• Arc 5 chapitre 9

     

    Chapitre 5.9


    Qin Ce était responsable de la défense. Au cours de son amnésie, la reine mère avait créé une série de failles dans la sécurité. À son retour, il a appelé ses armées pour se rassembler dans la ville impériale. La reconquête du palais n’était plus qu’une question de temps. Mais pour assurer la sécurité du petit prince, Qin Ce ne pouvait pas faire trop de bruit. Donc, tout devait être effectué secrètement, les soldats ne pouvaient pas verser de sang.

    Finalement, les subordonnés qu'il avait envoyés sont revenus à la caserne, ils avaient capturé le fils de la reine mère.

    Par le biais d'interrogatoires stricts et de tortures, ils ont dressé une liste de traîtres, puis se sont préparés à attaquer la ville impériale pour nettoyer le palais. Les généraux se sont réunis pour discuter autour de la table lorsque quelqu'un est soudainement entré et a déclaré: "Général Yu, quelqu'un est venu au camp pour vous voir."

    Le général Yu était le bras droit de Qin Ce, ainsi que le général Ding Yuan qui avait protégé la maison de Zhu. Quand Yu vit que le commandant fronçait les sourcils, il n'osa pas faiblir, il dit immédiatement: "Je n'ai pas le temps de les voir, c'est un moment important, le petit prince doit être sauvé! Dis leur de partir!"

    Le soldat hésita un instant, puis dit: "L'autre prétend être Zhu Ziyu du comté de Qing Min, il est venu pour envoyer du fourrage au général."

    Les soldats ne pouvaient pas se déplacer sans chevaux, le fourrage était une source importante d'approvisionnement pour l'armée. Les généraux environnants s'illuminèrent, ils se tournèrent vers leur commandant.

    Pourquoi Ziyu était-il spécialement venu pour envoyer du fourrage à Yucheng? Les sourcils épais de Qin Ce se plissèrent, il agita la main, '' Amenez-le-moi. Restez Yucheng, les autres partez. "

    Les généraux s'inclinèrent et se retirèrent.

    "Quelle est votre relation avec Ziyu?"

    Le ton du commandant semblait très sombre. Le cœur de Yucheng se figea et il répondit rapidement: "J'ai rencontré Zhu Gongzi quand vous m'avez ordonné de garder la maison Zhu, Zhu Gongzi est probablement reconnaissant pour cela."

    De toute évidence, c’était lui qui en avait donné l’ordre, mais les avantages avaient été donnés à quelqu'un d’autre. Le cœur de Qin Ce était très jaloux, mais il ne voulait pas dévoiler son identité à ce moment-là, il devait donc éviter une scène: "Parlez-lui, je ne peux pas le voir pour le moment."

    Yucheng était confus, mais il ne voulait pas non plus le repousser, il a donc rejoint Zhu Gongzi.

    Lorsqu'il a ouvert le rideau, il a vu le jeune homme vêtu d'une tenue légère comme une plume, ses lèvres rouge vif naturellement levée vers le haut, ses yeux de fleur de pêcher brillant. Ils étaient limpides et aspiraient involontairement tous ceux qui le regardaient.

    Il était comparable au soleil, il était difficile de ne pas remarquer sa présence.

    Yucheng se figea, il commença à fouiller le corps de l'autre homme à la recherche d'un Zhusha Zhi. Le Zhusha Zhi d'un Ger était généralement dans un endroit très visible, que ce soit sur son poignet, son lobe d'oreille ou son front. Plus la couleur était rouge, plus la fertilité était forte. Un Ger avec un Zhusha Zhi rouge vif au milieu du front était particulièrement inestimable, ils étaient considérés comme des anges et tout le monde voulait en rencontrer un.

    Malheureusement, Yucheng n'a pas pu trouver de Zhusha Zhi sur Ziyu et a dû admettre à regret que Zhu Gongzi était un homme. Ressembler à cela en étant un homme, c'était un tel gâchis de beauté!

    Son cœur était dans le chaos, mais son visage ne le montrait pas, il a carrément demandé: "Zhu Gongzi a dit qu'il nous donnait du fourrage, que pouvons-nous faire pour vous rembourser?" Tout le monde savait qu'un déjeuner gratuit n'existait pas.

    Zhou Yun Sheng n'a pas tourné autour du pot: "Je ne peux pas le cacher, hein? J'ai vraiment besoin de vous demander quelque chose. Il y a trois ans, mes parents ont rencontré des bandits dans la région de Luo Shui et ont tous deux été tués. Je serai audacieux, mais Luo Shui est sous votre juridiction. Je veux envoyer deux cent mille colis de vivres aux troupes de l'armée et qu'en échange vous vous débarrassiez des bandits dans cette région. "

    Bien que le seul souhait de Zhu Ziyu soit de soutenir Zhu Jia, Zhou Yun Sheng n'a jamais été capable de faire seulement le minimum. Puisqu'il prenait en charge la vie de quelqu'un d'autre, il se devait d'être parfait.

    Bien sûr, il souhaitait également explorer la véritable identité de ce général Ding Yuan. Yucheng faisait 1,80 m, avait un tempérament calme et dégageait également une odeur familière de tabac. Il voulait savoir s'il était son amour longtemps disparu.

    Si c'était un jour normal, Yucheng naturellement ne le rejetterait pas, mais maintenant, la situation était très chaotique, il était surchargé de tâches, il ne pouvait donc que s'excuser: "Je crains de ne pouvoir accepter la demande de Zhu Gongzi pour le moment. Honnêtement, j'ai beaucoup de problèmes urgents à régler, si j'avais plus de temps libre… "

    Zhou Yun Sheng savait qu'ils se préparaient à s'occuper de la reine mère. Il secoua la tête et rit: "C'est bon Général, cette chose peut attendre. Je ne prendrai plus votre temps. Vous pouvez garder la nourriture, traitez-la comme un merci pour avoir protégé Zhu Jia. Je ne vous ai pas encore remercié pour cela."

    Il était déjà éblouissant quand il était sans expression, quand il riait cela le rendait encore plus beau, c'était vertigineux. Yucheng ne pouvait plus le supporter, il fit rapidement signe et dit "Ce n'était rien."

    Zhou Yun Sheng ne pouvait pas rester longtemps dans le camp militaire. Il l'a salué et s'est retourné pour partir, puis il s'est soudainement retourné et a demandé: "Général, aimez-vous fumer?"

    "Oui, Zhu Gongzi peut le dire? Vous détestez l'odeur?" Yucheng redressa ses vêtements, embarrassé.

    "Non, c'est une très bonne odeur." Zhou Yun Sheng sourit légèrement puis s'éloigna. Auparavant Il trouvait l'odeur très répugnante, mais après tant d'années, il s'y était habitué. Cette odeur le mettait maintenant à l'aise.

    Les joues de Yucheng rougirent, il se retourna pour trouver le commandant debout derrière lui, le visage sombre et les yeux froids.

    "Vous n'êtes plus autorisé à fumer. Rentrez et jetez votre pipe."

    "…Pourquoi?"

    "Ce n'est pas bon pour la santé, le froid vous fait tousser."

    "Mais Commandant, vous êtes plus accro au tabac que moi."

    "J'ai arrêté de fumer après avoir perdu la mémoire." Mais maintenant, il était temps de reprendre cette habitude.

    Pensant cela, Qin Ce leva son bras et le renifla, mais il ne sentait que le savon frais, pas d'odeur de fumée. Il se sentait encore plus déprimé.

    ———————

    Une nuit, des milliers de soldats ont soudainement encerclé le palais impérial, à l'intérieur et à l'extérieur. La reine mère et 137 personnes ont été capturées. La reine mère a essayé de prendre le petit prince en otage, mais le petit prince avait disparu. Son fils était également apparu à la porte du palais, il était tenu fermement par deux soldats, un couteau en acier au cou.

    La reine mère ne pouvait pas se défendre, elle fut rapidement capturée.

    Le lendemain matin, la cloche de la mort a retenti à l'intérieur et à l'extérieur de la ville impériale. Le quatrième Empereur était mort et le trône avait été transféré au petit prince âgé de cinq ans. Il était soutenu et assisté par le commandant militaire Qin Ce, le ministre Zuo Yang Rong et le ministre You Huang Bingwen Gu Ying.

    La nation tout entière a été en deuil pendant trois mois. Après trois mois, le petit prince est monté sur le trône, a supprimé les anciennes formes de fiscalité, a accordé sa miséricorde et a accordé l’amnistie. Puis, une pluie torrentielle est soudainement tombée sur la terre, apportant le salut aux habitants de Chu Yunguo. Les gens s'inclinèrent en direction du palais, une rumeur se répandant que le petit Empereur était le véritable Empereur Dragon.

    Tout s'est finalement calmé et Qin Ce, dont le pouvoir avait encore augmenté, a conduit cinquante mille soldats à Lou Shui pour détruire les bandits tandis que ses sbires étaient envoyés à Zhang Jia pour y remettre des cadeaux.

    Naturellement, les sacs de grain et l’argent ne représentaient pas tout ce qu’il voulait leur donner comme remboursement pour lui avoir sauvé la vie. Cette fois-ci, il ajouta beaucoup de bijoux en or et en argent et plusieurs titres de propriété, et les envoya de façon très visible à la porte de Zhang Jia. Il a également envoyé un érudit bien connu à Zhang Jiarui pour qu'il soit son tuteur.

    Le fait que la famille Zhang avait sauvé un membre de la famille Hou s'étendit dans la campagne Ceux qui avaient l'habitude d'intimider leur famille ont tous été écrasé comme vengeance par Zhang Shulin et Zhang Jiarui. Un mois plus tard, Zhang Jiarui s'est rendue à Beijing pour participer aux examens d'automne. Il a remporté la sixième place avec de bons résultats, suivi des examens de la fonction publique, etc.

    Lors des derniers examens impériaux, le petit empereur entendit parler de la grâce de Zhang Jia à Shen Wei Hou Shizi et choisit Zhang Jiarui pour la troisième place. Cela pourrait être décrit comme " Mon haut cheval galope fièrement avec la douce brise du printemps. En un jour, je vois tous les flots de Chang'an qui font chanter mon cœur! "

    Le magistrat du comté de Qing Min a été promu dans l'État de Zhao Zhou et, Zhang Jiarui étant la personne la plus logique pour occuper ce poste, il est devenu le nouveau magistrat du comté.

    Zhang Jiarui était très mécontent de ce poste, il estimait qu'il méritait un poste à l'Académie impériale. Il s'est rendu plusieurs fois à la maison de Shen Wei Hou pour améliorer leur relation, mais il n'a même pas été autorisé à passer par la porte d'entrée. Il a pris le poste avec des ressentiments.

    Mais Zhang Shulin était très heureux de cela. Depuis que son frère était devenu magistrat du comté de Qing Min, il était devenu plus débridé, il n'avait plus peur d'offenser les habitants.

    Il prévoyait d'ouvrir un magasin de vin et se spécialiser dans le brassage du vin. Comme le comté de Qing Min n'avait pas de culture de raisins à grande échelle, les coûts d'acquisition du comté seraient élevés, il était donc plus rentable d'acheter une colline et de planter son propre champ. Il chercha dans les environs du comté de Qing Min pendant quelques jours et finalement trouva une colline qui l'intéressait. Il apprit que la colline appartenait à Zhu Jia et lui a envoyé une lettre.

    "Je ne vendrai pas." A soigneusement refusé Zhou Yun Sheng.

    Zhang Shulin n'avait toujours pas abandonné, il a ajouté 10% à l'offre et a envoyé une autre lettre.

    "J'ai dit que je ne vendrais pas." Zhou Yun Sheng ne se serait pas déprécié pour Zhang Jia.

    Zhang Shulin ne pouvait pas le persuader alors il devait continuer à chercher d'autres collines. Mais les conditions du sol et de l'eau des autres collines n'étaient pas aussi bonnes que celles de Zhu, elles ne cultiveraient pas de raisins de grande qualité. Il était Vierge(ndt: le signe du zodiaque XD) et donc très difficile, alors cette situation l'inquiétait vraiment.

    "Il a refusé de vendre?" Zhang Jiarui a entendu l'affaire et a ricané, "Donc, je vais personnellement lui parler."

    C'étaient les soi-disant 30 ans à l'est, 30 ans à l'ouest, il était maintenant le magistrat du comté de Qing Min, qui n'oserait pas lui donner de la face? Zhu Ziyu a rejeté la demande de son frère à plusieurs reprises, ce qui le provoquait de manière flagrante.

    Le fonctionnaire du comté est venu personnellement pour cette affaire, Zhou Yun Sheng en avait assez. Il a invité Zhang Jiarui à parler.

    Les deux se sont assis pour les affaires, il n'y avait pas de plaisanteries.

    "Zhu Gongzi, mon frère veut cette colline, donnez-moi un prix."

    "Avez-vous un prix?" Zhou Yun Sheng a siroté sa tasse de thé.

    “Que penses-tu de ce chiffre?” Zhang Jiarui a avancé ses cartes.

    Zhou Yun Sheng a immédiatement ri: "J'ai acheté cette colline pour huit cent vingt et vous m'en offrez trois cent vingt. Fonctionnaire Zhang, est-ce qu'on fait des affaires ou est-ce un vol?"

    Zhang Jiarui a cligné des yeux: "Tu me grattes le dos et je gratte le tien. Nous pouvons faire de cet accord un avantage mutuel, personne ne doit en souffrir. Zhu Gongzi est extrêmement intelligent, vous savez probablement le bon choix à faire. "

    Il y avait un proverbe sur le fait que se battre avec un fonctionnaire était comme se cogner la tête contre un mur. Un petit propriétaire comme Zhu Ziyu n'avait aucune chance contre un magistrat du comté. Mais Zhou Yun Sheng était très têtu, plus vous le poussiez, plus il rebondissait. Il sourit froidement à Zhang Jiarui: "Je n'ai rien à te demander, tes avantages ne m'intéressent pas. Je ne vendrai pas cette colline. Profitez du reste de votre journée, fonctionnaire Zhang." Ces mots étaient un refus clair.

    Zhang Jiarui ne s'attendait pas à ce qu'il le rejette à nouveau, son visage est passé du rouge au blanc, puis du blanc au vert. Il grogna entre ses dents: "Zhu Gongzi, j'espère que tu ne regretteras pas cette décision plus tard."

    "Quoi, tu es toujours là? Tu penses vraiment pouvoir supprimer la maison charitable choisie par l'empereur. N'oublie pas que ton pouvoir existe tant que ton nom est propre. Ne pense pas que ton poste est inébranlable." Zhou Yun Sheng a souligné la plaque royale en or incrustée derrière lui. On y lisait «Maison charitable». Ca avait été attribué à Zhu Jia pour son aide et ses soins envers les villageois. Avec cette plaque, les personnes qui voulaient attaquer Zhu Jia devaient d’abord en peser les conséquences.

    La colère de Zhang Jiarui a été étouffée par sa remarque, il est sorti de la maison avec son ego meurtri.


    Empereur Dragon – Je suis pas sûr qu'il y ait besoin de préciser mais, l'Empereur était considéré comme un Dragon, descendu pour gouverner le monde humain. C'était la même chose en France ou en Egypte, puisque le Roi Français était envoyé par Dieu pour régner, et le pharaon était le descendant des Dieux.

    "Mon grand cheval galope fièrement avec la douce brise du printemps. En un jour, je vois tous les flots de Chang'an qui font chanter mon cœur! "- Extrait du poème intitulé «Après avoir réussi les examens impériaux» de Meng Jiao. Cela signifie que lorsque quelque chose de bien se produit, vous oubliez facilement tous les problèmes d'avant.

    30 ans à l’est, 30 ans à l’ouest - Texte complet: trente ans du côté est de la rivière, trente ans du côté ouest de la rivière. Signification: la prospérité et le déclin ne durent jamais, la vie est cyclique, etc.

     

     

    Chapitre précédent / Index / Chapitre suivant



    1
    Aayell
    Vendredi 12 Avril à 18:10
    Merci pour le chapitre :)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :