• Arc 4 chapitre 4

     

    Chapitre: 4.4

     

    La porte du salon s'est finalement ouverte. Yu Meilian était impatiente de le questionner. Wu Tao et Boa n'étaient pas non plus partis et attendaient non loin.

    "Comment était-ce?"

    "Je l'ai eu, dans trois jours je dois faire le shooting pour la publicité. Sœur, aide-moi à négocier un bon prix, j'ai besoin urgent de fonds." Zhou Yun Sheng a plié son mouchoir taché de jus de fleurs dans sa poche.

    "Ne t'inquiétes pas, même si tu es nouveau, AYA a des poches profondes, tu ne seras pas traité sévèrement", a assuré Yu Meilian.

    Zhou Yun Sheng lui a tapoté l'épaule: "Alors je laisserai tous les détails à ma sœur aînée. Je dois aller en cours, je suis en retards." Il passa devant elle en regardant Wu Tao et Boa les yeux rouges, acquiesça légèrement, puis leur fit un magnifique sourire.

    Trois jours plus tard, Meilian a appelé et lui a dit que les frais publicitaires d'AYA étaient de cinq cent mille. Pour un nouveau venu, c'était un prix astronomique, alors elle avait accepté sans le lui dire.

    Pour un nouvel arrivant, une annonce publicitaire pouvait rapporter des centaines de milliers de dollars et des dizaines de milliers. Seule une vraie superstar de première classe pourrait en faisant une publicité, gagner des dizaines de millions de dollars. Zhou Yun Sheng connaissait le marché, il a exprimé ses sincères remerciements pour les efforts de Yu Meilian.

    Il était tôt le matin quand il ouvrit la porte de la salle à manger en mettant une chemise.

    La peau du jeune homme était blanche et crémeuse comme du lait. Dans la lumière orange, ses cheveux brillaient légèrement. Ses cheveux étaient décoiffés, il les avait seulement ébouriffés avec ses doigts, c'était désordonné mais sexy. Ses deux yeux de pêche contenaient une couche de brouillard parce qu'il venait de se réveiller. Son look naïf était pur et mignon.

    Son corps était très mince, alors sa chemise déboutonnée révélait un bout de taille flexible et puissante, avec un arrangement soigné des muscles abdominaux. Le haut de la chemise révélait une belle clavicule.

    Il bâilla. Deux gouttes de larmes s'extirpèrent de ses yeux de pêche, elles ne tombèrent pas sur ses joues, mais restèrent pendues à ses cils épais. Quand il est arrivé à la table, sa main droite tenait sa joue, sa main gauche tenait sa cuillère. Il remua distraitement la bouillie chaude, la vapeur blanche brouillait les traits de son visage, mais l'action paresseuse était très émouvante.

    Un bruyant claquement perturba ses pensées. Il regarda le garçon en face de lui et leva les sourcils. Il vit le visage de Ji Han Yu rougir alors qu'il évitait le porridge renversé.

    "Ne bouge pas, comment un si grand homme peut-il laisser tomber son bol? Qu'est-ce qui ne va pas?" Fang Youran est sorti de la cuisine avec un chiffon.

    "M-ma famille me manque" Ji Han Yu hésita, en même temps il jeta rapidement un coup d'œil à Lin Chengze, qui se concentrait sur son porridge. Même s'il détestait Lin Chengze, il devait aussi admettre que l'apparence du garçon était parfaite. Bien qu'il ne l'ait pas vu ces derniers jours, ses traits de visage semblaient s'être un peu ouverts, ses gestes manquaient de sa débauche frivole passée, remplacés par une élégance paresseuse. Comme un chat persan couché au soleil, qui plisse les yeux. Cela lui faisait ressentir une démangeaison intolérable au niveau du cœur.

    Quand Fang Youran l'a entendu, son cœur s'est serré. Il a tranquillement ramassé les morceaux de porcelaine cassés. En essuyant le porridge renversé, il a gentiment dit: "Essayes de ne pas penser à tes problèmes à la maison. Tu es un troisième année, l'école sera plus stressante. "
    Ji Han Yu hocha la tête, il regarda Lin Chengze mais n'entendit pas de mots réconfortants. Son étrange et brusque obsession se dissipait dans l'insatisfaction, remplacée par le mépris et la colère.

    Lin Chengze avait baissé son regard, ignorant délibérément l'ambiance ambiguë entre les deux protagonistes, tout en finissant son porridge, il ouvrit lentement la bouche: "S'il te plaît, aide-moi à prendre quelques jours de congé, j'ai quelque chose à faire."

    “Tu as quelque chose à faire? Qu'est-ce que tu fais? As-tu oublié les examens pour l'entrée à l'université en juin de l’année prochaine? " Interroge Ji Han Yu, pour une fois.

    "J'ai dit que j'avais quelque chose à faire, alors j'ai quelque chose à faire. Ne m'harcèles pas trop." Lin Chengze a jeté sa cuillère et s'est essuyé la bouche. Il a quitté la salle à manger pour prendre son téléphone, puis a quitté l'appartement.

    Ji Han Yu est allé à la fenêtre et a regardé. Il ne pouvait pas s'empêcher de se moquer quand il le vit entrer dans une Audi Q7. Une salope est toujours une salope, plus ils sont beaux, moins ils sont chers. Il regarda le garçon qui nettoyait diligemment les assiettes du petit-déjeuner et retrouva son équilibre mental. Ce moment d'attraction tordu envers Lin fut oublié.

    ———————

    Zhou Yun Sheng et Yu Meilian sont allés à la division AYA. Le personnel avait installé un studio, les lumières et les caméras étaient en place, attendant que le tournage commence.

    "M.Orlando, avez-vous oublié de nous donner le scénario?" Yu sauta et essaya d'attirer l'attention de l'étranger blond.

    "Oh, ma petite fée est enfin arrivée, vite, vite vas t'habiller." Orlando a automatiquement ignoré Yu Meilian et a adressé un sourire ensoleillé au jeune homme.

    Ta soeur est une fée! Zhou Yun Sheng l'a maudit dans son cœur, mais son visage portait un sourire magnifique. Il hocha la tête et suivit le styliste.

    Meilian tira sur la chemise d'Orlando et demanda poliment "M. Orlando, vous avez oublié le script. S'il n'y a pas de script, comment pouvons-nous faire le shooting?"

    "Ah, j'ai oublié de vous le dire, cette publicité n'a pas de script. Lorsque la petite fée sortira, nous commencerons directement." Il leva un doigt et caressa sa barbe. Une grande silhouette apparut à la porte, quand il le remarqua, il se dirigea rapidement vers lui pour l'accueillir.

    Yu Meilian s'est également retournée pour regarder, puis son cœur déjà serré s'est finalement brisé. Étonnamment, la grande figure s’avérait être Cao Mo Kun. Le Cao Mo Kun connu pour manger les gens et ne laisser que les os. Le requin blanc Cao Mo Kun. Le Cao Mo Kun qui pourrait écraser une famille de première classe en agitant sa main, ah!

    Qu'est-ce qu'il faisait ici?!

    Oui, l'homme était un amoureux de la beauté, hommes ou femmes, il les prenait tous. Tant qu'il avait envie de quelqu'un, peu de gens pouvaient se permettre de le refuser. Et s'il voyait Lin Chengze?

    Yu Meilian s'est retournée, son expression un peu moche. La plupart des courtiers avaient plus ou moins fait du proxénétisme. Ils n'étaient pas toujours disposés à commettre de tels actes, mais l'environnement le dictait. S'ils refusaient des personnes plus puissantes, sans personne pour les protéger, le prix serait inimaginable. Mais Lin Chengze était encore mineur et aussi orphelin, elle n'avait vraiment pas le cœur de le supporter.

    Yu Meilian n'a même pas pensé que Cao Mo Kun ne remarquerait pas Lin Chengze. Si quelqu'un voyait Lin Chengze, mais ne regardait pas deux fois, ils seraient aveugles.

    Ji Han Yu à terre: ……

    Zhou Yun Sheng ne savait pas que Yu Meilian avait été pris dans un enchevêtrement moral, il était trop occupé à essayer de tirer la fermeture éclair de son jean.

    "N'est-ce pas trop serré? Je peux à peine marcher." Il prit une profonde inspiration et rentra son ventre.

    "Ce n'est pas serré, c'est parfait comme ça." Le styliste regarda les muscles abdominaux du jeune homme, sa ligne de sirène, ses fesses remontées et ses jambes fines. Il tira sur son jean. Pendant qu'il parlait, un peu de salive s'échappait.

    La bouche de Zhou Yun Sheng se contracta, il demanda: "Mon haut?"

    "Pas de haut, le haut du corps sera nu."

    "…… Chaussures?" Zhou Yun Sheng secoua ses pieds nus.

    "Pas de chaussures non plus." Le styliste a lutté pour écarter ses yeux et l'a poussé dehors, "Ok, le temps est écoulé. Je dois vous sortir de là ou je vais faire face à la colère d'Orlando."

    "Oh mon Dieu! Bébé, tu es comme un morceau de pain cuit au four recouvert d'un fromage divin. Je veux vraiment te manger!" Orlando couvrit sa bouche et cria à travers ses doigts.

    Tout le personnel s'avançait avec empressement, mélangé dans le groupe, il y avait un regard acéré et piquant.

    Les yeux de Zhou Yun Sheng ont flashé alors qu'il suivait la ligne de mire. À côté du réalisateur se tenait un homme très grand, d'au moins 190 cm, son costume ajusté et coûteux enveloppait son physique solide. Ses cheveux étaient complètement décoiffés, révélant un beau visage ciselé. Ses yeux étroits se plissaient, ses belles lèvres minces se courbaient en un sourire léger, il avait l'air diablement charmeur.

    Cao Mo Kun?

    Zhou Yun Sheng a extrait l'identité de l'homme de la mémoire de l'original, puis a bougé indifféremment sa ligne de vue. Il a regardé à Orlando, "Comment puis-je faire la publicité? Sœur a dit que vous ne lui aviez pas donné de script."

    "Ah, aucun script n'est nécessaire, nous allons seulement te prendre en photo. Tout angle, toute action, toute expression de ta part. Ensuite, nous choisirons tous les clichés les plus beaux et les plus sexy pour synthétiser une publicité animée. Chéri, tu dois juste jouer librement." Orlando poussa le garçon dans le studio rempli d'une variété de pétales.

    Zhou Yun Sheng a regardé l'épaisse couche de pétales sous ses pieds, complètement abasourdi. Le mannequina était vraiment une carrière où l'on vendait juste ton apparence, hein?

    Cao Mo Kun a pensé que lorsque le jeune homme l'aurait vu, il exposerait son regard timide habituel. Il ne s'attendait pas à ce qu'il lui jette un coup d'œil, puis détourne les yeux, comme s'il ne le connaissait pas.

    Il voulait être poursuivi? A deviné Cao Mo Kun, alors qu'il sortait une cigarette de sa poche et l'allumait, aspirant durement une bouffée.

    Zhou Yun Sheng a fait quelques tours sur les pétales, puis a fait signe à Orlando: "Est-ce que je pourrais avoir une bouteille de vin rouge? Je veux l'utiliser pour quelque chose."

    "Une beauté, du vin rouge, des fleurs, du parfum…… Cette combinaison est merveilleuse!" Orlando a battu des mains, son visage enivré, son assistant a rapidement apporté une bouteille de vin rouge.

    Zhou Yun Sheng a pris une grosse gorgée, puis a pris quelques autres gorgées, un liquide rouge vif a coulé le long de sa mâchoire délicate sur son cou mince, puis sur sa clavicule sexy, et sur son ventre plat…… Il posa la bouteille, ses joues brillèrent avec une couleur, ses yeux de fleur de pêche brillaient, il avait l'air légèrement ivre et extrêmement sensuel.

    Il y avait un son de déglutition dans le studio.

    Orlando a enlevé la bouteille et a fait signe: "As-tu trouvé la bonne émotion? Si c'est bon, nous pouvons commencer le tournage." Il retourna la bouteille et lui donna un baiser indirect.

    Le visage de Cao Mo Kun est devenu froid quand il a vu cette scène.

    Son assistant toussa et lui rappela: "Patron, s'il vous plaît, prenez place et regardez, maintenant que tout le monde prête attention à Lin Chengze." Sinon, si quelqu'un le remarquait, vous seriez disgracié!

    Il n'osait pas dire la dernière phrase, il fixait simplement l'entrejambe tendu de son patron.

    Cao Mo Kun n'a pas trouvé cela embarrassant. Il se dirigea vers le réalisateur et s'assit dans une chaise confortable. Son regard acéré était fermement verrouillé sur le corps du jeune homme.

    Zhou Yun Sheng s'est senti un peu ivre, il a donné à la caméra un sourire bancal, puis s'est allongé dans les pétales et fit un bâillement paresseux. Le vin était trop bon, il était un peu fatigué.

    Il avait un peu froid, alors il étendit les pétales sur sa poitrine et ferma les yeux pour dormir. Puis il se rappela qu'il était maintenant censé tourner et ouvrit les yeux à contrecœur. Il tourna son corps pour faire face à la caméra, posa sa joue sur sa paume et sourit. Ses yeux brumeux étaient enivrants.

    "Ah, ce sourire est génial, nous devons le garder!" Cria Orlando avec enthousiasme.

     

    Votre soeur est une fée – Les Chinois utilisent les membres de la famille de leur cible lorsqu'ils jurent


    Chapitre précédent / IndexChapitre suivant



    1
    Lady Tara
    Samedi 6 Octobre 2018 à 00:50

    Merci pour le chap, vraiment ^^ Je suis sûre que ZYS sera celui qui fera changer Cao Mo kun !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :