qu'ils n'étaient pas sans fondement.

    Zhou Yun Sheng regarda l'homme qui passait devant sa voiture, son cœur emmêlé. Comment pourrais-je lui parler? Se précipiter serait un moyen infaillible de se remplir le corps de balles.

    Il laissa échapper un souffle, puis ouvrit lentement et prudemment sa porte. Il sortit lentement de sa voiture et se dirigea vers l'homme avec ses mains dans une pose claire et visible de type «Je me rends».

    "Chef Sun? Je suis Ou Zinan, je voulais vous parler." Sa voix claire ressemblait à de l'eau de source qui gargouillait, mais aussi à des feuilles flottantes en automne et à une brise fraîche en été.

    Sun Xi Mu n'arrêta pas de marcher, mais il tourna la tête pour le regarder. Les gardes du corps ont constaté que l’autre homme avait un physique faible et levait également les mains pour montrer qu'il ne voulait pas de mal. Ils ont donc rangé leurs armes à feu.

    Zhou Yun Sheng a rapidement saisi l'occasion pour dire: "Chef Sun, je suis le véritable créateur de 'A cause de toi', Lin Siqing est celui qui a plagié. J'ai des preuves pour le prouver. Tant que vous m'aidez, je suis prêt à travailler gratuitement pour vous pendant trois ans. ”

    Sun Xi Mu ne s'était pas occupé des commérages du cercle du divertissement, alors il ne savait pas de quoi il parlait. Il détourna la tête et continua d'avancer, apparemment indifférent.

    Zhou Yun Sheng était inquiet. Il courut à ses côtés, ses yeux de pêche remplis de larmes, et s'étouffa: "Chef Sun, je suis désespéré! Huanya Entertainment est mon seul moyen de m'en sortir. Je suis vraiment très précieux, s'il vous plaît, croyez-moi! Dans trois ans, je promets de vous aider à gagner trois cent millions de dollars. "

    Trois cent millions, c'était beaucoup, mais pour Sun Xi Mu, ce n'était rien. Mais il arrêta tout de même ses pas et regarda le jeune homme.

    Zhou Yun Sheng cligna immédiatement des yeux, faisant sortir quelques larmes de cristal. L'apparence de Ou Zinan était remarquable, pas un soleil éclatant et ardent comme Zhu Ziyu, mais clair, doux et froid comme la lune. Sa peau était d'une blancheur morbide et ses lèvres étaient rose chair, ce qui le rendait extrêmement vulnérable. Mais ses yeux étaient noirs et larges, quand ils étaient remplis de larmes, même un chiot le trouverait adorable.

    Cette apparence mélancolique, fragile et impuissante était attrayante et mortelle. L'original n'avait pas réussi à en tirer parti, mais dans les mains de Zhou Yun Sheng, il pouvait obtenir la sympathie d'une pierre.

    Sun Xi Mu a été étonné par ses larmes qui coulaient et ses yeux remplis d'espoir. Pour la première fois depuis longtemps, il décida de perdre du temps.

    "Suivez-moi." Il laissa tomber cette phrase et continua dans le bâtiment.

    Zhou Yun Sheng était ravi, alors qu'il essuyait ses larmes, il le suivit dans l'ascenseur. Il y avait beaucoup de monde et il semblait être timide avec les étrangers. Le courage d'avant disparu et il se blottit contre le mur, la tête basse, on ne voyait que le haut de ses beaux cheveux.

    L'ascenseur s'est arrêté au dernier étage. Lorsque la porte s'est ouverte, un assistant bien préparé a transmis les données de Ou Zinan à Sun Xi Mu.

    Sun Xi Mu jeta un coup d'œil au dossier, puis il remarqua que le jeune homme se tenait impuissant au milieu de la pièce. Il dit alors doucement: "Assieds-toi".

    Zhou Yun Sheng s'est assis, mais à cause de sa tension, ses joues pâles ont rougi et ses mains ont continuellement tiré sur ses vêtements, comme un enfant qui avait été appelé au bureau du directeur.

    Sun Xi Mu lui jeta à nouveau un coup d'œil, posa une paire de coupe-cigares et un cigare sur la table et demanda: "Peux-tu m'aider à le couper?"

    Les yeux de Zhou Yun Sheng s'élargirent légèrement, puis il observa le patron de plus près. Est-ce que cette personne pourrait être son amour sans nom fixe? La taille, l'apparence et les loisirs étaient cohérents. La possibilité était haute.

    Son rythme cardiaque s'accéléra, il prit le cigare et le coupe-cigare et hocha la tête: "Je peux. C'est un cigare en forme de pyramide, il suffit de couper rapidement la tête au niveau des épaules. La coupe doit être très soignée, non hésitante et inégale, sinon elle défait le cigare et éparpille le tabac. Après avoir coupé, vous utilisez vos doigts pour enlever tout le tabac en vrac, puis le sucer un peu pour voir si le chemin est lisse…"

    Zhou Yun Sheng avait l'habitude de détester l'odeur de la fumée, mais maintenant il y était habitué. Il a parlé de ses actions alors qu'il les faisait, mais parce qu'il était trop concentré, il a en fait porté le cigare non allumé à sa bouche et l'a sucé.

    Les yeux de Sun Xi Mu s'assombrirent et il fixa les lèvres roses de l'homme.

    Zhou Yun Sheng se figea, maudissant ses propres mains trop rapides.

     

    Chapitre précédent / IndexChapitre suivant



    1
    Lady Tara
    Vendredi 18 Janvier à 18:22

    ZYS serait devenu maladroit ? Hmm... Affaire à suivre ! Merci pour le chap ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :